1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. À la découverte de Zanzibar, au large de la Tanzanie
Idées de voyage

À la découverte de Zanzibar, au large de la Tanzanie

Mis à jour le : 21 octobre 2019

Carte

Dès l’arrivée, l’archipel de Zanzibar vous transporte dans le temps et dans l’espace. Il s’agit de l’un des plus grands carrefours culturels au monde, entre Afrique et Arabie. À Zanzibar Town, les ruelles étroites de Stone Town serpentent entre les bâtiments anciens ornés de grandes portes sculptées et de balcons. Le long de la côte, la vie villageoise reste traditionnelle avec les boutres de pêche qui prennent le large, et à la campagne, les rizières et les plantations de clous de girofle, qui donnent à Zanzibar son surnom d’“île aux épices”, s’étalent à flanc de collines. Immersion dans cet archipel paradisiaque au large de la Tanzanie à travers 9 expériences inoubliables.

1. La Maison des merveilles, le plus célèbre édifice de Stone Town, le quartier historique de Zanzibar Town

Emblèmatique de Stone Town, la “Maison des merveilles” s’élève sur plusieurs étages de colonnes élancées et de balcons en acier dominant le front de mer. Ses immenses portes sculptées seraient les plus grandes d’Afrique de l’Est. Devant elles, deux canons en bronze du XVIe siècle rappellent par leurs inscriptions la présence portugaise. À l’intérieur, le National Museum of History & Culture (musée national d’Histoire et de Culture) est consacré à la civilisation swahili et aux peuples de l’océan Indien.
Édifiée en tant que palais de réception pour le sultan Barghash en 1883, cette grandiose demeure arborait à l’époque des sols de marbre et des boiseries et possédait l’électricité et l’eau courante – ce qui lui valut son nom. Mais en 2012, après des années de négligence, une grande partie du balcon s’est effondrée et l’édifice a été fermé au public.
La restauration est depuis retardée et, lors de nos recherches, aucune date de réouverture n’était connue, mais on peut toujours admirer cette Maison des merveilles de l’extérieur. Bien que la peinture blanche continue de s’estomper, elle reste l’une des plus majestueuses de Zanzibar.

istock-mtcurado-maison_des_merveilles.jpg

La Maison des Merveilles de Stone Town, au coeur du quartier historique de Zanzibar Town.

2. Le marché de Darajani, le grand marché traditionnel de Zanzibar Town

Le principal marché de Zanzibar est toujours en effervescence. Ici se côtoient épices, poisson, viande et énormes paniers de poules, de sandales, de seaux en plastique et de téléphones portables – le tout sous une série de halles couvertes qui débordent dans les rues alentour. Pour acheter des aliments, allez-y le matin, quand les produits sont frais, mais le marché sera bondé. La foule est moindre et l’ambiance moins chaotique l’après-midi.
Plusieurs stands destinés aux touristes proposent des paquets d’épices et d’autres souvenirs. Ailleurs dans les rues voisines, des boutiques et des étals vendent vêtements, chaussures, DVD, matériel électrique et articles pour la maison. Le secteur appelé Kanga Street mérite une visite pour ses boutiques emplies de toutes sortes de tissus imprimés aux motifs colorés.

istock-jjs-pepite-marche_de_darajani.jpg

Le marché traditionnel Darajani dans Zanzibar Town

3. Une croisière en boutre (bateau traditionnel) à Fumba, dans la baie de Menai, pour observer l’océan avec Safari Blue

La baie de Menai s’étend au sud-ouest de l’île de Zanzibar, entre la pointe de la péninsule de Fumba et la pointe sud de l’île, près de Kizimkazi. La Menai Bay Conservation Area couvre ce secteur et s’étire dans l’océan Indien, au-delà de la baie, pour inclure de nombreuses îles et bancs de sable au large. Avec 470 km², le plus grand environnement marin protégé de Zanzibar abrite un impressionnant ensemble de coraux, mangrove, poissons, dauphins et autres animaux marins. L’agence Safari Blue organise des journées à bord de beaux boutres traditionnels (d’une vingtaine de passagers) dans la baie de Menai. Baignade, snorkeling (matériel fourni), déjeuner de fruits de mer sur la plage d’une île reculée et détente sur un banc de sable sont au programme. Une activité idéale en famille (gratuite pour les moins de 6 ans).

istock-moiz_husein-ile_de_fumba.jpg

Boutres traditionnels accostant sur l'île de Fumba à Zanzibar

4. La découverte de Chumbe, île déserte ourlée d’un récif corallien préservé

Située à 12 km au sud de Zanzibar Town, l’île de Chumbe, inhabitée, possède un exceptionnel récif corallien riche en faune marine le long de sa côte ouest. L’île et le récif sont sous la protection du Chumbe Island Coral Park, une réserve naturelle privée et projet écotouristique.
Si le récif est en si bon état, c’est principalement parce qu’il faisait partie d’une zone militaire, interdite aux habitants et aux visiteurs, avant de devenir le Chumbe Island Coral Park dans les années 1990. Là, on dénombre près de 200 espèces de coraux et environ 370 espèces de poissons. L’île est aussi un havre pour les tortues imbriquées et on y voit souvent des dauphins au large. Plus de 50 espèces d’oiseaux y ont été recensées, dont la sterne de Dougall menacée.

istock-moiz_husein-ile_de_chumbe.jpg

Île paradisiaque de Chumbe à Zanzibar

5. Bronzette, baignade, détente, fête ; il y en a pour tous les goûts à Nungwi

Ce grand bourg, à la pointe nord de Zanzibar, était autrefois un centre de construction de boutres. Aujourd’hui, c’est une destination touristique importante, en partie grâce à sa belle plage et aux superbes couchers de soleil. Dans ce lieu, tradition et modernité s’entrechoquent. Les bateaux de pêche partent toujours de la plage (et ce depuis des siècles), mais une longue rangée d’hôtels les surplombe. Si certains voyageurs adorent Nungwi, d’autres seront ravis de l’éviter.
Nungwi s’étend sur un vaste secteur. Le principal point de convergence est le rond-point situé au bout de la route goudronnée qui part de Zanzibar Town, d’où les pistes de terre rayonnent vers le nord jusqu’au phare sur le promontoire (Ras Nungwi), vers l’est jusqu’à quelques hôtels dans la partie plus calme du promontoire, et vers l’ouest, à travers le village, jusqu’à la partie animée qui regroupe la plupart des hôtels.

istock-davorlovincic-nungwi.jpg

Les eaux turquoises de Nungwi

6. Les papillons, les colobes roux et autres animaux sauvages de la forêt de Jozani

La forêt de Jozani est la plus grande forêt primaire de l’île de Zanzibar. Située au sud de la baie de Chwaka, sur des terres basses, la zone sujette aux inondations abrite un environnement marécageux luxuriant composé d’arbres de zones humides et de fougères. La zone entière, protégée par le parc national de Jozani-Chwaka , abrite les colobes roux de Zanzibar (une espèce de singes menacée d’extinction propre à Zanzibar), ainsi que d’autres espèces de singes, des galagos, des céphalophes et plus de 40 espèces d’oiseaux.
L’activité principale consiste à suivre le sentier nature (environ 45 min) et une passerelle, non loin, traversant la mangrove. Le personnel du parc recommande une distance de plus de 3 m pour observer les singes, pour votre sécurité comme pour celle des animaux. Outre le risque de vous faire mordre, vous pourriez leur transmettre une maladie susceptible d’éradiquer cette population déjà menacée.

istock-sandermeertins-colobe_roux.jpg

Colobes roux dans la forêt de Jozani

7. Une leçon de kitesurf à Paje, avec l’Airborne Kite Centre

La superbe plage de sable blanc et les eaux peu profondes ont fait de cet ancien village de pêcheurs assoupi une cité balnéaire fréquentée et animée qui ne manque pas d’hébergements. Ces dernières années, Paje est devenue une destination de kitesurf si populaire qu’il est parfois compliqué de s’y baigner.
L’Airborne Kite Centre est un adorable endroit situé dans un vaste jardin arboré. On y trouve des chambres dans une grande maison, des tentes de safari (avec salle de bains privée) et une petite maison dans les arbres. Atmosphère très chaleureuse, soirées et barbecues organisés fréquemment pour terminer une dure journée de kitesurf.

istock-borchee-kitesurfpaje.jpg

Kitesurfeurs sur une plage de Paje à Zanzibar

8. L’exploration des merveilles sous-marines de la péninsule de Kigomasha à Pemba

Les magnifiques plages de la péninsule de Kigomasha et des plongées parmi les plus belles de tout l’archipel de Zanzibar attirent les visiteurs aventuriers. La situation isolée, à l’extrême nord-ouest de Pemba, est un autre attrait. À l’écart de l’océan et des plages, plusieurs villages traditionnels, communément appelés Makangale, parsèment la péninsule. Certains hôtels y organisent des visites culturelles, mais avec le sens de l’exploration (et de l’orientation), vous pouvez facilement vous promener dans ce secteur et découvrir des tranches de vie locale.

istock-christopher_graf-ile_de_pemba.jpg

Coucher de soleil sur l'île de Pemba

9. Un séjour idyllique au Pemba Lodge, isolé à la pointe de l’île de Kiweni

Cette île paisible au large du littoral sud-est de Pemba est entourée de mangroves et de longues étendues de sable. À l’extrémité sud, le Pemba Lodge est l’occasion d’un séjour mémorable hors des sentiers battus. Seuls 5 bungalows, installés sur une terrasse en bois, donnent sur la plage déserte et l’océan.
À l’autre bout de l’île, le village de Kiweni est séparé de Pemba par 2 km d’eau. L’île porte parfois le nom de Shamiani sur les cartes. Les habitants se rendent au village de Kiweni en bateau depuis un embarcadère situé environ 2 km au sud du village de Kengeja, à 15 km au sud de Chake Chake. Les clients du Pemba Lodge sont accompagnés en bateau privé depuis une petite plage, dissimulée dans la mangrove, environ 1 km au sud de Kengeja.


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Tanzanie et le Zanzibar

Paramètres des cookies