1. Accueil
  2. Magazine
  3. Best of
  4. Best Of Europe 2017 : les 10 destinations incontournables
Best of

Best Of Europe 2017 : les 10 destinations incontournables

Texte par

Lonelyplanet.com (traduit par Anna Alvarez)

Carte

En matière de voyages, l’Europe est une vraie caverne d’Ali Baba, ce qui rend parfois le choix difficile. Heureusement, les experts Lonely Planet se sont penchés sur la question et ont sélectionné pour vous dix destinations à ajouter absolument à la liste de vos envies en 2017.

1. Zagreb, Croatie

À peine arrivés en Croatie, les vacanciers se ruent vers les plaisirs de la côte adriatique qui s’étend à perte de vue. Située dans les terres, la florissante capitale mérite pourtant le détour. Cosmopolite et avant-gardiste, Zagreb mêle savamment architecture brutaliste et places austro-hongroises baignées de soleil où les terrasses des cafés sont toujours prises d’assaut.
La ville est en pleine métamorphose. Le street art, en particulier les œuvres saisissantes de Lonac, un artiste du cru, ornent les rues de Zagreb, tandis que les galeries et nouveaux espaces de création – comme cet ancien abri antiaérien de la Seconde Guerre mondiale au pied de la ville haute – fleurissent à un rythme soutenu. Pour couronner le tout, les restaurants innovants et les brasseries artisanales sont en plein essor, et avec l’inauguration tant attendue de l’aéroport de Zagreb début 2017, desservi par nombre de nouvelles lignes, rejoindre la capitale croate est devenu un jeu d’enfant, qui plus est à moindre frais.

2. Gotland, Suède

Un peu à part et plutôt déconcertante, l’île de Gotland est la région la plus ensoleillée de Suède et concentre un nombre inégalé de sites historiques. Visby, inscrite au patrimoine mondial, compte plus de restaurants par habitant que toute autre ville de Suède. Cette antique île de la mer Baltique offre un cadre époustouflant, avec sa campagne bucolique, ses forêts mystérieuses, ses villages de pêcheurs hors du temps et ses paisibles plages sablonneuses. Pendant la saison estivale, les Suédois affluent depuis le continent : l’île déborde alors d‘énergie, a fortiori en 2017 car elle accueillera en juin les Jeux des Îles, organisés tous les deux ans, pour une durée d’une semaine.
Les visiteurs se contentent pour la plupart d’activités plus modérées : l’île est tout simplement magnifique et se parcourt aisément à vélo, avec ses routes peu encombrées et ses paysages préservés.
Gotland, Suède.

3. La Galice, Espagne

Chaque année, des centaines de milliers de pèlerins arpentent les chemins de Compostelle qui traversent la campagne galicienne, verdoyante et vallonnée, pour se rendre à Saint-Jacques. Pourtant, rares sont ceux qui savent qu’au-delà du chemin, ce coin d’Espagne occupant l’extrême nord-ouest de la péninsule cache un vrai paradis gastronomique et culturel au charme pittoresque.
Presque un pays à part entière, la Galice possède sa langue et son histoire, sa propre musique (où la cornemuse tient le haut du pavé), un patrimoine architectural séculaire et des habitants très accueillants. La côte serpente sur plus de 1 000 kms, bordée de longues criques et de falaises abruptes, de charmants villages de pêcheurs et de centaines de plages. Vous y dégusterez des fruits de mer extraordinaires, qui se marient à merveille avec les vins de caractère produits dans la région. Cambados a été élue ville européenne du vin 2017 : c’est l’occasion rêvée de découvrir le vin et la gastronomie galicienne.

4. Le Nord du Monténégro

À en juger d’après l’armada de paquebots de croisière qui mouillent dans la baie de Kotor, les touristes se sont passé le mot et profitent allègrement de l’éblouissante côte adriatique. Heureusement, le Nord du Monténégro, loin des sentiers battus, est une mine d’aventures qui échappe encore à la foule. En outre, grâce à la petite taille du pays et aux routes bien entretenues, cette région reculée est plus propice à l’exploration que l’on peut le supposer.
Les casse-cou pourront descendre en rafting le plus profond canyon d’Europe à Tara ou parcourir à vélo les paysages lunaires de la Boucle du Durmitor. Les gourmets se régaleront de fromage de montagne et de copieux ragoûts de bœuf dans les villes d’altitude, où le slow food gagne du terrain, tandis que les férus d’histoire se rendront en pèlerinage jusqu’à d’imposants monastères, creusés dans la falaise comme à Ostrog ou nichés dans des vallées d’une beauté à couper le souffle comme à Morača.

5. Leeds, Royaume-Uni

Voilà dix ans que la cousine décontractée de Manchester se gorge d’énergie étudiante. Leeds est devenue la Mecque des amateurs de bière artisanale en Angleterre, un nouveau carrefour des arts et une destination tendance pour les noctambules.
Cette nouvelle dynamique a propulsé la vieille ville victorienne et le pittoresque “quartier du moulin” dans le XXIe siècle, attirant d’élégantes boutiques, des cafés et restaurants innovants, et tous ceux qui se sont lassés de Londres. Arrangez-vous pour que votre séjour coïncide avec l’extraordinaire indie food festival qui s’étend sur deux semaines en mai : ce festival indépendant témoigne de la réputation grandissante de Leeds, désormais considérée comme la capitale du nord de la gastronomie et de la bière.
Cette année est marquée par deux événements majeurs : la réouverture de l’excellent musée des Beaux-Arts, et le 50e anniversaire du Carnaval de Leeds. Cet authentique carnaval caribéen est le plus ancien d’Europe – encore plus ancien que celui de Notting Hill.

6. L’Alentejo, Portugal

Châteaux perchés sur les collines, côte déchiquetée et délices culinaires à profusion : l’Alentejo dégage un charme envoûtant. Cette vaste région portugaise recèle également des sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, des mégalithes préhistoriques et de nombreuses merveilles cachées (un immense temple romain, une mystérieuse chapelle en os). Bien que facilement accessible depuis Lisbonne, l’Alentejo était pourtant boudé des touristes jusqu’à il n’y a pas si longtemps.
La situation a changé depuis l’aménagement d’un itinéraire côtier de plusieurs jours (la Rota Vicentina) et l’apparition de restaurants créatifs et de pensions originales (notamment Train Spot, installée dans une ancienne gare joliment aménagée). Les nouveaux investissements touristiques n’ont pas effacé la beauté atemporelle de l’Alentejo, ses vignobles ondoyants, ses bourgs médiévaux et sa riche cuisine traditionnelle qui compte parmi les meilleures du Portugal.

7. Le Nord de l’Allemagne

Les voyageurs se laissent souvent tenter par l’atmosphère bohême de Berlin ou le charme désuet de la Bavière, mais si vous rêvez d’une région peu fréquentée des visiteurs étrangers, mieux vaut mettre le cap au nord. On a beaucoup parlé de l’inauguration de l’Elbphilharmonie de Hambourg en 2017, mais au-delà de cette merveille architecturale et acoustique, vous découvrirez une terre balayée par les vents, idéale pour entrer en communion avec la nature.
Cette région de grands espaces possède une côte immaculée cernée de plages étincelantes et de minuscules îles. Dans les terres, on trouve des villes pleines de charisme comme Lübeck et Brême, fières de leur patrimoine médiéval, et d’où l’on peut facilement accéder en train à Wittemberg et Eisenach, qui jouèrent un rôle clé pendant la Réforme dont on commémore les 500 ans cette année.

8. La Moldavie

Peu visité, sans âge et plein de surprises, ce pays aux caves secrètes et aux monastères perchés sur les falaises se trouve aux confins de l’Europe. Dans la capitale Chişinău, les boulevards arborés côtoient d’imposants édifices en béton. Ses cafés et bars aux accents parisiens, assez inattendus, regorgent de vins locaux de plus en plus prisés : la Moldavie accueille en 2017 le salon ExpoVin et le Concours des vins et spiritueux de la Mer Noire.
Dégustez les meilleurs crus dans les caves gothiques de Mileștii Mici qui renferment la plus vaste collection de vins au monde. Explorez le sanctuaire d’Orheiul Vechi, cerné de falaises de craie, ou les monastères isolés de Saharna et Tipova, en bordure de rivière. À l’est du Dniestr, la République autoproclamée de Transnistrie (non reconnue par les autres États) est une région politiquement proche de la Russie, enfermée dans son passé soviétique. Même les voyageurs qui pensent connaître l’Europe comme leur poche seront ébahis et dépaysés en Moldavie.

9. Paphos, Chypre

Paphos fut la première capitale de Chypre à l’époque romaine. Elle assume à nouveau cette fonction puisqu’elle a été élue Capitale Européenne de la culture pour 2017, une distinction qui suscite l’intérêt du monde entier et va de pair avec d’importants investissements culturels et l’occasion de faire connaître la culture paphiote. Il y a en effet beaucoup à admirer. L’île d’Aphrodite a connu tellement de périodes d’occupation que l’histoire a semé une profusion de monuments sur ses côtes ensoleillées : catacombes, temples, châteaux, bains médiévaux, mosaïques romaines, ainsi que deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, Kato Pafos et les Tombeaux des Rois, qui ressuscitent un passé fascinant.
Inspirée par son histoire, Paphos se métamorphosera, tant sur le plan social que spatial, pour devenir une Open Air Factory, une “usine à ciel ouvert” proposant 300 événements visant à créer des ponts entre les cultures. N’est-ce pas la destination idéale pour 2017 ?

10. Le Havre, France

L’une des meilleures destinations pour cet été, le port normand du Havre célèbrera son 500e anniversaire durant 5 mois ponctués d’événements artistiques et musicaux. La ville accueillera des concerts, des installations artistiques en plein air, des défilés d’avant-garde, des bals costumés et de spectaculaires feux d’artifice. Parmi les plus belles surprises : les géants mécaniques de la compagnie de théâtre de rue Royal de Luxe et un temple zen flottant doté d’un observatoire sous-marin.
Bien que séculaire, la ville du Havre impressionne par son architecture moderne, car elle a été entièrement reconstruite après la Seconde Guerre mondiale. Certains bâtiments sont l’œuvre d’éminents architectes comme Auguste Perret, Othello Zavaroni et Oscar Niemeyer. Le Havre constitue également une excellente base pour explorer d’autres sites de Normandie, des célèbres plages du débarquement aux pittoresques falaises d’Étretat.


Traduit de l'anglais par Anna Alvarez
evaneos