1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Au cœur de la nature thaïlandaise à Khao Sok
Idées de voyage

Au cœur de la nature thaïlandaise à Khao Sok

Texte par

Malvina Hamon

Mis à jour le : 27 septembre 2018

Carte

Célèbre pour ses îles et ses plages paradisiaques, le sud de la Thaïlande est souvent moins réputé pour l’intérieur de ses terres. A tort ! Le parc national de Khao Sok, l’un des plus beaux de Thaïlande, illustre tout l’intérêt de s’aventurer loin du littoral…

Les touristes sont nombreux à le traverser en bus pour rejoindre les côtes. Plus rares sont ceux à s’y aventurer. Le parc national de Khao Sok mérite pourtant que l’on s’y attarde. Abritant l’une des plus anciennes forêts tropicales au monde, ses 738 km2 à mi-chemin entre la côte d’Andaman et la côte du golfe de Thaïlande recèlent une faune et une flore d’exception.

nms_3586.jpg

De nombreux bus desservent le parc au départ des villes côtières et de Bangkok.
Amateurs de nature et d’activités extérieures ne resteront pas de marbre face aux multiples attraits de ce parc…
 

Le lac Chiaw Lan, joyau de Khao Sok

C’est l’eau d’un vert-bleu limpide qui accroche d’abord le regard. Les karsts de calcaires couvertes de forêts tropicales qui s’élèvent du rivage nous saisissent ensuite. La centaine d’îles présentes sur le lac Chiaw Lan se dévoilent peu à peu aux yeux des touristes installés à bord d’un Thai longtail boat, le bateau local.

dsc_3635.jpg

Tentez l'expérience à bord d’un thai longtail boat, le bateau local.
Isolées, rarement explorées, elles conservent leurs secrets et leur magie ne révélant furtivement qu’une végétation sauvage et verdoyante.
Si l’exploration du lac via les eaux est séduisante, il reste nécessaire de poser le pied au sol pour tenter de percer ses mystères. Après une matinée sur les flots et un déjeuner typique à base de poisson à l’ombre des huttes flottantes, l’aventure débute réellement. Certains préfèreront rester se baigner, d’autres opteront pour une balade en kayak, nous par une randonnée.

dsc_3656.jpg

Baignade, kayak, randonnée, vous avez le choix !
Arbres centenaires aux racines imposantes, bambous majestueux, chaleur moite et bruit perçant d’insectes nous accompagnent le long d’une rivière sur près de deux kilomètres jusqu’à l’entrée de la grotte Nam Ta-Lu.
Lampes frontales vissées sur la tête, tenues et appareils photos rangés dans des sacs étanches, l’exploration de cette grotte à travers un passage long de 500 mètres peut débuter. Stalactites et pierres érodées se révèlent dans la pénombre sous la faible lumière des lampes. Araignées et chauves-souris aussi. La roche glissante, l’odeur âcre, l’écho menaçant, les parois resserrées et l’eau qui monte parfois jusqu’au menton ajoutent à l’aventure et la magie du lieu.

dsc_3610.jpg

Si vous voulez vous lancer dans l'aventure, elle se cache sans doute derrière la végétation luxuriante des îles du parc...

Des randonnées pour percer les mystères du parc

De nombreux treks permettent de poursuivre l’exploration de la forêt tropicale et d’observer la faune et la flore saisissante du parc. Seul ou accompagné, de jour ou de nuit, les options sont nombreuses pour s’approcher de la nature à pied.

nms_3576.jpg

Vous rencontrerez probablement en chemin quelques habitants du parc...
Les plus chanceux croiseront le chemin de grands mammifères qui sortent de leur tanière à la saison des pluies et de la Rafflesia cherry, une fleur géante observable en Thaïlande uniquement à Khao Sok. Les autres ne manqueront pas d’apercevoir des cascades et de nombreuses espèces d’oiseaux parmi les 300 recensées dans le parc et croiseront à coup sur des chauves-souris et de nombreux singes. Et si vous ne les voyez pas, une chose est sûre : vous les entendrez !
 

Découvrir le parc au fil de la rivière Sok

Le mouvement de l’eau sous le kayak ou la bouée, la forêt tropicale et les montagnes de calcaires en toile de fond, le chant des oiseaux et les serpents enroulés autour des arbres bordant la rivière… La découverte du parc au fil de la rivière Sok est un moyen relaxant, voire divertissant, de se plonger dans toute la magie du lieu.

img_8333.jpg

Découverte du parc au fil de la rivière Sok
Un lieu qui se laisse doucement apprivoiser pour peu que l’on prenne le temps d’observer et d’écouter tout ce que la jungle a à nous dévoiler…
 

Infos pratiques pour visiter le parc national de Khao Sok


Quelle est la meilleure période ? L’idéal est de visiter le parc durant la saison sèche de décembre à avril. Lors de la saison des pluies de juin à octobre, les sentiers peuvent être glissants, les sangsues pullulent et des inondations soudaines sont à redouter mais cela reste la meilleure période pour observer les animaux.

Comment se rendre à Khao Sok ? De nombreux bus desservent le parc au départ des villes côtières et de Bangkok.

Pour encore plus d'inspirations et de conseils voyage, recevez directement dans votre boîte mail notre newsletter hebdomadaire. 

evaneos
Paramètres des cookies