1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 7 raisons de visiter le Trente, en Italie
Idées de voyage

7 raisons de visiter le Trente, en Italie

Texte par

Craig McLachlan traduit de l'anglais par Vincent Guilluy

Mis à jour le : 14 janvier 2022

Carte

Dans le nord de l'Italie, entre les Alpes du Sud et Venise, dominée par les spectaculaires Dolomites, la province du Trentin offre un cadre naturel splendide qui attire l'attention pour ne plus la lâcher. La région allie avec bonheur paysages scintillants, activités de plein air à l'infini, culture locale passionnante et gastronomie solide. C'est un endroit comme il en est peu, où on peut prendre un bol d'air frais, s'enivrer de nature et (re)faire le plein de joie de vivre.

1. Des montagnes spectaculaires

Classées au patrimoine mondial naturel de l’Unesco, les Dolomites sont réellement spectaculaires avec leurs sommets dentelés et leurs parois vertigineuses qui offrent à la fois des paysages superbes et l’occasion de faire du sport toute l’année. Admirer ces paysages et cette géologie unique suffit à beaucoup mais les amateurs de nature y viennent aussi pour pratiquer des activités de plein air. Randonner parmi ces sommets déchiquetés, escalader ces parois à-pic, parcourir ces routes en lacets à vélo, ces sentiers en VTT, faire du ski alpin ou de fond, pêcher dans ces lacs et ces rivières : tout cela n’est pas loin du paradis sur terre.

istock-960744808.jpg

Tre Cime di Lavaredo au coucher du soleil

2. Lacs légendaires

Autre avantage : qui dit montagnes spectaculaires dit aussi vallées, lacs et rivières. Le Trentin compte pas moins de 297 lacs magnifiques. Le plus connu est le lac de Garde, paradis des sports nautiques adoré des navigateurs, windsurfeurs, kite-surfeurs et autres kayakistes. Le lac de Ledro est célèbre pour son eau transparente tandis que le lac de Molveno, au pied de l’imposant massif de Brenta, est régulièrement nommé “plus beau lac d’Italie”. Et si vous préférez un lac alpin plus secret, le choix est vaste.

istock-1202197959.jpg

Paysage urbain de Limone Sul Garda sur la rive du lac de Garde

3. Randonnée et cyclisme

D’innombrables et magnifiques sentiers, convenant aux marcheurs et trekkeurs de tous niveaux, parcourent le Trentin et les Dolomites en passant par des vallées verdoyantes, des lacs alpins, des refuges de montagne et des villages isolés. L’ascension des hauts sommets offre des panoramas inoubliables, les itinéraires allant d’un refuge à l’autre présentent de jolis défis tandis que les larges chemins sans difficulté siéent parfaitement aux balades en famille. Les guides de montagne du Trentin proposent diverses ascensions et circuits, à la fois ardus et sans réels dangers, qui vous permettront de voir de près les splendides Dolomites.
Le Trentin est aussi une belle région de cyclisme. Ses cols légendaires figurent souvent au programme du Giro d’Italia et les plus grands noms du vélo se sont affrontés sur ces superbes routes de montagne. Sur chacune, une signalisation particulière indique tous les kilomètres le degré de difficulté, la pente moyenne, l’altitude et les points d’intérêt. Hormis ces routes, il existe 400 km de pistes cyclables goudronnées faciles, idéales pour la détente en famille, et un choix de parcours et de “bike parks” qui satisfera tous les vététistes, des presque débutants aux experts les plus chevronnés.

istock-1232568015.jpg

Cycliste sur le sommet de Seceda au lever du soleil.

4. Sports d’hiver

Le Trentin est la région idéale pour ceux qui aiment la neige, que ce soit en descendant sur des kilomètres des pistes bien damées ou en profitant de la largeur de nombreux cols et des fonds plats des vallées pour faire du ski de fond dans un cadre merveilleusement préservé. Quelle que soit votre préférence, les sommets pointus et les parois époustouflantes des Dolomites forment un décor extraordinaire. Les équipements sont de premier ordre, qu’il s’agisse d’hôtels au pied des pistes ou de restaurants et de lodges délicieux pour vous rafraîchir.

istock-1093474606.jpg

 Randonnée en raquette dans les Dolomites

5. Châteaux et culture

Trente, la capitale provinciale, est riche d’art et d’histoire. Plus loin, les petites villes des vallées secondaires desservies par des routes en lacets, les villages traditionnels à flanc de montagne dignes des contes de fées, n’attendent que d’être découverts. On trouve aussi dans la région nombre de châteaux et de forts anciens, abritant souvent des expositions sur l’histoire locale. Le plus grand, le château de Buonconsiglio, ancienne résidence des princes-évêques de Trente, est un des symboles de la ville. Le château de Rovereto accueille le Musée italien de la Guerre, tandis que le visiteur qui rêve de passer la nuit dans l’enceinte d’un château pourra le faire au Castel Pergine de Valsugana. Le samedi, en été, un “Train des châteaux”, avec à bord des guides spécialisés, au départ de Trente, permet de visiter les châteaux de San Michele, Caldes, Valer et Thun.

istock-1249759995.jpg

Château médiéval de Buonconsiglio à Trente en Italie

6. Musées intéressants

Il y a de très bons musées dans la région. À Trente, le Muse, dessiné par Renzo Piano, est un épatant musée de la science qui aborde l’impact de l’altitude sur l’écologie, tandis que le Musée minéralogique de Monzoni, à Vigo di Fassa, présente roches, cristaux et minéraux des Dolomites. À Rovereto, le MART abrite une des plus importantes collections d’art moderne d’Italie, et le Castello del Buonconsiglio, à Trente, propose des expositions temporaires qui ravissent familles et enfants. Original, le musée de l’Épouvantail à Valsugana célèbre l’inventivité des fermiers de toute la région.

istock-165974884.jpg

Une jeune fille regardant un présentoir dans un musée

7. Saveurs locales

Ces montagnes, lacs et vallées spectaculaires du Trentin abritent divers microclimats qui sont à l’origine d’une grande diversité gastronomique. Chaque vallée a des produits qui lui sont propres et vous pourrez goûter fromages, viandes séchées et charcuteries uniques, ainsi que légumes bio, baies, huile d’olive, omble ou truite fumés. Ici, la Méditerrannée rencontre les Alpes. Découvrez cette gastronomie dans les cafés des bords de lacs, les restaurants étoilés au Michelin ou les lodges de montagne, sur les chemins de randonnée.
Le Trentin produit aussi d’excellent vins et bières. Le climat, le sol, les terroirs voient s’épanouir trois cépages locaux baptisés Nosiola, Marzemino et Teroldego. Le Trentodoc est un vin de montagne pétillant primé, et le Müller-Thurgau et le Chardonnay y sont aussi très bons. Et si vous préférez la bière, n’ayez crainte : la liste des petites brasseries mêlant méthodes traditionnelles et inspiration locale ne cesse de croître.

istock-891634386.jpg

Spécialités culinaires

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le nord de l’Italie