1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. 7 raisons de découvrir Valence
Idées week-end

7 raisons de découvrir Valence

Texte par

Elodie Rothan

Mis à jour le : 23 mars 2018

Carte

Peu le savent, mais Valence est la troisième ville d'Espagne, après Madrid et Barcelone. Riche d'un centre historique au patrimoine exceptionnel et dotée d'un incroyable complexe contemporain dédié aux Arts et aux Sciences, cette cité moderne et festive fait aussi rimer urbanité avec mer et nature ! Voici sept bonnes raisons d'y aller en 2018.

Pour célébrer la Cité des Arts et des Sciences

2018 marque le 20e anniversaire de la Cité des Arts et des Sciences. L'occasion de (re)découvrir cet immense complexe déployé le long de l'ancien lit du fleuve Turia. Il déroule une succession de bâtiments futuristes, dessinés par les architectes Santiago Calatrava et Félix Candela : l'Oceanogràfic, le plus grand aquarium d'Europe ; l'Hemisfèric, un gigantesque cinéma en 3D ; le musée des Sciences Prince Felipe ; le palais des Arts Reine Sofia, voué à l'opéra, à la musique et à la danse ; ou encore le vaste jardin de l'Umbracle.

img_0724.jpg

Cité des Sciences et des Arts de Valence

img_0815.jpg

L'Oceanogràfic, le plus grand aquarium d'Europe

Pour faire un city tour très archi

Après la visite de la cité des Sciences et des Arts, on complète la promenade architecturale par la visite de l'IVAM (l'Institut Valencien d'Art Moderne) des architectes Emilio Giménez et Carlos Salvadores, du MUVIM (le Musée Valencien de l'Illustration et de la Modernité) du sévillan Guillermo Vázquez Consuegra, du Palais des Congrès du britannique Norman Foster ou encore du "Veles e Vents" de David Chipperfiel et Fermín Vázquez. Pour un point de vue panoramique, direction le nouvel Ateneo Mercantil, dans le centre ville. Nichée à 50 mètres de haut, sa terrasse offre une vue à 360° sur les toits de Valence, les eaux bleutées de la Méditerranée et les sommets de la Sierra de La Calderona. Comme les lieux sont ouverts jusqu'à 20h30, ils permettent d'assister à de superbes couchers de soleil !

Pour fêter les Arts avec Joan Miro

Avec plus de 35 musées au compteur, Valence est incontestablement une ville d'arts ! Entre le musée des Beaux Arts (la plus grande pinacothèque d'Espagne après celle du Prado à Madrid !), le MUVIM (cité plus haut), le musée National de la Céramique, le musée d'Histoire ou encore le Centre archéologique Almoina, pas de quoi s'ennuyer ! Mais c'est à l'IVAM (l'Institut Valencien d'Art Moderne) qu'il faudra cette année se rendre en priorité pour visiter l'exposition "Miro. Ordre et désordre" consacré au célèbre artiste espagnol. Rassemblant plus d'une centaine de ses œuvres, elle perdure jusqu'en juin 2018.

adobestock_180134041.jpeg

Le musée des Beaux Arts de Valence, la plus grande pinacothèque d'Espagne après celle du Prado à Madrid !

Pour arpenter des siècles d'histoire

La vieille ville est d'une indéniable beauté. Entre les vestiges des anciennes murailles de la cité, ponctués des tours de Serranis et de Quart, le cœur de Valence invite à une déambulation entre ruelles sinueuses, places Renaissances et trésors patrimoniaux. Ancien centre de commerce construit au XVe siècle, l'édifice de la "Lonja de la Seda" (la Loge de la Soie) est une merveille gothique, classée au Patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco. Non loin, la cathédrale abrite, dans la chapelle du Saint-Calice, une des reliques les plus précieuses de l'Église catholique : le Saint-Graal ! On découvrira aussi des pépites modernistes, comme le Marché de Colomb ou le magistral Marché Central : chapeauté d'une imposante charpente métallique ornée de verrières, il demeure encore le plus grand marché couvert d'Europe.

adobestock_178544375.jpeg

Vue sur le Marché Central de Valence, reconnaissable à sa charpente métallique ornée de verrières.

img_0579.jpg

Vue sur le Marché Central de Valence.

Pour déguster des saveurs locales

Destination phare de la Slow Food, Valence profite de la proximité du "huerta", un jardin de culture de 10 000 hectares, et d'un immense marché couvert offrant une singulière expérience sensorielle et gustative. Cette pérégrination citadine offre aussi mille occasions de goûter au plat local d'excellence : la paella ! Valence est en effet la ville d'origine de cette spécialité aujourd'hui répandue dans le monde entier. Introduite par les arabes au XIIe siècle, la culture du riz représente encore 30% de la production nationale. Bénéficiant d'une AOP "Arroz de Valencia", elle dispose d'un musée et d'une "route du riz". Les plus curieux siroteront un "horchata", un rafraîchissement populaire élaboré à partir de souchet (un fruit d'origine égyptienne).

adobestock_77489550.jpeg

Un verre de "horchata" rafraîchissement populaire élaboré à partir de souchet.

Pour un bol d'air en bord de mer

Valencia est une destination idéale pour allier urbanité et nature ! La ville accueille le plus grand parc urbain d'Europe : elle est traversée d'est en ouest par les Jardins du Turia, un vaste espace vert de 10 kilomètres longeant l'ancien lit du fleuve Turia, ponctué du parc de Cabecera. Côté Méditerranée s'ouvre la Marina, bordée de plages urbaines et prolongée, vers le sud, de plages plus sauvages. Plus de 130 km d'itinéraires cyclables (avec système de location à la demande sur 250 stations) invitent à circuler librement entre la ville, les jardins et le littoral. Enfin, à 10 km au sud de la ville, les amateurs de nature parcourront les superbes paysages de rizières du parc naturel de l'Albufera.

adobestock_31582538.jpeg

Valence est bordée de plages urbaines, comme ici la Playa de la Malvarrosa, et prolongée, vers le sud, de plages plus sauvages.

Pour entrer dans la transe du Fallas

Inscrite au Patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco en 2017, la fête traditionnelle de Valence est le Fallas. Chaque année au mois de mars, la ville est envahie par d'immenses sculptures en papier mâché, œuvres bariolées d'artistes locaux. Dans une frénésie festive, elles défilent jusqu'à l'apothéose singulière, où elles sont spectaculairement brûlées!


Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Valence le temps d'un week-end, avec Lonely Planet
 

Paramètres des cookies