1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 24 heures au Caire : comment profiter au mieux d’une journée dans la capitale égyptienne
Idées de voyage

24 heures au Caire : comment profiter au mieux d’une journée dans la capitale égyptienne

Texte par

Leah Bremer (Traduit par Yann Champion)

Mis à jour le : 23 octobre 2019

Carte

À mesure qu’elle se remet de la révolution de 2011, l’Égypte semble changer de minute en minute. Néanmoins, Le Caire n’a jamais perdu certaines des caractéristiques immuables qui ont fait sa renommée : le passé antique de la ville, la scène musicale et artistique et, surtout, l’hospitalité extraordinaire des habitants. 

Incontournables pyramides

Si les pyramides de Gizeh, Saqqarah et Dahchour méritent, à juste titre, qu’on leur consacre au moins une journée entière, il est néanmoins possible, si l’on est pris par le temps, de caler une visite de la nécropole de Gizeh dans une journée riche en autres visites. Prévoyez d’être sur place pour l’ouverture, à 8h (7h en été) afin de pouvoir circuler autour des trois célèbres pyramides des pharaons Khéops, Khéphren et Mykérinos (2550 à 2490 av. J.-C.), ainsi que le spectaculaire Sphinx.
Lorsque le Grand Musée d’Égypte (qui renferme déjà des pièces phares, comme la grande statue de Ramsès II ou le célèbre masque funéraire de Toutânkhamon), ouvrira ses portes en 2020, la visite de Gizeh vous prendra un à deux jours complets.

egypte_1.jpg

L’église orthodoxe copte Sainte-Marie, aussi connue sous le nom d’“église suspendue”, est l’une des plus anciennes églises d’Égypte.

Matin

S’il vous est possible de réserver une autre journée pour les pyramides, commencez par le quartier copte du Caire, qui abrite certaines des plus anciennes églises de l’histoire de la chrétienté. À l’aurore, empruntez en voiture la corniche qui longe le Nil en direction du sud. À cette heure de la journée, cela donne l’impression d’avoir pour soi seul cette ville de plus de 20 millions d’habitants. La circulation ne cessant de s’intensifier à mesure que le jour avance, faire, faire le plus long trajet de la journée à ce moment permet de gagner du temps. Pour éviter le taxi, vous pouvez prendre le métro en direction de Helwan jusqu’à l’arrêt Mar Girgis, qui se trouve juste à côté du site. Commencez par admirer les sculptures élaborées des portes en bois de l’Église suspendue, siège du pape copte du VIIe au XIIe siècles, puis partez à la découverte des nombreux autres édifices historiques du quartier, tels que la synagogue Ben Ezra, avec ses inestimables manuscrits, et l’église Saint-Georges, au dôme impressionnant.

egypte_2.jpg

Se perdre dans les ruelles du marché Al Khalili.

Un court trajet en taxi pourra ensuite vous conduire au quartier islamique, autre centre historique du Caire, où vous pourrez grimper à la mosquée Mohammed Ali et la citadelle de Saladin, imposante forteresse qui offre une superbe vue panoramique sur la ville. Ensuite, vous pourrez soit passer par la porte Zuwayla pour vous perdre le reste de la matinée dans le tumulte de Khan Al Khalili, à moins que vous ne préfériez revenir sur la corniche pour prendre une felouque sur le Nil à l’embarcadère Dok Dok dans le quartier de Garden City.
Faites le plein de glucides et de protéines avec un petit déjeuner typiquement cairote à base de foul (purée de fèves),  de ta’amiyyas (la version égyptienne des falafels) ou de koshari (un mélange de nouilles, de riz, de lentilles noires, d’oignons frits et de sauce tomate) tout en arpentant les rues du centre-ville. Après avoir vu les bâtiments imposants de la place Tahrir, remontez la rue Talaat Harb vers la Townhouse Gallery, dont la célèbre collection rassemble certains des plus grands artistes contemporains d’Égypte.
 

Après-midi

Échappez aux bouchons des bus scolaires à partir de 14h en traversant le pont du 26 juillet vers Zamalek pour passer l’après-midi dans un quartier idéal pour les piétons. Commencez par le palais d’Aïcha Fahmy, une demeure réaffectée en centre artistique, puis longez la rue du 26 juillet avec ses nombreux magasins, ses librairies et ses marchands de jus de fruits. Pour un déjeuner léger, direction le café Self, à moins que vous ne préfériez quelque chose de moins diététique, comme les nachos et les hamburgers de Mince.
Offrez-vous une séance de shopping dans les rues du Brésil et Mohammed Maraashly pour trouver des souvenirs égyptiens artisanaux, des bijoux uniques, voire un tapis ou deux. Les nombreux musées et magasins qu’abritent les rues paisibles et ombragées de Zamalek en font un endroit idéal pour la promenade. Et si vous avez besoin d’une pause, une boule de glace de chez Mandarine Koueider, adresse prisée des becs sucrés avec un banc à l’extérieur, peut être une délicieuse excuse.

egypte_3.jpg

Les couchers de soleil au Caire peuvent être somptueux.

Coucher du soleil

Un court trajet en taxi jusqu’à la pointe sud de l’île vous conduira à l’opéra du Caire, lieu emblématique de la scène culturelle égyptienne. L’établissement abrite des salles de danse et de spectacle, ainsi qu’un musée d’art et d’histoire. C’est aussi l’endroit idéal pour profiter du coucher du soleil. Consultez les horaires si vous souhaitez assister à un spectacle. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez aller vous promener jusqu’au pont Qasr El Nil, rendez-vous nocturne des familles, des jeunes couples et des groupes d’amis qui cherchent à se prendre en photo avec le Nil en arrière-plan.

egypte_4.jpg

Quand vient la nuit, les bateaux de fêtards envahissent le Nil.

Soirée

Prolongez la soirée du côté ouest du Nil à Doqqi et Mohandiseen, quartier des clubs underground et des cafés enfumés ouverts jusque tard dans la nuit. Tout d’abord, essayez les meilleurs restaurants de poissons et fruits de mer de la ville avec des crevettes et des encornets à Samakmak (24 Ahmed Orabi St) ou des clams à Gandofli (80 Ahmed Orabi St). Les deux restaurants sont situés en plein cœur de Mohandiseen, avec un accès facile et rapide aux bars et clubs du quartier. Essayez un cocktail ou une bière égyptienne au Basement Urban Pub avant de rejoindre le Cairo Jazz Club pour écouter les meilleurs musiciens et DJ de la ville. Mieux vaut réserver à l’avance, mais les touristes parviennent souvent à marchander leur entrée.
Pour une expérience moyen-orientale kitsch, mais sympathique, vous pourrez monter sur l’un des nombreux “bateaux-discothèques” qui naviguent sur le Nil pendant que les passagers dansent sur de la techno. De retour sur la terre ferme, vous pourrez finir au petit matin dans un café du centre avec un thé sucré et une chicha parfumée aux fruits. Pour ce faire, essayez la Cafeteria El Horreya en centre-ville, afin de vous mêler aux esprits Bohême de la ville autour d’une bière ou d’un jeu d’échecs. Vous pouvez entamer la conversation par un simple sabah al-khair ou sabah el-fol, afin de dire “bonjour”, puis profiter des sourires et des conversations qui s’ensuivent jusqu’à la fermeture à 5h du matin.


Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l'Egypte

Paramètres des cookies