-->

Madrasa Allaquli Khan

L'avis de l'auteur Lonely Planet

madrasa

Juste à l’est de la mosquée Juma, une ruelle court vers le nord de la rue Pahlavon Mahmud ko’tchasi et abrite certains des bâtiments les plus intéressants de Khiva, érigés pour la plupart par Allaquli Khan – surnommé le “khan bâtisseur” – dans les années 1830 et 1840. Viennent d’abord la haute madrasa Allaquli Khan et la madrasa Kutlimurodinok plus ancienne (1804-1812), aux façades quasi identiques de part et d’autre de la rue. La seconde accueille un musée d’art.

Au nord de la madrasa Allaquli Khan, le bazar et caravansérail Allaquli Khan est accessible par de grandes portes en bois à côté de la madrasa. Le bazar, un marché à coupoles en activité, débouche à l’extrémité est sur le moderne bazar Dekhon. Lors de notre visite, les deux bazars et le caravansérail étaient fermés pour rénovation.

En face de la madrasa Allaquli Khan, au sud, la madrasa Abdulla Khan (1855), renferme un petit musée d’histoire naturelle. À côté, la petite mosquée Ak (1657) contient le hammam Anusha Khan, fermé lors de notre venue, et un magasin de tapis.

La porte Est, un long passage voûté du XIXe siècle avec plusieurs immenses portes sculptées, relie le hammam et le quartier du bazar. Le marché des esclaves se tenait à cet endroit ; les esclaves à vendre étaient regroupés dans les niches du passage. Devant la porte, une mosquée en activité est remplie de fidèles âgés le vendredi.

Anushahon Hammomi