-->

Candi Singosari

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple hindou

Le village de Singosari est à 12 km au nord de Malang. À 500 m de la grand-route Malang-Surabaya, vous apercevrez l’un des derniers monuments édifiés pour la dynastie Singosari. Ce temple fut construit en 1304 en l’honneur du roi Kertanegara, le cinquième et dernier souverain Singosari, mort en 1292 lors d’une révolte de palais.

La structure principale du temple fut achevée, mais les sculpteurs ne terminèrent jamais leur ouvrage. Seule la partie supérieure est décorée et les têtes de kala restent à l’état d’ébauches. Parmi les statues qui ornaient jadis le candi (temple) ne subsiste que celle d’Agastya, le sage shivaïte censé avoir marché sur les flots jusqu’à Java. Les statues de Durga et de Ganesh sont aujourd’hui exposées au Musée national à Jakarta. C’est pourquoi le temple ne possède pas le même charme que ses homologues de la région. Il est cependant intéressant d’observer les habitants venus méditer et déposer des offrandes.

À 200 m après le temple, deux imposants dwarapala (divinités gardiennes des portes des temples) tiennent des crânes et des serpents enchevêtrés.

Pour rejoindre Singosari, prenez un angkot vert (5 000 Rp) à la gare routière d’Arjosari à Malang et descendez au marché de Singosari, sur la nationale.

7h-17h