-->

Ukraine : Sécurité

Désagréments et dangers en Ukraine

Malgré tout ce que vous avez pu entendre, l’Ukraine n’est pas une destination dangereuse, rongée par la criminalité. La mafia locale ne s’intéresse pas aux touristes – en réalité, vous avez plus de risques de vous faire renverser par une marshroutka que de vous faire abattre par un gangster. Au sujet des troubles à Kiev, en Crimée et dans le reste du pays depuis 2014, lisez les conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères. 

Attaques racistes

Plus accueillante que la Russie, l’Ukraine n’a toutefois jamais intégré les personnes d’origine africaine, asiatique et caribéenne. Des ressortissants de pays non européens ont été agressés, mais la situation est loin d’être aussi alarmante qu’à Saint-Pétersbourg ou à Moscou par exemple. Si vous êtes noir, asiatique ou moyen-oriental, restez sur vos gardes et soyez très prudent si vous sortez seul la nuit.

Criminalité

L’Ukraine est généralement aussi sûre que n’importe quel pays d’Europe de l’Ouest ; les petits larcins sont néanmoins courants. Éviter le vol est une question de bon sens : 

  • Ne faites pas étalage de votre argent. 
  • Gardez un œil sur vos bagages et vos affaires, surtout dans les transports et dans la foule.
  • Portez une tenue discrète et ne mettez pas toutes vos espèces dans la même poche. 
  • Évitez de vous trouver seul le soir dans un parc ou un endroit isolé.
  • Dans les auberges de jeunesse, mettez vos affaires à l’abri dans un casier – les vols entre voyageurs sont malheureusement monnaie courante.
  • Fermez à clé la porte de votre compartiment à bord des trains de nuit.

Coup du portefeuille

Cette escroquerie est simple : un portefeuille (ou une importante liasse de billets) est laissé par terre. Si vous le ramassez, quelqu’un viendra vers vous, affirmant qu’il lui appartient et vous remerciera… avant de prétendre qu’il y avait deux portefeuilles et de vous accuser de vol. La personne peut aussi vous accuser directement d’avoir essayé de voler le portefeuille trouvé par terre. Bien entendu, des complices peuvent être appelés à la rescousse pour jouer le rôle de “témoins” ou de “policiers”. Dans cette situation, continuez votre route sans vous arrêter.

Fraude à la carte de crédit

Certaines ambassades ont fait savoir que le nombre de fraudes à la carte de crédit avait également augmenté. Elles recommandent donc que vous n’utilisiez votre carte qu’en dernier recours, et dans les établissements réputés. Prenez les précautions habituelles pour que personne ne puisse voir votre code secret.

Les routes de tous les dangers

Il ne vous faudra pas longtemps pour vous rendre compte que les conditions de circulation en Ukraine sont parmi les plus périlleuses d’Europe. En effet, les routes mal éclairées et pleines de nids-de-poule, les prises de risque inconsidérées de certains conducteurs et l’état déplorable de nombreux véhicules (sans ceintures de sécurité) constituent un cocktail effrayant. Les accidents sont courants et, en 2012, plus de 5 000 personnes sont mortes sur les routes du pays (contre 3 645 en France pour une population supérieure de 44%).
Dans un effort pour mettre un terme à ce carnage et susciter au moins un instinct de survie rudimentaire chez les automobilistes locaux, les chaînes de télévision ukrainiennes diffusent des émissions quotidiennes et hebdomadaires détaillant d’horribles accidents de la route, dont la plupart sont provoqués par une stupidité et/ou un état d’ébriété ahurissants.
Conduire sur les routes ukrainiennes pleines d’ornières vous permettra aussi de faire la connaissance d’une institution nationale qui empoisonne la vie des automobilistes ukrainiens : la police de la route (Derjavna Avtoinspektsiya ; DAI). Les voitures étrangères attirent tout particulièrement son attention.

Voyager en solo 

De plus en plus de voyageurs visitent l’Ukraine en indépendant et ils bénéficient d’un réseau croissant d’auberges de jeunesse. Hormis certaines lignes ferroviaires internationales très fréquentées (de Przemysl, en Pologne, à Lviv, par exemple), ce sont les seuls endroits où l’on est sûr de rencontrer d’autres voyageurs.
Toutefois, si vous ne vous cantonnez pas à une seule ville, vous ne vous sentirez jamais seul en Ukraine. Que vous vous entassiez avec eux dans un bus longue distance ou partagiez un compartiment de train, les Ukrainiens cherchent souvent à communiquer, quels que soient vos talents linguistiques. C’est une excellente raison d’apprendre quelques mots d’ukrainien ou de russe.
De même, vous ne vous sentirez jamais seul au restaurant. Les autochtones comprendront immédiatement que vous êtes étranger et lieront conversation.

Femmes seules 

Les habitudes ont la vie dure en Ukraine et le féminisme soviétique n’y a rien fait. Il y a peu de risques d’agressions en public. 
Les Ukrainiens ont plutôt tendance à se méfier des étrangères ou à jouer les protecteurs. 
Les jeunes Ukrainiennes sont très coquettes et suffisent à elles seules à attirer l’attention masculine.
Si vous voulez vous montrer très prudente, voyagez toujours en 2e classe à bord des trains : en compartiment, l’union fait la force.
Les femmes enceintes bénéficient de tarifs réduits dans certains transports en commun, mais il faudra certainement plus qu’un gros ventre pour prouver que vous attendez un enfant. 

Mis à jour le : 14 avril 2014

Articles récents