Saint-Pétersbourg : Comment circuler

Se déplacer à Saint-Pétersbourg

Le métro est le moyen le plus rapide pour parcourir de longues distances. Il circule tous les jours de 5h45 à 0h45, et il y a environ 70 stations. Comptez 28 ₽ pour un trajet.
Les bus sont pratiques pour effectuer de petits trajets dans des lieux mal desservis par le métro. Ils sont parfois lents, mais offrent une belle vue. Les trolleybus sont beaucoup plus lents, mais bon marché et nombreux. Les marshroutki sont des minibus privés à itinéraire fixe qui laissent monter ou descendre les passagers là où ces derniers le souhaitent.
Les tramways sont vieux et peu utilisés, mais restent utiles notamment à Kolomna ou sur l’île Vasilyevsky, mal desservies.

Métro

Très efficace, le métro (www.metro.spb.ru ; 5h45-0h45) compte cinq lignes et 70 stations. Il est très utile pour parcourir des distances assez longues, notamment entre la banlieue et le centre-ville.
L’entrée des stations est signalée par un grand “M” bleu. Un trajet coûte 28 RUB ; vous devez acheter un jeton supplémentaire si vous avez beaucoup de bagages. Si vous souhaitez acheter un aller simple, demandez un “adin proyezd” pour obtenir un jeton que vous glisserez dans la machine.
Si vous passez plusieurs jours en ville, optez plutôt pour une carte magnétique (55 RUB), valable pour des trajets multiples durant un laps de temps limité. La carte a pour principal avantage de vous éviter de faire la queue (parfois très longue aux heures de pointe) pour acheter un jeton.
Tous les panneaux étant en anglais, le métro est un mode de transport relativement aisé, même lors d’un premier séjour de Russie.

Bus, trolleybus et marshroutky

Les bus et, plus particulièrement, les marshroutki (minibus) constituent un moyen commode de se déplacer dans la ville. Ils couvrent souvent des itinéraires différents de ceux du métro et sont donc incontournables dans certains quartiers de la ville. Ils ne comportent pas de signalisation en anglais. Dans les bus et les trolleybus, on achète son billet à bord (22-30 ₽) au chauffeur qui passe dans l’allée centrale. Les marshroutki s’arrêtent quand on leur fait signe (il n’y a pas d’arrêts spécifiques). On ouvre soi-même la porte et on s’installe à bord, avant d’aller régler le chauffeur (si vous n’êtes pas assis à proximité, faites passer votre argent par les autres passagers). C’est aussi à vous de demander votre arrêt, en annonçant au conducteur le nom de la rue ou du lieu souhaité peu avant d’y arriver. Vous pouvez aussi annoncer “Astanavitye pajalsta !” (Arrêtez-vous, s’il vous plaît !) et le chauffeur fera halte aussi vite que possible.

Taxi

Pour obtenir un taxi, mieux vaut en réserver un en s’adressant à une compagnie de taxis ; les prix seront beaucoup moins élevés. La plupart des employés de ces compagnies ne parlent toutefois pas anglais. À moins de connaître le russe, mieux vaut demander à la réception de votre hôtel de téléphoner à votre place :

Vélo

Les vélos sont de plus en plus nombreux dans les rues de Saint-Pétersbourg, bien que l’expérience demeure délicate en raison de la présence de nombreux nids-de-poule et du fait que les automobilistes sont peu habitués aux cyclistes. Nombre d’entre eux circulent uniquement sur les trottoirs tant les routes sont dangereuses. Le port d’un casque est vivement recommandé.
Compte tenu de sa faible étendue, le centre-ville se prête au vélo, qui permet souvent de circuler plus vite qu’en transports publics. De nombreux visiteurs intrépides assurent qu’il s’agit du moyen de transport idéal (au moins de mai à octobre).
Vous pouvez louer des vélos auprès de Skatprokat (812-717 6838 ; www.skatprokat.ru ; Gontcharnaya ul 7 ; 400 RUN/j ; 11h-20h ; Métro : Ploshtchad Vosstaniya), de Rentbike (812-981 0155 ; www.rentbike.org ; ul Yefimova 4A ; à partir de 400 RUB/j ; 24h/24 ; Métro : Sennaya Ploshtchad) et de nombreuses auberges de jeunesse.
En 2014, un système de vélos en libre service a été lancé à Saint-Pétersbourg. Pour avoir plus d’informations, consultez le site www.velobike-spb.ru.

Mis à jour le : 16 avril 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Saint-Pétersbourg

Paramètres des cookies