Algarve : Histoire

Chronologie de l'Algarve

L’Algarve a vu se succéder les colonies. Arrivés les premiers, les Phéniciens y établirent des comptoirs marchands voici quelque 3 000 ans. Suivirent les Carthaginois, puis les Romains. Présents quatre siècles de long, ces derniers cultivèrent le blé, l’orge et la vigne, et construisirent routes et palais. En témoignent les vestiges de Milreu, près de Faro.
Les Wisigoths prirent leur suite, puis, en 711, débarquèrent les Maures, venus d’Afrique du Nord. Sur les cinq siècles qu’ils restèrent, ils développèrent le commerce, en particulier celui des noix et des fruits secs. De nombreux toponymes datent de cette époque, facilement reconnaissables au préfixe “al” (tels Albufeira, Aljezur, Alcoutim). Les Maures appelèrent la région dans laquelle ils s’étaient installés (de l’est de Faro à Séville en Espagne) “al-Gharb al-Andalus” (Andalousie occidentale), devenue plus tard l’Algarve. Silves, la puissante capitale maure, conserva son indépendance vis-à-vis du vaste émirat islamique qui s’étendait à l’est.
La Reconquête commença au début du XIIe siècle, avec la riche Algarve pour prise de choix. Sanche Ier s’empara de Silves et des territoires de l’Ouest en 1189, mais les Maures ne tardèrent pas à revenir. Les Portugais ne reprirent le dessus pour de bon qu’au cours de la première moitié du XIIIe siècle.
Deux siècles plus tard, l’Algarve connut son âge d’or. Le prince Henri le Navigateur fonda une école de navigation à Sagres, alors véritable “bout du monde”, et mit en chantier, à Lagos, les bateaux qui partirent explorer l’Afrique et l’Asie, autant d’exploits maritimes qui valurent au Portugal son rang de puissance impériale.

Mis à jour le : 29 janvier 2020

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal

Paramètres des cookies