Venise : Comment circuler

Se déplacer à Venise

Les vaporetti (petits ferries de passagers) constituent le principal mode de transport en commun à Venise. Fréquents et pratiques, ils peuvent être bondés en haute saison et aux heures de pointe, et vous irez souvent plus vite à pied. Les voitures et les motos sont autorisées sur le Lido et à Pellestrina. Les bateaux-taxis privés constituent une option glamour… réservée à ceux qui ont un budget conséquent.

La Tourist Travel Card

Valable dans les vaporetti et les bus terrestres (pour aller à Mestre et sur le Lido), la Tourist Travel Card permet de voyager de façon illimitée. Il existe plusieurs formules :
24 heures 20 euros
48 heures 30 euros
72 heures 40 euros
1 semaine 60 euros

Bateau

Les capitaines en herbe pourront louer un bateau pour sillonner la lagune (l’accès au Grand Canal et aux canaux du centre historique est interdit). Brussa (041 71 57 87 , en italien ; Fondamenta Labia 331, Cannaregio ; h7h30-17h30 lun-ven, 7h30-12h30 sam) loue des embarcations de 7 m à l’heure (43 euros) et à la journée (196 euros) – plus longue durée sur demande. Les prix comprennent le carburant. Attention : il n’existe que quatre stations-­service pour les bateaux dans la lagune ; repérez-les bien sur un plan avant de partir. Le permis bateau n’est pas nécessaire, mais vous devrez passer un test pour démontrer votre habileté à manœuvrer. Les bateaux peuvent accueillir jusqu’à 6 personnes.

Bateau-taxi

Se déplacer en bateau-taxi (Consorzio Motoscafi Venezia ; 041 240 67 11, 24h/24 041 522 23 03) est coûteux, même si cela peut s’avérer pratique lorsque l’on est pressé ou chargé. Le prix de la course est calculé à l’aide d’un compteur ou négocié avant le départ. Le tarif officiel s’élève à 15 euros pour la prise en charge, plus 2 euros la minute. Un supplément de 5 euros s’applique si le bateau-taxi vient vous chercher à votre hôtel. Prévoyez également des frais additionnels de 10 euros pour les trajets de nuit (22h-7h), 5 euros pour les bagages au delà de cinq pièces et 10 euros pour chaque voyageur supplémentaire au-delà de quatre.  Commander un bateau-taxi par l’intermédiaire de votre hôtel ou d’une agence de voyages engendre un surcoût. Il n’est pas nécessaire de laisser un pourboire.
Même si vous êtes pressé, n’incitez pas votre taxi à accélérer : une vitesse excessive engendre des vagues qui contribuent à dégrader les fondations anciennes de la ville. Assurez-vous que le bateau porte bien la bande jaune affichant son numéro de licence. Dans le cas contraire, ne montez pas à bord. Des propriétaires de bateaux-taxis illégaux sévissent notamment sur l’île de Tronchetto.

Gondole

Une promenade en gondole offre une vision de Venise qui est tout sauf banale. Comptez 80 euros les 40 minutes (100 euros pour 35 minutes de 19h à 8h), sans les chansons (à négocier !) et le pourboire. Au-delà des premières 40 minutes, on paie par tranche de 20 minutes (40 euros ou 50 euros de 19h à 8h). Certains touristes réussissent à négocier ces prix à la baisse, surtout par mauvais temps et à l’heure du déjeuner. Dans tous les cas, convenez bien d’un prix à l’avance (et de ce qu’il inclut), pour éviter les mauvaises surprises.
Les gondoles se rassemblent au niveau des stazi (arrêts) le long du Grand Canal et à proximité des grands sites touristiques. Vous pouvez également réserver un bateau qui viendra vous chercher en contactant Ente Gondola (041 528 50 75). Gondolas 4 All (328 2431382 ; Fondamente Cossetti, Santa Croce), soutenu par l’Association des gondoliers, propose aux personnes en fauteuil roulant des promenades à bord d’une gondole adaptée. L’embarquement se fait depuis un quai du Piazzale Roma également accessible en fauteuil roulant.

Monorail

Conçu par l’architecte Francesco Cocco, le monorail People Mover (APM ; 1,50 euros/trajet ; h7h-23h lun-sam, 8h-21h dim), accessible en fauteuil roulant, relie les parkings de Tronchetto à la Stazione Maritima (gare maritime) et au Piazzale Roma. Les billets sont en vente dans les machines à proximité de la station. 

Vaporetto

L’ACTV (Azienda del Consorzio Trasporti Veneziano ; 041 272 21 11) gère tous les transports publics à Venise. Bien que le service soit efficace et ponctuel, les bateaux des lignes principales se remplissent très rapidement aux heures de pointe. Ils sont particulièrement bondés durant le carnaval et pendant la haute saison touristique. Les vaporetti reviennent assez cher : 7,50 euros le billet vendu à l’unité ; il existe des forfaits plus avantageux. Sur certaines lignes, tous les arrêts ne sont pas desservis, surtout entre 8h et 10h et entre 18h et 20h : consultez les panneaux sur les bateaux. Dans le doute, vérifiez auprès de l’employé chargé de faire monter et descendre les passagers.

Billets

Les billets de vaporetto sont en vente aux guichets HelloVenezia (041 24 24) que vous trouverez à la plupart des arrêts, et où vous pourrez également vous procurer horaires et plans des lignes.
Plutôt que de payer 7 euros par chaque trajet, optez pour la Tourist Travel Card, qui donne droit à un nombre illimité de voyages pour une période donnée. Vous devez impérativement composter votre billet à chaque embarquement, même si vous l’avez déjà fait avant votre premier trajet. Les personnes voyageant sans billet valide s’exposent à une amende de 59 euros (plus 7.50 euros de frais).
Les 14-29 ans détenteurs de la carte Rolling Venice peuvent acheter un forfait de 3 jours à 22 euros.

Lignes principales

Du Piazzale Roma ou de la gare ferroviaire, le vaporetto n°1 zigzague le long du Grand Canal jusqu’à San Marco et le Lido. Il permet une première approche agréable de Venise pour ceux qui ont un peu de temps devant eux. Le n°17 transporte les véhicules depuis Tronchetto, près du Piazzale Roma, jusqu’au Lido.
La fréquence du service dépend de l’itinéraire et de l’heure. Le vaporetto n°1 circule toutes les 10 minutes presque sans interruption dans la journée, les n°41 et n°42 toutes les 20 minutes seulement. Les liaisons avec Burano et Torcello sont plus espacées encore et, la nuit, il faut parfois attendre une heure entre deux vaporetti. Certaines lignes s’arrêtent vers 21h. Vérifiez bien les horaires.
Les itinéraires des vaporetti sont susceptibles de changements (notamment saisonniers), tout comme les numéros des lignes et les horaires. Enfin, tous les vaporetti ne circulent pas dans les deux sens. Voici les principaux arrêts et lignes vaporetto :

  • N°1 Piazzale Roma– Ferrovia–Grand Canal (tous les arrêts)–Lido et retour (5h-23h30, toutes les 10 min 7h-22h)
  • N°2 Ligne circulaire : San Zaccaria–Redentore–Zattere–Trochetto–Ferrovia–Rialto– Accademia–San Marco
  • N°5 San Zaccaria–Murano et retour
  • N°8 Giudecca– Zattere–Redentore–Giardini–Lido
  • N°13 Fondamente Nuove–Murano–Vignole–Sant’Erasmo–Treporti et retour
  • N°17 Car-ferry : Tronchetto–Lido et retour
  • N°18 Murano–Sant’Erasmo–Lido et retour (uniquement en été)
  • N°20 San Zaccaria–San Servolo–San Lazzaro degli Armeni et retour
  • N°41 Ligne circulaire : Murano–Fondamente Nuove–Ferrovia–Piazzale Roma–Redentore–San Zaccaria–Fondamente Nuove–San Michele–Murano (6h-22h, toutes les 20 min)
  • N°42 Ligne circulaire en sens inverse de la n°41 (6h30-20h30, toutes les 20 min)
  • N°51 Ligne circulaire : Lido–Fondamente Nuove–Riva de Biasio–Ferrovia–Piazzale Roma–Zattere–San Zaccaria–Giardini–Lido.
  • N°52 Ligne circulaire en sens inverse de la n°51
  • N°61 Ligne circulaire avec
  • des arrêts limités, fonctionnant seulement en semaine : Piazzale Roma–Santa Marta–San Basilio–Zattere-Giardini–Sant’Elena–Lido
  • N°62 Ligne circulaire avec des arrêts limités, fonctionnant seulement en semaine, en sens inverse de la n°61
  • DM (Diretto Murano) Tronchetto–Piazzale Roma–Ferrovia–Murano et retour
  • N Ligne de nuit omnibus desservant la Giudecca,
  • le Grand Canal, San Marco, le Piazzale Roma et la gare ferroviaire (23h30-4h, toutes les 40 min)
  • N (NMU) Deuxième ligne de nuit circulant des Fondamente Nuove à Murano (tous les arrêts)
  • N (NLN) Troisième ligne de nuit offrant un service irrégulier entre les Fondamente Nuove et Burano, Mazzorbo, Torcello et Treporti
  • T Torcello–Burano et retour (7h-20h30, toutes les 30 min)

Vaporetto dell’Arte

Inauguré en 2012, le Vaporetto dell’Arte (041 24 24 ; www.vaporettoarte.com ; httes les 30 min de 9h à 19h) offre un trajet luxueux le long du Grand Canal, où l’on peut monter et descendre librement. Contrairement aux vaporetti publics, souvent pleins à craquer, le Vaporetto dell’Arte dispose de fauteuils rouges luxueux, avec des écrans au dos des sièges diffusant des informations multilingues sur les sites qui se trouvent sur le trajet. La plupart des passagers ne s’en soucient pas, la vue des fenêtres étant bien plus saisissante.
Pour tirer au mieux profit de ce service, achetez le billet en conjonction avec votre carte de transport touristique, l’addition +ARTE ne vous coûtera que dix euros. De plus, le billet sera valide durant la même période de temps que votre carte de transport.

Vélo

Il est interdit de circuler à vélo dans Venise. Sur le Lido et à Pellestrina, la bicyclette est en revanche un moyen agréable de se déplacer et de rejoindre les plages éloignées. Les agences de location se regroupent autour de l’arrêt du vaporetto du Lido, où vous trouverez notamment Lido on Bike (041 526 80 19 ; Gran Viale 21b ; vélos 5/9 € par 1 heure 30/jour ; h9h-19h avr-sept). Prenez une pièce d’identité avec vous.
Pour louer un vélo à la journée, contactez Veloce (346 84 71 14 ; Via Gramsci 85, Mira ; vélo/VTT 20/25 /35 jour ; h8h-20h), qui propose un service utile de navette depuis les gares et les hôtels.

Voiture

Il est évidemment impossible de conduire dans Venise, mais les voitures sont autorisées au Lido et à Pellestrina – et c’est sans doute le moyen le plus pratique de visiter les sites les plus isolés de Vénétie. Les agences de location de voitures indiquées ci-dessous ont des bureaux au Piazzale Roma et à l’aéroport Marco Polo. Vous trouverez également des agences dans la gare ferroviaire de Mestre et à proximité.
Avis (041 523 73 77 ; Piazzale Roma 496g)
Europcar (041 523 86 16 ; Piazzale Roma 496h)
Hertz (041 528 40 91 ; Piazzale Roma 496)

Mis à jour le : 21 mars 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies