Azerbaïdjan : Promenade dans Bakou

1 jour

Commencez par flâner dans les ruelles d’İçәri Şәhәr, la vieille ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Si vous avez deux ou trois heures devant vous, l’audioguide fourni au kiosque d’information rendra la visite encore plus intéressante. Dans tous les cas, il faut absolument gravir la tour de la Vierge, comparer l’ambiance bigarrée et touristique de Zeynallı küç à celle des petites rues encore habitées, et voir le palais des Shirvanshahs.
Sortez dans la très belle İstiqlaliyyәt küç, près de la salle de concert Filarmoniya joliment rénovée. En allant vers le nord-est, on passe devant l’hôtel de ville de Bakou, de la fin du XIXe siècle, le grandiose institut des Manuscrits et le palais Ismailiya. Au-delà se dresse la massive double porte de la vieille ville. Sur la gauche, la façade ornée de statues est celle du musée de la Littérature Nizami.
Derrière cet ensemble, la place des Fontaines est idéale pour observer les passants. On peut prendre un verre pour trois fois rien au Kafe Araz, fréquenté en majorité par des hommes, ou au Cafe City voisin. Un peu plus cher, il pratique néanmoins des tarifs très abordables. Les rues arborées environnantes sont jalonnées de nombreux pubs, de restaurants et d’hôtels particuliers séculaires datant du “boom du pétrole”. L’un d’eux abrite le musée d’Histoire.
Revenez sur vos pas via l’arcade des Joailliers, objet d’une restauration hélas trop zélée, et rejoignez le passage souterrain au-dessous de Neftçilәr pr. Vous débouchez ensuite à côté du vieux théâtre de Marionnettes.
Flânez sur le bulvar (boulevard), et laissez votre regard errer sur les eaux moirées de la mer Caspienne  en direction du plus haut mât de pavillon au monde.
Attention à la circulation automobile au moment de retraverser Neftçilәr pr afin de rejoindre le  musée du Tapis. Continuez à travers le centre commerçant de Bakou jusqu’au jardin Sahil. Celui-ci est entouré de beaux édifices, dont l’Axundov Kitabxana (bibliothèque nationale) ornée de statues et le théâtre de Chanson Rәşid Behbudov, de style classique. Il s’agit de l’ancienne synagogue.
Depuis l’opéra agrémenté de deux flèches (1911), l’artère commerçante piétonnière la plus cosmopolite, Nizami küç, ramène à la place des Fontaines.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Paramètres des cookies