Azerbaïdjan : Visa

Formalités d'entrée en Azerbaïdjan

La plupart des touristes ont besoin d’un visa. Se le procurer est coûteux (58 $US à 131 $US selon les nationalités) et difficile. Depuis octobre 2010, on ne les délivre plus à l’arrivée à l’aéroport de Bakou. Presque toutes les demandes nécessitent maintenant l’obtention préalable d’une lettre d’invitation (en anglais : “letter of invitation” ou LOI) auprès d’une agence comme Baku Travel Services (www.azerbaijan24.com), d’un contact ou d’une entreprise à Bakou. Cela peut toutefois ne pas suffire : de plus en plus de consulats exigent que la lettre soit approuvée par le ministère des Affaires étrangères azerbaïdjanais. Exigence qui augmente considérablement le coût et la difficulté de la démarche. Dans la plupart des ambassades, prévoyez au moins deux semaines de procédure. Sachez que vous devrez peut-être apporter la preuve que vous résidez bien dans le pays où vous faites la demande de visa. Pour l’heure, ce n’est pas le cas en Géorgie où, par comparaison, il est facile et rapide de se procurer un visa même si l’on n’a pas de contacts bien placés. Ailleurs, une procédure express est rarement possible pour les visas touristiques, mais peut s’organiser pour certains visas d’affaire. Tous les visas touristiques sont à entrée simple. Concernant les visas d’affaire, l’entrée double coûtant exactement le même prix, cela vaut la peine de la demander. En principe, il faut payer le visa dans une banque locale puis revenir avec le reçu. Mieux vaut donc ne pas s’y prendre trop tard dans la journée.

            Enregistrement

Si vous prévoyez de rester plus de 30 jours, il faut obligatoirement le signaler aux autorités d’enregistrement (müveqqәti qeydiyat) du poste de police local.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents