Londres : Environnement

Géographie

Située au sud-est de l'Angleterre, l'agglomération londonienne est coupée en deux par la Tamise, soumise aux marées. Le Grand Londres est délimité par la M25, sorte de périphérique. Composée de bourgs hétéroclites, la ville est constituée de deux pôles : Westminster et la City, considérée comme le centre de la capitale. La plupart des sites, des restaurants et des théâtres sont regroupés à l'intérieur d'une zone délimitée par la Circle Line, au nord du fleuve.

Faune et flore

Londres abrite plus de parcs et d'espaces verts qu'aucune autre ville de cette taille dans le monde. Implantés pour la plupart en centre ville, les célèbres parcs londoniens abritent une grande variété d'animaux y compris de nombreuses espèces d'oiseaux (passereaux, mésanges bleues, mésanges charbonnières, roitelets huppés). Si l'écureuil a colonisé la plupart des parcs de la ville, les renards, en raison de leurs mœurs nocturnes, sont moins visibles, comme les hérissons et les blaireaux. Du jardin soigné (Holland Park, St James Park) au jardin plus sauvage (Richmond Park, Bushy Park) sans oublier les jardins botaniques (Kew Gardens), vous n'aurez que l'embarras du choix. Reste que les embouteillages, malgré la taxe de 5 £ par voiture qui pénètre dans le centre-ville, continuent de contribuer à la mauvaise qualité de l'air. Quant à la Tamise, malgré son apparence, elle est moins polluée depuis le nettoyage effectué en 1974 : les saumons sont même de retour !

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l’essentiel, pour découvrir le meilleur de l'Angleterre et du Pays de Galles