Philippines

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Philippines
  4. Comment s'y rendre

Philippines : Comment s'y rendre

Transports pour aller aux Philippines

La plupart des voyageurs arrivent aux Philippines par avion dans l’un des trois grands aéroports internationaux de l’archipel :

  • Manille Aéroport international Ninoy Aquino (NAIA), le plus fréquenté et le mieux relié au reste du pays.
  • Cebu Intéressant pour se rendre aux Visayas.
  • Clark La plaque tournante des vols économiques, au nord de la capitale.

Des vols internationaux directs desservent aussi Davao sur l’île de Mindanao et Kalibo sur l’île de Panay, près de Boracay.
Le seul mode de transport non aérien est le ferry qui dessert Zamboanga (Mindanao) depuis Sandakan dans l’État malaisien de Sabah (Bornéo).
Entrer dans le pays via l’un des principaux ports ne pose pas de problème. Les Français, les autres ressortissants de l’UE, les Canadiens, ainsi que les ressortissants de la plupart des autres nationalités, se voient délivrer un visa de 21 jours en arrivant à l’aéroport. Vous devrez produire un billet de retour (ou de continuation) avant de monter à bord d’un vol à destination des Philippines.
Avec ses terminaux épars, l’aéroport de Manille (NAIA) déconcerte un peu, surtout si vous avez une correspondance.

Voie aérienne

Aéroports

  • Aéroport international Ninoy Aquino (NAIA). Récemment rénové, l’aéroport est en cours de réaménagement.
  • Aéroport international de Mactan. Pour les Visayas, mieux vaut atterrir à Cebu City.
  • Aéroport international Diosdado Macapagal (aéroport de Clark). Près d’Angeles, à environ 2 heures de bus au nord de Manille, cet aéroport est devenu une destination prisée par les compagnies asiatiques à bas prix.
  • Aéroport international Francisco Bangoy Davao devient la plaque tournante des vols intérieurs et songe à mettre en place des liaisons internationales.
  • Aéroport international de Kalibo La popularité croissante de Boracay auprès des touristes asiatiques a fait de Kalibo, sur l’île de Panay voisine, une destination aérienne internationale. La compagnie intérieure Zest Air assure des vols pour Chengdu, Pusan, Séoul, Shanghai et Taipei, la liste ne cessant de s’allonger.

Des grandes compagnies internationales desservent les Philippines, ainsi que les transporteurs régionaux et low cost suivants :

Depuis la France

Il n’existe pas de vols directs au départ de la France. Le groupe Air France-KLM propose des vols Paris-Manille via Amsterdam (comptez 700-1 000 € aller-retour, durée 16 heures). Avec Cathay Pacific, Etihad Airways ou Qatar Airways par exemple, vous ferez escale dans une capitale asiatique ou du Moyen-Orient.

Depuis la Belgique

Des vols avec escale(s) relient Bruxelles à Manille (Doha par exemple avec Qatar Airways) coûtent entre 700-1 000 € l’aller-retour (durée 16 heures).

Depuis la Suisse

Des vols avec escale(s) relient Genève (ou Zurich) à Manille. Comptez au moins 20 heures de vol et environ 1 100 FS.

Depuis le Canada

Au Canada, Philippine Airlines propose des vols directs à partir de Vancouver (comptez 1 400 $C, durée au moins 20 heures). Sinon des vols relient Montréal à Manille (2 escales ou plus).

Depuis l’Asie

Il existe de nombreux vols directs pour Manille, Cebu et Clark au départ de la plupart des pays d’Asie sur Philippine Airlines, Cebu Pacific et diverses compagnies étrangères, dont des compagnies à bas prix.

Voie maritime

Malgré le grand nombre de voies navigables à l’intérieur des Philippines, les services internationaux sont rares. La seule voie ouverte aux étrangers lors de notre passage était celle de Zamboanga (Mindanao) à Sandakan dans l’État malaisien de Sabah (Bornéo). Notez bien que la région de Zamboanga est considérée comme risquée. Les bateaux pour Sabah depuis Palawan sont interdits aux étrangers.

Voyages organisés

Les Philippines font l’objet de nombreux voyages et séjours organisés. Un tour-opérateur facilite la vie, surtout si vous axez vos vacances autour de la plongée, la randonnée ou la découverte de villages et de sites naturels.

Mis à jour le : 6 juillet 2018

Articles récents

Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies