El Nido dans l'archipel de Palawan aux Philippines.

Philippines

Palawan

© R.M. Nunes - iStock

Guide de Palawan aux Philippines !

Rien ne définit mieux Palawan que l’eau qui l’entoure. Avec ses splendides paysages marins et sa vie sauvage, la moins peuplée des îles philippines est aussi la plus attirante. Sa forme –une fine langue de terre de 650 km qui s’étire jusqu’à Bornéo– évite de se poser la question des itinéraires.

Située au centre de Palawan, Puerto Princesa (Puerto) en est la capitale gastronomique et une porte sur la vie rurale et le paisible littoral océanique. La plupart des voyageurs établissent leur camp de base vers le nord, à El Nido ou dans la ville de Coro, pour visiter les îles, pratiquer la plongée et le snorkeling dans l’archipel de Bacuit et celui des Calamians.

La côte sert de seconde route pour acheminer les voyageurs en bangka de village de pêcheurs en station balnéaire, dans un labyrinthe d’îles inhabitées. Dans le Sud à la topographie plus accidentée, on peut explorer des montagnes recouvertes de jungle, mais les infrastructures restent très rustiques.

Quand partir à Palawan ?

  • Mars-début mai : La meilleure période pour les voyages en mer.
     
  • Juin-octobre :  Mousson dans le Sud-Ouest : il pleut à verse au moins l’après-midi.
     
  • Novembre-février : Saison plus tempérée et plus sèche, très prisée des voyageurs.

Que faire à Palawan ?

  1. Du snorkeling dans les lagons, véritables aquariums naturels, de l’archipel de Bacuit.
     
  2. L’exploration des épaves de la Seconde Guerre mondiale, autour de l’île de Busuanga.

     
  3. Des journées de farniente, entre hamac et plage à Port Barton.
     
  4. Une journée bien remplie à Sabang, de l’obscurité des grottes de la rivière souterraine au coucher du soleil sur la plage.
     
  5. Une escapade à moto dans la campagne autour de Puerto Princesa.

A voir

Ne passez pas à côté

Nos partenaires

#ExperienceLonely