Philippines : Visa

Formalités d'entrée aux Philippines

Les ressortissants de la plupart des pays, y compris la France, la Belgique, la Suisse et le Canada, se voient attribuer un visa gratuit pour 30 jours à leur arrivée. En cas de dépassement de ce délai, les contrevenants encourent une amende et risque d’être bloqués à l’immigration par les employés de l’aéroport.
L’obligation, pour les voyageurs, d’être en possession d’un passeport d’une durée de validité minimale de 6 mois suivant la période couvrant leur séjour a été assouplie. Renseignez-vous à l’ambassade des Philippines de votre pays.
Avant le départ, il est impératif de contacter les ambassades et les consulats pour s’assurer que les modalités d’entrée sur le territoire n’ont pas changé. Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes bancaires, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Conservez ces copies à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

Prorogation de visa aux philippines

Pour prolonger de 29 jours (ou plus) votre visa de 30 jours, faites une demande de prorogation auprès de n’importe quel Bureau d’immigration (BOI ; www.immigration.gov.ph). La plupart des centres régionaux et des sites touristiques, comme Boracay, disposent d’un BOI. La liste complète des bureaux régionaux est disponible sur le site Internet. Si les formalités sont effectuées plus d’une semaine avant l’expiration, la première prolongation de visa vous coûtera 3 030 P, mais toute demande faite moins d’une semaine avant la fin de la validité du visa entraîne un supplément de 1 010 P. Il est parfois possible de proroger son visa de manière rétroactive (et en payant au moins les 1 010 P) à l’aéroport au moment du départ, mais nous vous déconseillons de tenter le coup. Il est également possible d’obtenir des prorogations plus longues, les tarifs augmentant en proportion – voyez le site Internet du BOI pour des détails. 
Proroger son visa est assez aisé, à une exception près : l’immense bureau BOI de Manille. C’est une bonne idée de payer une agence de voyages (environ 1 000 P) pour y aller à votre place. Si vous tenez vraiment à vous déplacer, prenez une pièce d’identité et préparez-vous à attendre.
Vous pouvez également obtenir l’extension de 29 jours (pour la même somme que celle indiquée plus haut) immédiatement à votre arrivée à l’aéroport de Manille ou de Cebu. Les employés de l’immigration vous transfèreront dans un bureau – les formalités ne devraient pas prendre plus d’une demi-heure.
Enfin, une autre option consiste à demander un visa de 3 mois à l’ambassade des Philippines, avant votre départ (le coût est de 27 € en France et de 34,50 $C au Canada). On peut également obtenir un visa à entrées multiples valable jusqu’à 6 ou 12 mois.

posséder un Billet de retour à l'arrivée aux philippines

Il vous faut un billet retour (ou de continuation pour une autre destination, et avec visas ou permis de séjour pour les autres pays, si nécessaire) avant d’entrer aux Philippines et de recevoir un visa de 30 jours. Si les inspecteurs de l’immigration philippine demandent rarement à voir votre billet de retour, la plupart des compagnies aériennes refusent l’accès aux vols à destination des Philippines si vous n’avez pas de preuve de sortie de territoire. Une photocopie ne suffira pas ; il faut montrer l’original du billet papier ou électronique. 
Si vous demandez un visa à plus long terme à une ambassade ou un consulat philippin à l’étranger, il vous faudra aussi produire une preuve que vous poursuivrez votre voyage, bien que dans ce cas, la photocopie de votre itinéraire fournie par votre agence de voyages suffit généralement (appelez l’ambassade pour être sûr).
 

Mis à jour le : 6 juillet 2018

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le compagnon des voyageurs au long cours en Asie du Sud-Est, à glisser dans tous les sacs à dos avant le départ.
 

Paramètres des cookies