Tokyo

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Tokyo
  5. Harajuku et Aoyama

Harajuku et Aoyama

Harajuku, l’un des quartiers les plus séduisants de Tokyo, a deux grands atouts : le sanctuaire Meiji-jingū et le spectacle fashion de ses rues ! Bordé de boutiques, Omote-sandō est un boulevard incontournable pour qui aime l’architecture contemporaine. Mais Harajuku compte aussi d’excellents musées d’art. De quoi passer une journée bien remplie entre tradition et modernité, avec des haltes dans de bons cafés et restaurants.

L’essentiel en un jour

Levez-vous tôt pour devancer les foules au Meiji-jingū, le plus célèbre sanctuaire shinto de Tokyo. Si vous visitez le quartier un week-end d’été, allez vous promener dans le parc Yoyogi-kōen. Sinon, changez radicalement d’ambiance parmi les ados branchés qui paradent sur Takeshita-dōri. Un détour largement justifié par le musée d’art commémoratif Ukiyo-e Ōta, et voilà l’heure de déjeuner au Harajuku Gyōza Rō, petite institution locale.
L’après-midi sera dédié à Omote-sandō, un boulevard bordé de boutiques, à l’architecture impressionnante. Jetez un coup d’œil dans les ruelles d’Ura-Hara pour découvrir des tendances d’une mode décalée, et à la Design Festa, galerie d’art non moins décalée. Après un café revigorant dans l’un des nombreux troquets du quartier, tel l’Omotesando Koffee, gardez une heure pour explorer les salles du musée Nezu, tout au bout d’Omote-sandō, à Aoyama.
Un verre de vin accompagnera agréablement le coucher du soleil au Two Rooms, avant un festin de fruits de mer haut de gamme au Yanmo ou un plat de tonkatsu (porc pané et frit) au Maisen.

À ne pas manquer

Portails

Une succession d’imposants torii (portails) marque l’entrée de l’enceinte sacrée du sanctuaire. Le plus haut, fabriqué à partir d’un cyprès de Taïwan vieux de 1 500 ans, atteint 12 mètres. L’allée est bordée de tonneaux de saké ornementaux – des offrandes qui plaisent beaucoup aux photographes.

Purification

Un pavillon d’ablution est situé sur la gauche avant le temple principal. Le shintoïsme met l’accent sur la pureté, d’où l’obligation faite aux visiteurs de se purifier : à l’aide de la louche, rincez votre main gauche, puis la droite – à côté du bassin ; l’eau utilisée ne doit pas y retomber –, puis rincez-vous la bouche en versant de l’eau dans votre main gauche, que vous relaverez une dernière fois.

Temple principal

Le bâtiment principal est fait de cyprès de la région de Kiso (préfecture de Nagano). Pour l’offrande habituelle, jetez une pièce de monnaie (celles de 5 ¥ sont réputées porter chance) dans le réceptacle, inclinez-vous deux fois, tapez deux fois dans vos mains et faites un nouveau salut. Frapper dans ses mains attirerait l’attention des dieux.

Meiji-jingū-gyoen

Dans l’ensemble architectural du sanctuaire, le Meiji-jingū-gyoen(明治神宮御苑 ; jardin intérieur ; 500 ¥ ; 9h-16h30, 9h-16h nov-fév ; ligne JR Yamanote jusqu’à Harajuku, sortie Omote-sandō) est un jardin paysager, qui faisait jadis partie d’un domaine féodal. Après son acquisition par l’empereur, ce dernier conçut lui-même pour l’impératrice le jardin d’iris. Entrée sur la droite, à peu près à mi-chemin de l’allée venant du temple principal.

Mis à jour le : 4 juillet 2018

À voir à faire à Tokyo

Harajuku et Aoyama Prendre un verre

  • Montoak

    café

    Venez vous mettre au calme, à l’abri de l’agitation de la rue, dans ce cube de verre enfumé à la...

    Lire la suite
  • Two Rooms

    bar

    La clientèle est chic et décontractée (“le verre de vin à 1 500 ¥ ? et alors ?”)....

    Lire la suite
  • Omotesando Koffee

    café

    Le café le plus oshare (stylé) de Tokyo occupe un cube minimaliste installé dans une vieille maison...

    Lire la suite
  • Harajuku Taproom

    pub

    L’une des deux enseignes tokyoïtes de Baird’s Brewery, une brasserie artisanale nippone réputée,...

    Lire la suite

Harajuku et Aoyama Shopping

  • Oriental Bazaar

    souvenirs

    L’Oriental Bazaar propose un large choix de souvenirs à prix raisonnables. Attention, les éventails,...

    Lire la suite
  • Condomania

    préservatifs

    Cette adresse gentiment olé olé dédiée aux préservatifs a de quoi plaire aux coquins rigolos, avec...

    Lire la suite
  • Laforet

    mode

    Laforet incarne depuis des lustres l’avant-garde de la mode à Harajuku. Ne vous laissez pas abuser...

    Lire la suite
  • Sou-Sou

    mode

    Des vêtements traditionnels japonais – tels que haori (vestes à larges manches portées sur le...

    Lire la suite
  • Musubi

    furoshiki

    Ce magasin se consacre aux furoshiki, carrés de tissu qu’on plie et noue pour transporter des objets...

    Lire la suite
  • KiddyLand

    jouets

    Sur plusieurs étages, ce palais du jouet déborde de figurines et de produits dérivés. On croise dans...

    Lire la suite
  • Bedrock

    mode

    Bedrock donne l’impression d’entrer dans le boudoir de Keith Richards ou l’armoire à costumes du...

    Lire la suite
  • Comme des Garçons

    mode

    Rei Kawakubo a sérieusement fait bouger le monde de la mode dans les années 1980. Ses pièces sombres...

    Lire la suite
  • Gallery Kawano

    kimonos

    Une belle sélection de kimonos d’occasion en bon état à prix honnêtes (5 000-15 000 ¥...

    Lire la suite
  • Tokyo’s Tokyo

    souvenirs

    Sans doute voudrez-vous rapporter de votre séjour quelque chose d’un peu loufoque à l’image de la...

    Lire la suite

Harajuku et Aoyama

  • Design Festa

    galerie

    Un pionnier de l’art expérimental depuis plus de dix ans. Complètement fou, car évolutif, le...

    Lire la suite
  • Takeshita-dōri

    rue commerçante

    Fameux bazar à ciel ouvert où s’approvisionnent decora, lolitas gothiques et autres tribus de la...

    Lire la suite
  • Musée d’art commémoratif Ukiyo-e Ōta

    musée

    Ce petit musée paisible conserve la collection exceptionnelle d’ukiyo-e (estampes) réunie par Seizo...

    Lire la suite
  • Musée Nezu

    musée

    Dans un écrin très contemporain dû à Kengō Kuma, ce musée donne à voir une vaste et prestigieuse...

    Lire la suite
  • Omote-sandō

    rue

    Cette avenue somptueuse, conçue à l’origine comme voie d’accès officielle au Meiji-jingū,...

    Lire la suite
  • Yoyogi-kōen

    parc

    Les week-ends ensoleillés, les pelouses de ce parc réunissent l’après-midi une foule bigarrée,...

    Lire la suite
  • Musée d’art contemporain Watari

    musée

    Avant-gardiste et volontiers provocateur, ce musée conçu par l’architecte suisse Mario Botta propose...

    Lire la suite

Harajuku et Aoyama Sortir

  • Stade de base-ball Jingū

    base-ball

    Résidence des Yakult Swallows, la deuxième meilleure équipe de base-ball de Tokyo, le stade Jingū...

    Lire la suite
  • Théâtre national du nô

    théâtre traditionnel

    Le nō (drame lyrique stylisé), art traditionnel mêlant musique, poésie et danse, tient la vedette...

    Lire la suite

Harajuku et Aoyama Se restaurer

  • Yanmo

    fruits de mer

    Haut de gamme sans être prétentieux, ce restaurant est idéal pour qui veut s’offrir un festin de...

    Lire la suite
  • Harajuku Gyōza-rō

    gyōza

    Rien que des gyōza (raviolis) à la carte, mais personne ne s’en plaint : demandez les vôtres sui...

    Lire la suite
  • Maisen

    tonkatsu

    Si rien n’empêche de commander autre chose (des crevettes frites par exemple), tout le monde ou...

    Lire la suite
  • Mominoki House

    bio

    Les branchés plébiscitent depuis 1976 la savoureuse cuisine macrobiotique – la salle, chaleureuse,...

    Lire la suite
  • Sakura-tei

    okonomiyaki

    Préparez vous-même vos okonomiyaki dans cette sympathique crêperie installée dans Design Festa  7 ...

    Lire la suite
  • Pariya

    international

    Les fashion victims aiment se retrouver dans cette cafétéria. Prenez un plateau et choisissez une...

    Lire la suite
Paramètres des cookies