Île Maurice et Rodrigues : Maurice sans être milliardaire

L'impressionnante concentration de palaces au kilomètre carré débouche sur une question : est-il possible de séjourner à Maurice sans être richissime ? La réponse est oui, à condition de bien choisir ses lieux de résidence. Oubliez par exemple la péninsule du Morne, Wolmar et Belle-Mare, et mettez le cap vers Trou d'Eau Douce (1), Peyrébère (2), Cap Malheureux (3), Mahébourg (4) ou Rodrigues (5), qui reste nettement meilleur marché que Maurice, mais oblige à débourser un billet d'avion supplémentaire. Les hébergements bon marché existent, mais rares sont ceux qui sont les pieds dans l'eau. Plutôt que les hôtels, la solution consistant à louer une maison auprès de prestataires spécialisés, comme Idyllic Villas (www.idyllic-villas.com) ou GBTT (www.gbtt.com/fr) peut se révéler économique dans certains cas. Ajoutons une précision d'importance : les plages sont toujours publiques à Maurice. Personne ne pourra vous interdire de vous installer sur une plage qui s'étend devant un grand hôtel. À vous, cependant, de trouver le moyen de l'atteindre. Il existe presque toujours des passages, entre les hôtels, permettant de gagner le rivage.

Mis à jour le : 8 janvier 2013

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à île Maurice

Paramètres des cookies