1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées week-end
  4. Week-end à Bruxelles : 5 raisons de visiter le quartier du Parlement européen
Idées week-end

Week-end à Bruxelles : 5 raisons de visiter le quartier du Parlement européen

Texte par

Claire Bignon

Mis à jour le : 19 juillet 2018

Carte

Le quartier européen n’est pas le lieu auquel on pense de prime abord pour un citybreak en famille, et c'est dommage. Les plus belles demeures bruxelloises du début du XXe siècle et d'étonnants musées se concentrent dans le cœur de la capitale européenne, qui a su garder quelques oasis de verdure. En prime, la plupart des activités proposées sont gratuites.

1. Le Parlement européen

Le siège officiel du Parlement européen se trouve à Strasbourg, mais la plus grande partie de son travail s’effectue à Bruxelles, cœur de la démocratie européenne. Commencez votre visite des lieux par la Station Europe, située dans l'ancien bâtiment voyageurs de la gare de Bruxelles-Luxembourg. Vous pourrez y composer votre planning et trouver une foule d'infos sur Bruxelles en général. Poursuivez votre visite avec le Parlamentarium, remarquable d’emblée avec son écran circulaire en façade. À l’intérieur de l'édifice, un cinéma 360° et une carte interactive géante de l'Europe vous immergeront dans l’expérience européenne. Vous comprendrez le fonctionnement du Parlement européen et mesurerez son impact sur la vie quotidienne de 500 millions de citoyens. Des supports dédiés aux enfants rendent la visite ludique et riche en enseignements. Une fois dans l'Hémicycle, une visite avec application multimédia ou avec un conférencier immerge le visiteur au cœur de l'action politique et permet de voir la salle plénière, ou d’assister parfois à des sessions parlementaires.

photo_1.jpg

Bâtiment Paul-Henri Spaak

photo2_.jpg

Pensez à visiter le Parlement européen en famille : des supports dédiés aux enfants rendent la visite ludique et riche en enseignements.

2. Le parc Léopold

Bruxelles est plus verdoyante qu’on ne se l’imagine, avec des parcs en plein cœur de ville et des forêts toutes proches. À deux pas du Parlement, relaxez-vous dans le parc Léopold (entrée libre). Cet espace vert de 10 hectares fut le zoo de Bruxelles jusqu’en 1880, et surtout une cité des sciences de premier plan, qui permit des avancées importantes en matière de physique quantique. De belles bâtisses, dont la bibliothèque Solvay, témoignent encore de cet âge d'or où les Curie, Einstein et Bohr se retrouvaient pour discuter dans le parc. Aujourd'hui encore, il constitue une oasis très appréciée pour les pique-niques au bord de l'étang. Il abrite aussi un musée des sciences naturelles avec la plus grande galerie de dinosaures d’Europe, l'une des attractions les plus visitées de Bruxelles, et surtout : la Maison de l’histoire européenne. En sortant, craquez pour les frites de la Maison Antoine (place Jourdan, à partir de 2 €), cuite "à la belge", à savoir plongées deux fois dans de la graisse de bœuf. Une véritable institution !

photo_3.jpg

Maison de l'histoire européenne

3. La Maison de l'histoire européenne

Depuis 2017, à l'intérieur du parc Léopold, le bâtiment Eastman accueille un musée gratuit et interactif dédié à l'histoire européenne. Tout à la fois lieu de débat, de questionnement et de réflexion sur l'histoire de l'Union Européenne, sa muséographie commence par évoquer les mythes et les découvertes pour s'arrêter sur les périodes de chaos et de cohésion qui ont pu marquer le XXe siècle (1h30 de visite, avec un espace dédié aux familles à chaque étage). Avant de quitter ce lieu, qui abritait autrefois une clinique dentaire pour les enfants défavorisés, n'oubliez pas de jeter un coup d'œil aux fresques d'animaux magnifiquement restaurées. Elles font référence aux Fables de Jean de La Fontaine. Tout le bâtiment a d'ailleurs été récemment rénové et son architecture Art déco ne devrait pas vous laisser indifférent. Pour une pause gourmande, pensez au Café Europa, le restaurant du musée.

adobestock_53043071.jpeg

Visiter Bruxelles, c'est aussi découvrir l'Art nouveau.

4. L'Art Nouveau

L’Art nouveau est la signature architecturale de Bruxelles. Principal représentant de ce courant, Victor Horta (1861-1947) y a réalisé une foule de bâtiments audacieux où le fer forgé et le verre s'entremêlent de manière très poétique. Vous pourrez découvrir de plus près l’architecture bruxelloise grâce à l’Arau, une association animée par des habitants qui organise des circuits en bus et à pied permettant, entre autres, de visiter des monuments fermés au grand public. Réservez votre visite sur le site de l’association ou par l’intermédiaire de l’office du tourisme. Dans le quartier européen, Horta a notamment dessiné l’hôtel Van Eetvelde situé au square Ambiorix, ceinturé de nombreuses demeures remarquables. À proximité de ce quartier, si votre timing permet un petit bonus, visitez aussi le musée Horta, établi dans la maison personnelle et l’atelier de l’architecte.

adobestock_173997369.jpeg

Si vous êtes curieux ou passionnés d'architecture, ne manquez pas le musée Horta, établi dans la maison personnelle et l’atelier de l’architecte.

5. Le parc et le musée du Cinquantenaire

Dirigez-vous enfin vers le parc du Cinquantenaire et profitez de la vue sur le quartier depuis l’Arcade du Cinquantenaire, accessible par le Musée militaire. En face du parc, prenez le temps d’admirer la façade de la maison Cauchie, chef-d’œuvre de l’Art nouveau. Après cela, consacrez plusieurs heures à ses riches collections (Antiquités, civilisations non occidentales, sarcophages égyptiens, arts décoratifs européens, en particulier l’Art nouveau).

adobestock_77314974.jpeg

Pour profiter de la vue sur le quartier européen de Bruxelles, rendez-vous à l’Arcade du Cinquantenaire.

 

Réalisé en partenariat avec le Parlement Européen de Bruxelles.  

 

evaneos
Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Bruxelles et Bruges le temps d'un weekend