-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Voyager seule en Inde, conseils utiles
Astuces voyage

Voyager seule en Inde, conseils utiles

Mis à jour le : 25 septembre 2019

Carte

En Inde, les choses sont un peu plus compliquées que dans d’autres régions du globe pour les femmes et les voyageurs en solo, que ce soit au niveau du code vestimentaire (pour les premières) ou des tarifs (pour les seconds). Comme toujours, un minimum de préparation s’impose. Voici un petit guide et des conseils pour quiconque souhaite s'aventurer seul et surtout au féminin en Inde. 

Le B.a.-Ba du la voyageuse solo en Inde

L’un des avantages du voyage en solo en Inde tient à ce qu’il permet de se faire plus facilement “adopter” par des familles locales rencontrées en cours de périple, de se lier d’amitié et de mieux comprendre la culture locale. Les gros centres touristiques comme Goa ou le Kerala constituent les meilleurs endroits pour sympathiser avec d’autres voyageurs. Pour trouver quelqu’un avec qui partager la route, consultez Recherche de coéquipiers sur notre forum. 
Le nombre d’agressions sexuelles commises sur des femmes et des jeunes filles en Inde est en augmentation. L’instauration de peines plus lourdes depuis le cas très médiatisé de viol en réunion et de meurtre d’une Indienne en 2012 n’y a rien changé. Si plusieurs agressions ont été perpétrées contre des touristes ces dernières années, il faut toutefois garder en tête que l’immense majorité des séjours se déroulent sans problème.

Attention non sollicitée

De la part des hommes, elle pose souvent problème.

  • Attendez-vous à être dévisagée ; il est inutile de vous énerver pour autant.
  • Ne répondez pas aux regards insistants, au risque de laisser croire à un encouragement.
  • Des lunettes de soleil, un téléphone, un livre ou un appareil électronique vous aideront à éviter les conversations importunes.
  • Vous pouvez aussi porter une alliance et dire que vous allez retrouver votre mari, ce qui devrait repousser les importuns.

Tenue vestimentaire

Si les femmes de la classe moyenne de Delhi s’habillent souvent comme celles de Paris, ailleurs en Inde les femmes portent la tenue traditionnelle. Les voyageuses auront donc tout intérêt à porter des vêtements en accord avec la culture du pays.

  • Ainsi, évitez les débardeurs, les shorts, les jupes courtes (préférez les modèles arrivant aux chevilles) et tout ce qui peut être transparent, moulant, ou trop peu couvrant.
  • S’habiller à l’indienne (avec un salwar kameez – tunique longue et pantalon traditionnels – par exemple) donne une impression positive et réduit les risques.
  • Une dupatta (longue écharpe) drapée sur un T-shirt est pratique pour éviter les regards ; idéale pour se cacher, elle servira aussi à vous couvrir la tête dans certains temples.
  • Vous pouvez aussi adopter la kurta (longue chemise) sur un jeans ou un pantalon.
  • Ne sortez pas vêtue d’un choli (corsage porté sous le sari) ou d’un jupon de sari (que beaucoup d’étrangères prennent pour une jupe) ; cela reviendrait à se promener à demi habillée.
  • La plupart des Indiennes portent un bermuda et un T-shirt pour se baigner ; mieux vaut se draper d’un sarong pour revenir de la plage à l’hôtel.

Harcèlement sexuel

De nombreux cas de harcèlement sexuel ont été signalés par des touristes, consistant en des propos ou des gestes déplacés la plupart du temps.

  • Des voyageuses ont rapporté avoir fait l’objet de gestes déplacés, de moqueries, de bousculades “accidentelles” dans la rue et de filatures.
  • Les incidents sont fréquents lors des festivités – pour la fête d’Holi par exemple. Si une foule se forme, tenez-vous à l’écart et trouvez un endroit plus sûr ; vous éviterez ainsi les mains baladeuses.
  • Les femmes qui voyagent avec un compagnon sont bien moins importunées.

Précautions utiles

Les conseils suivants sont destinés à vous aider à éviter des situations gênantes ou dangereuses :

  • Soyez attentive à votre environnement. S’il semble peu sûr, suivez votre instinct. Soyez prudente. N’ayez pas peur, mais faites attention.
  • Écourtez les conversations avec des hommes inconnus. Prolonger un échange de propos sans intérêt peut passer pour un encouragement.
  • Si vous avez l’impression qu’un homme vous suit de près, dites-lui fermement de vous laisser tranquille, suffisamment fort pour attirer l’attention des passants.
  • Suivez l’exemple des Indiennes : au lieu de serrer la main, dites namaste, la salutation traditionnelle.
  • Évitez de porter des bijoux à l’aspect coûteux et des accessoires voyants.
  • Au cinéma, vous attirerez moins l’attention et minimiserez les risques en étant accompagnée.
  • Dans les hôtels, fermez votre porte à clé. Certains employés (notamment dans les établissements pour petits budgets ou de catégorie moyenne) entrent sans attendre l’autorisation après avoir frappé.
  • Ne laissez entrer aucun inconnu dans votre chambre d’hôtel, même s’il s’agit d’un employé de votre agence de voyages prétextant devoir régler un problème.
  • Évitez les endroits peu fréquentés, même en pleine journée : galis (ruelles), rues, plages ou sites déserts.
  • Ayez l’air sûr de vous en public ; évitez de sembler perdue (et donc vulnérable); consultez les cartes à l’hôtel ou dans un restaurant plutôt que dans la rue.

Taxis et transports publics

Être une femme présente certains avantages : on peut habituellement passer devant tout le monde dans les files d’attente pour les bus et les trains ; dans ces derniers, des compartiments sont réservés aux femmes. Certaines gares possèdent des salles d’attente spécifiques.

  • Lors de la réservation de votre hébergement, demandez qu’on vienne vous chercher à l’aéroport ; impératif si votre vol atterrit après la tombée de la nuit.
  • Évitez de prendre un taxi tard le soir; n’acceptez jamais la présence d’un autre homme que le chauffeur, même si ce dernier prétend qu’il s’agit de son “frère”.
  • Delhi et d’autres villes disposent de services de radio-taxis prépayés comme Easycabs ; plus chers que les taxis prépayés classiques, ils sont plus sûrs, avec des chauffeurs triés sur le volet.
  • Les taxis Uber et Ola sont également tout indiqués : on peut récupérer le numéro de plaque d’immatriculation au préalable, ce qui permet de s’assurer qu’il s’agit bien du bon véhicule, voire, si l’on souhaite prendre toutes les précautions, communiquer le numéro à une tierce personne.
  • Lorsque vous empruntez un rickshaw seule, faites semblant d’appeler quelqu’un en indiquant où vous êtes.
  • Organisez-vous pour ne pas être dans les gares routières ou ferroviaires après la tombée de la nuit.
  • Les touristes qui voyagent seules en train semblent moins importunées lorsqu’elles n’empruntent pas les classes économiques.
  • Si vous prenez un train de nuit, il est préférable de réserver une couchette extérieure supérieure de 2e classe climatisée (2AC): vous éviterez de croiser des mains baladeuses, serez entourée d’autres personnes et ne serez pas enfermée comme dans les compartiments pour quatre personnes en 1re classe climatisée (1AC, dans lequel vous pourriez vous retrouver seule avec quelqu’un).
  • Dans les transports publics, n’hésitez pas à repousser tout geste déplacé ; posez un sac entre vous et votre voisin, protestez suffisamment fort pour attirer l’attention ou changez de place.

Santé et hygiène

Les serviettes hygiéniques sont disponibles partout ; on ne trouve des tampons que dans les pharmacies des grandes villes et des centres touristiques (le choix est souvent limité). Soyez prévoyante si vous sortez des sentiers battus.

Sites Web

Si vous lisez l’anglais, prenez connaissance des expériences vécues par d’autres voyageuses sur les sites www. journeywoman.com et www. wanderlustandlipstick.com. Certains blogs, également en anglais, s’avèrent aussi riches en enseignements, notamment Breathe, Dream, Go (breathedreamgo.com) et Hippie in Heels (hippieinheels.com).