1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Préparer son voyage en République Dominicaine
Astuces voyage

Préparer son voyage en République Dominicaine

Mis à jour le : 5 décembre 2016

Carte

Vous préparez votre premier voyage en République Dominicaine ? Voici quelques conseils indispensables pour découvrir ce pays qui a bien plus à offrir que ses plages de rêve.

Bon à savoir

 
Aventurez-vous dans la campagne afin de découvrir le mode de vie de la majorité des Dominicains. Si vous êtes motorisé, procurez-vous une carte et sillonnez les petites routes de campagne. Sinon, montez dans une guagua (bus local) pour vous mêler aux gens du coin.
Si vous séjournez dans un complexe hôtelier tout compris, goûtez tout de même à la cuisine locale, en réservant une bonne table, ou en vous attablant dans un simple comedor (restaurant) pour dévorer un plato del día (plat du jour) . Mieux encore : régalez-vous tard le soir de sancocho, soupe épaisse proche du ragoût et spécialité dominicaine.
Rien de plus dominicain que de siroter une bière Presidente attablé à une table en plastique sur la plage, dans le patio d’un restaurant sans enseigne ou d’un colmado (épicerie-buvette).

Comment s'habiller

Les Dominicains, en particulier dans les grandes villes, sont très soucieux de leur tenue vestimentaire. Pas l’ombre d’un short ou d’un débardeur, même lorsque la chaleur est torride. Talons hauts et chemises amidonnées sont la norme pour sortir le soir. À moins d’être à la plage ou au bord d’une piscine, il est d’usage de porter des pantalons longs et des hauts confortables mais un peu chics.

Se loger en République Dominicaine

 
Généralement, les tarifs proposés en ligne sont les plus avantageux. Si vous voyagez en haute saison, surtout dans les zones très touristiques, réservez tôt. 
Hôtels
La gamme est vaste, de l’hôtel de charme intimiste appartenant à des Européens aux grands hôtels de la capitale ciblant une clientèle d’affaires.
B&B
Une poignée de chambres seulement. Les propriétaires vivent sur les lieux, et le petit-déjeuner est compris.
Complexes hôteliers tout compris
Établissements de qualité variable, du complexe de luxe à l’hôtel-club au standing médiocre.
Appart’hôtels et résidences
Pour les longs séjours, notamment dans les stations balnéaires, le mieux est d’opter pour des appartements tout équipés.
 
 

Argent

On trouve des DAB dans tout le pays. La plupart prélèvent une commission (environ 115 RD$) et ont un plafond de retrait bas. Les cartes bancaires sont largement acceptées dans les villes et les établissements touristiques. Les cartes Visa et MasterCard sont plus courantes que l’Amex. Nombre d’hôtels des catégorie moyenne et supérieure affichent leurs tarifs en dollars américains, mais acceptent les pesos.
 

Marchandage

Il est courant de marchander lorsqu’on achète des souvenirs, qu’il s’agisse de bijoux, d’artisanat ou d’œuvres d’art. Même lorsque l’article porte une étiquette, cela vaut la peine de tenter sa chance, en sachant que le marchandage ici n’a rien d’agressif, et se fait toujours en douceur.
 

Pourboire

La première fois, cela fait toujours un choc : la plupart des restaurants majorent l’addition de 28% (18% d’ITBIS et 10% pour le service). Il n’est pas toujours indiqué sur la carte si les prix s’entendent taxes et service compris.
Restaurants
Pas de pourboire attendu puisqu’une taxe de 10% pour le service s’ajoute à l’addition. Rien n’empêche de laisser une somme en plus si le service vous a plu.
Taxis
On arrondit à la somme supérieure, ou bien on laisse un peu de menue monnaie.
Hôtels
Une taxe de 10% pour le service s’applique souvent. On peut laisser un pourboire de 1 $US ou 2 $US par nuit aux femmes de chambre.
 

Langue

L’espagnol dominicain est débité à toute allure et comporte de nombreux mots d’argot. En outre, les Dominicains ont tendance à avaler la fin des mots, surtout ceux qui se terminent par “s” : ainsi, tres semble se prononcer “tre”, et buenos días sonne comme “bueno dia”.  En règle générale, les Dominicains qui travaillent dans le tourisme se débrouillent en anglais. Le français est communément parlé dans certaines enclaves d’expatriés comme Las Terrenas.
 

Savoir-vivre

Les Dominicains sont dans l’ensemble très courtois, mais il y a peu de règles strictes, à table comme en société. Globalement, l’ambiance porte à la décontraction. Armez-vous de patience si les choses ne vont pas aussi vite que vous le souhaiteriez.
Dans les restaurants, musique de fond tonitruante et conversations tenues d’une voix forte sont souvent de mise.
Pour attirer l’attention de quelqu’un, l’usage veut qu’on siffle, plutôt que d’appeler la personne.

Se restaurer

 
Seuls les restaurants les plus chics, ainsi que les établissements “à spécialités” des complexes hôteliers tout compris, nécessitent une réservation.
Restaurants
La cuisine dominicaine, que l’on appelle comida criolla, prédomine. Toutefois, on mange aussi facilement des plats internationaux, notamment italiens. Les établissements locaux servent en principe un “plato del día” (menu ou plat du jour) au déjeuner ; les restaurants pour touristes étrangers ont tendance à pratiquer des tarifs excessifs et à servir une nourriture médiocre.
Cafés
Boissons au café et pâtisseries, et généralement une carte limitée de simples sandwichs. On peut rester autant qu’on veut.
Complexes hôteliers
Les buffets offrant un choix étourdissant de plats tiennent le haut du pavé, mais attention à de possibles désordres gastriques dans les établissements les moins chers. Les restaurants hors complexes servent une nourriture allant de la cuisine ethnique terne et générique à une gastronomie de qualité.
Cafeterías
Choix de poisson, de poulet et de bœuf accompagnés de riz et de haricots, généralement présentés sous vitrine.
Comedores
Petits restaurants informels, souvent des gargotes.
Pica Pollo
Sortes d’établissements de chaîne spécialisés dans le poulet frit.
Colmados
À la fois magasin, épicerie et buvette, où l’on peut prendre un repas.
Stations de lavage auto
Voitures et bière, est-ce bien une bonne idée ? En tout cas, on sert là des boissons et une nourriture simple.

Avant de partir en République Dominicaine

 

  • Vérifiez que votre passeport est en cours de validité (au moins 6 mois après votre arrivée)
  • Informez votre banque que vous partez à l’étranger
  • Contractez une assurance voyage adéquate
  • Renseignez-vous sur les vaccins recommandés
  •  

à emporter

  • De l’écran solaire, un chapeau et des lunettes de soleil
  • Du répulsif antimoustique
  • Une tenue habillée pour climat chaud (si vous êtes à Santo Domingo, une par jour et par soirée)
  • Un pull pour les soirées et pour les trajets dans les bus climatisés ; une tenue chaude complète si vous randonnez en haute altitude
  • Des maillots de bain et des tongs ; des chaussures de marche pour la randonnée, des chaussures en caoutchouc pour les sports nautiques
  • Des bouchons d’oreille pour bien dormir en ville
  • Des jumelles pour observer les oiseaux
Paramètres des cookies