1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Sept secrets de la péninsule de Samaná, en République dominicaine
Idées de voyage

Sept secrets de la péninsule de Samaná, en République dominicaine

Texte par

Kevin Raub, traduit de l'anglais par Vincent Guilly

Mis à jour le : 14 mars 2018

Carte

La péninsule de Samaná, bande étroite paradisiaque sous le soleil de la côte nord, est l'antithèse du sud-est hyper-touristique de la République dominicaine. Observation des baleines, plages isolées de cartes postales et petites stations balnéaires sophistiquées à l'élégance toute européenne sont de mise sur la péninsule, et de l'autre côté de la baie, un superbe écoparc abrite des vestiges de l'histoire de pays et de nombreuses merveilles naturelles. Nous savons que le choix entre toutes les activités possibles sur la péninsule peut être cornélien, voici donc nos sept préférées à Samaná.

Le Parc national Los Haitises

Secret de Samaná, cette réserve marine côtière protège 1 375 km2 de forêt subtropicale humide, 100 espèces d'oiseaux et de nombreuses mangroves et grottes calcaires. Ses paysages superbes, et notamment les spectaculaires pitons luxuriants qui jaillissent à trente ou cinquante mètres au-dessus de l'eau, se sont formés il y a un ou deux millions d'années lorsque la dérive des continents a soulevé l'épaisse couche calcaire sous-marine. Si le parc fait partie de la grande île, Los Haitises peut se visiter facilement lors d'une excursion en kayak depuis Samaná, qui offre un fantastique moyen de l'explorer.

shutterstock_533233060-3314e091123e.jpg

Les baleines à bosse fréquentent les eaux de la péninsule.
Observation des baleines à bosse de l'Atlantique Nord

La principale activité de la péninsule de Samaná se déroule du 15 janvier au 20 mars – la seule période où on peut vaguement dire qu'elle est quelque peu fréquentée – quand près de 10 000 baleines à bosse de l'Atlantique Nord occupent la baie pour une somptueuse parade nuptiale qui laisse les visiteurs ébahis. Les excursions partent de la ville de Samaná, où Whale Samana et Kim Beddall, ancien marine canadien et spécialiste des mammifères, proposent les excursions les plus spectaculaires. Évitez le 27 février, jour férié de l'indépendance dominicaine, et choisissez une excursion l'après-midi (quand les bateaux sont moins nombreux dans la baie).

Repas à El Cabito

Épatant et rustique, le restaurant El Cabito s'accroche spectaculairement, et presque littéralement, au bord de la terre, dans le secret du joli village de Las Galeras. Allez-y au coucher du soleil, quand les falaises encadrent un kaléidoscope de teintes qui se fondent dans l'océan, au son des vagues et des évents marins à proximité. On y trouve de très bons produits de la mer et des bières belges, mais honnêtement, la nourriture compte peu en regard du décor inoubliable. Appelez au préalable pour un transfert gratuit depuis/vers la ville. En saison, vous verrez peut-être même des baleines durant leur migration !

gettyrf_522007169-42506a382a1a.jpg

Playa Rincon est synonyme de paradis.
Le sable de Playa Rincon

On trouve une des plus belles plages de la République dominicaine et même du monde près de Las Galeras, à Playa Rincon, étendue de sable très photogénique de 3 km adossée à une épaisse forêt de palmiers. L'accès en voiture est difficile mais pas impossible. La plupart des gens préfèrent cependant y venir en bateau, ce qui limite sa fréquentation.

Week-end à Peninsula House

Très chic et tout confort, Peninsula House est un des B&B les plus délicieux des Caraïbes. Idéalement situé, dans toute sa splendeur victorienne, sur une colline qui domine Playa Cosón, il est à 60 km au nord-ouest de la ville de Samaná. Il ne compte que six chambres, le service est donc aussi personnalisé et intime que possible. La cuisine de son chef argentin est faite le plus possible avec les produits bio du jardin même de l'hôtel. C'est une escapade pour les occasions particulières où on veut avant tout se faire plaisir.

lasterrenas_dominicanrepublic-770e95eb44a5.jpg

Las Terrenas est pleine d'art de rue.
Dégustation sophistiquée à Las Terrenas

L'un des plus délicieux endroits de la péninsule est la petite ville sophistiquée de Las Terrenas, à 38 km au nord-ouest de Samaná. Avec son atmosphère résolument européenne – expatriés italiens sirotant un expresso, immigrés français emportant des baguettes dans leur sac en traversant la ville à vélo – Las Terrenas, c'est le charme international dans une enveloppe latino, qui se laisse facilement découvrir. Nous avons adoré dîner à La Terrasse, léchée par les vagues, un adorable bistrot chaulé posé presque sur l'eau, et passer nos après-midi dans le patio de la Boulangerie Française. La perfection.

Quelques jours à Las Galeras

Petit et paisible, Las Galeras, 28 km au nord-est de Samana, est le cul-de-sac le plus agréable que vous visiterez jamais. Avec à peine quelques restaurants et B&B qui débouchent sur une paillote de plage, ce village global éclectique est une bonne base départ pour explorer les nombreux sites naturels des environs : snorkeling à Playa Frontón, non loin, plongée au Cabo (cap) Cabrón et randonnée au spectaculaire point de vue d'El Punto. Notre hébergement préféré ici est le petit B&B tenu par des Franco-Canadiens, CasaPorquéNo, où les hôtes accueillants et aimables, Pierre et Monick, personnifient l'hospitalité même.

evaneos
Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la République dominicaine