1. Accueil
  2. Magazine
  3. Les 10 endroits à visiter absolument au Vietnam
Idées de voyage

Les 10 endroits à visiter absolument au Vietnam

Texte par

Traduit de l'anglais par Vincent Guilluy

Mis à jour le : 18 octobre 2022

Carte

Métropoles étourdissantes, îles paradisiaques et parcs nationaux immenses (sans parler d’une gastronomie fantastique !), le Vietnam est pour beaucoup de voyageurs en haut de la liste de leurs destinations à venir.

Le pays est plein de sites superbes mais certains endroits sont tout simplement incontournables. Voici notre liste des plus beaux endroits à voir au Vietnam.

istock-1194920239.jpg

La baie d’Along (ou Ha Long) est une des grandes attractions touristiques du Vietnam.

La Baie d’Along

L’association stupéfiante des monts calcaires karstiques et de la mer calme et scintillante de la baie d'Along en fait une des plus grandes attractions touristiques du Vietnam. Avec plus de 2 000 îles, il y a beaucoup à explorer. Ne manquez pas de réserver une croisière avec une nuit à bord et prenez le temps de vivre des moments particuliers dans ce site merveilleux classé au patrimoine mondial : levez-vous très tôt pour admirer une aube brumeuse et irréelle, ou allez faire du kayak dans les grottes et les lagunes.

Vous préféreriez moins de visiteurs ? Essayez la baie de Lan Ha un peu plus au sud, moins touristique mais tout aussi spectaculaire, ou celle de Bai Tu Long, au nord.

istock-1069496034.jpg

Découvrez les grottes (ici, celle de Hang Én), les montagnes et les lacs du parc national de Phong Nha–Ké Bàng.

Le parc national de Phong Nha–Ke Bàng

La merveille naturelle la plus connue du Viêtnam, la stupéfiante Hang Son Doong, une des plus grandes grottes du monde, est au cœur du parc national de Phong Nha–Ke Bàng. Les images de visiteurs grands comme des fourmis éclairant de leur lampe frontale les contours de cette immense caverne donnent très envie de s’y rendre ; mais à moins d’avoir les moyens de dépenser quelque 3 000 euros pour la visite guidée, vous ne pourrez pénétrer dans cette merveille souterraine.

N’ayez crainte, il y a à Phong Nha–Ke Bàng beaucoup d’autres grottes à explorer à pied, en bateau ou même en tyrolienne pour bien moins cher, comme Hang Én, qui a même sa propre plage. Et puis il y a beaucoup d’autres choses à faire à l’air libre, notamment des treks avec guides dans les plus anciens monts karstiques d’Asie où vivent tigres, éléphants et 300 espèces d’oiseaux.

istock-489273399.jpg

L’agitation de Hô Chí Minh-Ville peut créer un choc chez le visiteur.

Hô Chí Minh-Ville

De plus en plus internationale mais toujours résolument vietnamienne, l’ancienne Saïgon déborde d’une énergie viscérale qu’adoreront ceux qui aiment les grandes métropoles. HCMV ne laisse pas indifférent : soit vous serez attiré par son tourbillon d’excitation et hypnotisé par le vrombissement continu des motos omniprésentes, soit vous aurez l’impression de vous y noyer (certains visiteurs semblent osciller perpétuellement entre les deux).

Plongez-y, et vous y trouverez une très riche histoire (à cet égard, le musée des Vestiges de guerre est incontournable), une excellente gastronomie et une vie nocturne trépidante, entre bières vendues au coin de la rue et bars à cocktails chics. La pression ne retombe jamais à Saïgon ; laissez-vous aller et profitez-en.

istock-1306603019.jpg

Phú Quôc est surtout connu pour sa superbe côte.

Phú Quôc

Léchée par une mer d’azur, ourlée de plages de sable blanc qui feront se pâmer les adorateurs du bronzage, Phú Quôc – tout au sud du Viêtnam – est l’endroit idéal pour se relaxer, en tendant nonchalamment le bras vers un cocktail au bord de la mer ou en admirant le soleil cuivré tomber dans l’océan.

Si vous voulez corser un peu les choses, enfourchez un vélo et suivez les chemins de terre rouge : l’île est relativement petite et on y trouve des bouts de jungle naturelle intacte, mais aussi des nouveautés un peu moins paisibles (une version vietnamienne de Disneyland et le plus long téléphérique au-dessus de la mer au monde, par exemple).

frida-aguilar-estrada-pegu_idf1bm-unsplash.jpg

Le Vieux Quartier de Hanoï est un endroit délicieux pour flâner (et manger sur le pouce !).

Hanoï

La capitale du pays est une ville qui a un pied bien planté dans un passé fascinant et l’autre tourné résolument vers le futur. Découvrez le mélange enivrant d’histoire et d’ambition qui caractérise Hanoï en vous baladant dans les rues du Vieux Quartier, en dégustant un café à l’œuf (café préparé avec des jaunes d’œuf) ou en avalant un bol réconfortant de bún riêu cua (soupe de nouilles au crabe), observer les gens d’affaires manger des nouilles au petit déjeuner ou jouer aux échecs avec habitants.

Quand vous aurez fini, allez voir le Quartier Français en pleine décadence puis filez à Tây Hô, le quartier des bons restaurants qui se tourne de plus en plus vers l’art.

istock-903892512.jpg

Malgré l’affluence de visiteurs, Hôi An reste une des villes les plus charmantes du Vietnam.

Hôi An

Historique, Hôi An est la ville du Viêtnam qui a gardé le plus de cachet et de charme. Ancien port important, son architecture grandiose et les abords du fleuve ont été conservés, ce qui lui donne une beauté qui sied à son histoire.

La vieille ville a conservé son magnifique héritage, maisons de guingois des marchands japonais, bâtiments des corporations chinoises richement décorées et anciens entrepôts de thé même si, bien sûr, ses résidents et ses rizières ont été peu à peu remplacés par des commerces touristiques. Bars, hôtels de charme, agences de voyage, ateliers de tailleurs en trop grand nombre et une énorme quantité de touristes font aussi partie du paysage.

Si c’en est trop pour vous, sautez sur un vélo et allez explorer les faubourgs de la ville et ses alentours préservés, où vous découvrirez un rythme de vie bien plus paisible.

Le parc national de Ba Be

Sortez des circuits touristiques classiques du Vietnam pour aller au parc national de Ba Be, destination incontournable des voyageurs aventureux. Ici, le paysage passe de montagnes calcaires culminant à 1 554 m d’altitude à des vallées couvertes de forêts denses et toujours vertes, ponctuées de chutes d’eau et de lacs. Le parc abrite des centaines d’espèces d’animaux, singes, ours et pangolins (les seuls mammifères couverts d’écailles) notamment, ainsi que la salamandre du Viêtnam, très menacée.

Les ornithologues amateurs chercheront eux à observer le spectaculaire serpentaire bacha ou la bondrée orientale lors de treks ou d’excursion en bateau. Après une journée passée à observer les animaux, reposez-vous dans les hébergements chez l’habitant ou les pensions de village de la minorité ethnique locale, les Tày.

Nha Trang

Nha Trang, station balnéaire dynamique avec ses hautes tours d’immeuble, jouit d’un cadre magnifique : entourée d’un collier de montagnes, elle borde une baie à l’eau turquoise piquetée d’îles tropicales. Une grande plage de sable blanc en croissant dessine la côte, adossée à une imposante promenade rythmée par des parcs et des jardins de sculptures.

En ville, on trouve une gamme cosmopolite de boutiques et de restaurants, mais quand le dîner du soir laisse place à la vie nocturne, les choses s’animent vraiment. Le centre de Nha Trang est par essence un lieu de fête. Vous cherchez une atmosphère plus calme ? La ville est aussi un très bon point de départ vers toute une série de plages, en remontant la côte jusqu’à la ville de Quy Nhon, avec des haltes à Doc Let, Bai Bau et Bai Xep.

istock-971966634.jpg

L’entrée de la Cité impériale à Hué.

Hué

Capitale du pays au XIXe et au début du XXe siècle, Hué est peut-être la ville vietnamienne la plus facile à apprécier et à visiter. Sur les rives de la rivière des Parfums, son emplacement est magnifique, sa cuisine complexe célèbre à juste titre, et ses rues relativement peu encombrées.

Et nous n’avons pas encore parlé de la majesté de sa Cité Impériale, citadelle à l’intérieur d’une citadelle, résidence de l’empereur avec des temples et des palais, où se trouvaient aussi les principaux bâtiments de l’État, le tout entre des murailles hautes de six mètres et longues de 2,5 km. Visitez ses abords pour découvrir des pagodes et des tombes royales imposantes, souvent bâties sur de superbes sites naturels.

Hà Giang

La province de Hà Giang est une destination de rêve au Vietnam pour les cyclistes intrépides, qui peuvent faire la montée vertigineuse au col de Quan Ba (la “Porte du Paradis”), profiter de panoramas superbes sur la route épique entre Dong Van et Meo Vac, et même pousser jusqu’à Lung Cu, tour surmontée d’un drapeau au sommet d’un mont qui marque le point le plus septentrional du pays.

Avec des routes qu’on améliore constamment, de nouveaux itinéraires de trek et une offre de pensions, de séjours chez l’habitant et de restaurants de plus en plus importante dans les petites villes et les villages de la province, l’extrême nord du Viêtnam se place résolument sur les itinéraires touristiques, des cyclistes comme des autres.


Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur du Vietnam