1. Accueil
  2. Magazine
  3. Cuisine
  4. Délices à Delhi : le meilleur de la street food indienne
Cuisine

Délices à Delhi : le meilleur de la street food indienne

Texte par

Maud Hainry

Mis à jour le : 6 mars 2017

Carte

Samossas fris sous vos yeux, jus de fruits exotiques fraîchement pressés… Pour les voyageurs téméraires et avides de nouvelles aventures culinaires, l’Inde est le paradis de la Street Food !

À toutes les heures de la journée, au détour d’une rue ou d’un temple, les vendeurs de rue proposent aux passants de petits délices à déguster sur place. Parmi les dizaines de leurs spécialités, voici ma petite sélection personnelle :

Aloo Tikki

J’ai découvert l’Aloo Tikki lorsque je vivais à Delhi. Il semble que ce snack soit présent en Inde du Nord principalement, je ne l’ai pas retrouvé en Inde du Sud. Le principe est simple : c’est une boulette de purée de pommes de terre épicée frite (Aloo signifie « pomme de terre », Tikki peut se traduire par « croquette »). La boulette dorée est arrosée de sauce à la menthe et d’une sauce de tamarin. Certains l’accompagnent de yaourt, pour adoucir l’acidité du tamarin, et parsèment le tout de graines de grenade. J’appréciais particulièrement ce snack lors de mes petites fringales hivernales.

Aloo Tikki, snack du nord de l'Inde

Aloo Tikki, snack du nord de l'Inde

Bhel puri

Le bhel puri est LE snack de chowpatti beach à Bombay. C’est au coucher du soleil que les vendeurs de bhel puri se pressent sur le front de mer pour le servir aux familles et aux amoureux venus se promener. Le charme du bhel puri, c’est son croustillant ! L’ingrédient principal étant du riz soufflé, mélangé à du sev (de petits vermicelles fris, servis froids), des morceaux de pommes de terre, d’oignons, de coriandre fraîche et de masala (un mélange d’épices). Le bhel puri est servi dans un papier journal plié en cône ou dans une assiette en carton.

Bhel puri, street food populaire dans le nord de l'Inde

Bhel puri, street food populaire dans le nord de l'Inde

Momos

Les momos ne sont pas à proprement parler un snack indien, puisque ce sont les Tibétains qui les ont ramenés du Tibet en immigrant vers le sous-continent suite à l’invasion chinoise. Ils sont ainsi venus enrichir la street food indienne avec leurs momos, ou raviolis. Fourrés à la viande, aux légumes ou au fromage, ils sont cuits à la vapeur ou fris. Pour mon palais parfois éprouvé par la puissance des épices indiennes, les momos tibétains étaient un refuge de fraîcheur, sans chili ni épice.

Momos, plat tibétain

Momos, plat tibétain

Kulfi

Lors des grosses chaleurs des mois d’avril et mai, le kulfi est un régal ! Ce dessert glacé est pourtant très riche d’un point de vue calorique… Il est constitué de crème et de pistaches, auxquelles certains ajoutent des amandes, voire des fruits secs. Mais c’est souvent la version la plus simple que l’on trouve dans les boîtes en métal gelées, portées sur la tête des vendeurs ambulants. Traditionnellement, les moules sont coniques en métal, ce qui donne des glaces vertes en forme de cône, qui fondent délicieusement sous le soleil de plomb.

Kulfi à la pistache, spécialité indienne

Kulfi à la pistache, spécialité indienne
Vizeat