1. Accueil
  2. Magazine
  3. Cuisine
  4. Cuisiner au Portugal : les spécialités portugaises à goûter absolument !
Cuisine

Cuisiner au Portugal : les spécialités portugaises à goûter absolument !

Mis à jour le : 27 juin 2018

Carte

Partager un repas avec des amis fait partie des plaisirs de la vie pour les Portugais, fiers de leurs plats simples et savoureux, améliorés au fil des siècles. Produits de la mer, viandes rôties, pain frais et bons vins constituent la base des éléments clés des repas quotidiens.

Délices à petit prix

  • Pastel de nata Sorte de flan, de préférence servi chaud et saupoudré de cannelle.

  • Travesseiro Chausson de pâte feuilletée fourré d’une préparation à base d’amandes. Une spécialité de Sintra.

  • Conserves de poissons Sardines, maquereaux et thon servis avec du pain, des olives et d’autres accompagnements sont les derniers en-cas en vogue à Lisbonne. À goûter chez Sol e Pesca.

  • Francesinha L’en-cas favori à Porto est un épais sandwich garni de viandes, nappé de fromage fondu et d’une sauce orange. Massepain Cette pâte d’amandes très sucrée est une douceur prisée en Algarve.

  • Poulet grillé Cuisiner un poulet au barbecue est une forme d’art au Portugal. Relevez-le de piri-piri (sauce piquante).

  • Bifana Porc frit, servi dans un petit pain. Les meilleures se trouvent en Alentejo.

    adobestock_76007489.jpeg

    Déguster le fameux Pastel de nata

À goûter absolument


  • Tripes Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme tripeiros (mangeurs de tripes) les habitants de Porto. Ne manquez pas de goûter les savoureuses tripas à moda do Porto (tripes, haricots et saucisse).

  • Arroz de cabidela Ce riz préparé avec un poulet et son sang est un délice. Cuisiné avec du porc, il est appelé arroz de sarrabulho.

  • Morcela Boudin noir à base de sang et de graisse de porc et parfois de riz.

  • Caracóis Des escargots plus petits et moins raffinés que ceux de Bourgogne. Habileté et précision nécessaires !

  • Torresmos Tranches de couenne de porc frites, excellentes avec un apéritif.

    adobestock_129480988.jpeg

    Arroz de cabidela

Spécialités régionales

Le pain accompagne les repas et entre même dans la préparation de certains plats. Goûtez l’açorda (ragoût au pain, généralement agrémenté de crustacés), les migas (croûtons servis en accompagnement) et les ensopados (ragoûts avec pain grillé ou frit).

Les ragoûts de poisson sont succulents, notamment la caldeirada, une soupe de la mer semblable à la bouillabaisse. Le bacalhau (morue), lié à l’histoire et à la tradition, est excellent au four.

adobestock_127610316.jpeg

La caldeirada, une soupe de la mer semblable à la bouillabaisse

Lisbonne

Simplicité, ingrédients bio et créativité caractérisent la scène gastronomique lisboète. Des chefs comme Henrique Sá Pessoa à l’Alma, João Rodrigues au Feitoria, José Avillez au Belcanto et Ljubomir Stanisic au 100 Maneiras, ont placé la capitale portugaise sur la carte gastronomique grâce à des préparations respectant les ingrédients et revisitant souvent des recettes classiques comme le cochon de lait et le bacalhau.

Algarve

Dans ce fief des coquillages, palourdes, moules, coques et bulots règnent en maîtres. Ne manquez pas la cataplana (cocotte de fruits de mer) et le xerém (purée de maïs aux coques)

Alentejo

Le porc figure ici à tous les repas. Le pain constitue aussi un ingrédient dans nombre de plats, dont le gaspacho ou l’açorda. Pendant la saison de la chasse, perdiz (perdrix), lebre (lièvre) et javali (sanglier) font partie des menus. L’Alentejo excelle aussi dans les mélanges comme la carne de porco à alentejana (porc braisé accompagné de palourdes).

adobestock_78196890.jpeg

 Le gaspacho

Estrémadure et Ribatejo

Les produits de la mer prédominent : les caldeiradas de peixe (ragoûts de poisson) figurent sur tous les menus, suivies de près par l’escabeche (ragoût de poisson mariné dans du vinaigre) et les sopas de mariscos (soupes de fruits de mer). Les carnivores préféreront le Ribatejo, fief de la viande et des tripes.

adobestock_130938346.jpeg

L’escabeche (ragoût de poisson mariné dans du vinaigre)

Beiras

Bacalhau, ovos moles (crème sucrée à base de jaunes d’oeufs), gâteaux aux oeufs et chanfana (ragoût de chèvre ou d’agneau) trônent souvent sur les tables des Beiras, ainsi que les poissons de l’Atlantique. Les saucisses sont appréciées, de même que les fromages, notamment le Rabaçal et le Queijo Serra da Estrela (fromage de la Serra).

Minho

Cette région produit le fameux vinho verde (dit “vert” car c’est un vin jeune, vif et fruité), rouge ou blanc, et fait la part belle au caldo verde (soupe de chou), à la broa de Milho (pain de maïs) et à la sopa seca (soupe sèche). Selon la saison, vous dégusterez lamproie, truite ou saumon.

adobestock_203015888.jpeg

La broa de Milho (pain de maïs)

Douro et Trás-os-Montes

Le Nord est réputé pour ses plats de porc, son cabrito assado (chevreau rôti) et sa posta de barrosã (boeuf d’une race rare). L’alheira (saucisse de pain et de viande), inventée par les juifs durant l’Inquisition, ne contient pas de porc. Figues, cerises, amandes, châtaignes et oranges ne manquent pas.

adobestock_126368368.jpeg

L’alheira

Rien n’est gratuit

Dans tout le pays, les serveurs apportent du pain, des olives et d’autres délices quand vous prenez place à une table. Ces amuse-gueules que vous n’avez pas commandés constituent le couvert et ne sont jamais gratuits (de 1,50 euros/pers pour des olives et du pain à 8 euros/pers pour du fromage et autres petites choses à grignoter, selon le restaurant). Si vous n’en voulez pas, refusez-les poliment, ou laissez-les de côté – et vérifiez qu’ils n’apparaissent pas sur l’addition.


Vizeat
Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal