1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Budapest : les plus belles balades
Idées de voyage

Budapest : les plus belles balades

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

 
Découvrez nos 2 itinéraires de balades à Budapest pour vous imprégner de l'atmosphère de la capitale de la Hongrie et visiter la ville comme un habitant.
Coiffant la colline du Château, les coupoles du Palais royal et la flèche de l’église Mathias se voient de loin, illuminées dans le ciel nocturne. Classée au patrimoine mondial par l’Unesco, la colline offre de sublimes panoramas. Sur l'autre rive du Danube, Erzsébetváros recouvre deux réalités bien distinctes. Le long de la majestueuse avenue Andrássy, un quartier chic et aéré, et, à l’extrémité ouest, un lacis de ruelles aux constructions pleines de charme qui compose le quartier juif. Et pour qui aime l’animation urbaine, les boutiques, cafés gourmands et lieux de sortie ne manquent pas.
 

1. Colline du château à Budapest

Quelle meilleure mise en bouche qu’une promenade au fil de la colline du Château ? Ce quartier possède tout ce qui caractérise Budapest – l’histoire, l’architecture, les points de vue imprenables et… les touristes. Pour profiter des trois premiers aspects, commencez votre promenade de bon matin.

Itinéraire dans le quartier du château à Budapest

Départ : II Széll Kálmán tér
Arrivée : II Clark Ádám tér
Distance et durée : 1,2 km, 2 heures

1. Porte de Vienne

De Széll Kálmán tér, remontez Várfok utca jusqu’à la porte de Vienne, l’entrée médiévale de la vieille ville, reconstruite en 1936 pour célébrer le 250e anniversaire de la reprise du château aux Ottomans. Elle n’est pas immense mais il y a quand même une expression qui dit : “Silence ! Ta bouche est aussi grande que la porte de Vienne !”

2. Archives nationales

À l’ouest, le grand bâtiment au splendide toit de tuiles vernissées polychromes abrite les Archives nationales (Országos Levéltár), achevées en 1920. Remarquez le bel ensemble de maisons bourgeoises de l’autre côté de la Bécsi kapu tér, où se tenait chaque fin de semaine un marché au Moyen Âge.

3. Táncsics Mihály utca 

L’étroite Táncsics Mihály utca recèle une foule de petites maisons aux couleurs vives et ornées de statues. À l’entrée de nombreuses cours, notez les niches en pierre appelées sedilia, qui servaient d’étals aux marchands. Lajos Kossuth, leader de la révolution de 1848, fut emprisonné au n°9, de 1837 à 1840.

4. Szentháromság tér

Au centre de la I Szentháromság tér se dresse la réplique d’une statue de la Sainte-Trinité, une “colonne de la peste” érigée par des Budapestois reconnaissants au début du XVIIIe siècle. De l’autre côté de la place, le Hilton Budapest incorpore des fragments d’une église dominicaine médiévale et d’un collège jésuite baroque.

5. Ancien ministère hongrois de la Défense

En longeant Úri utca au sud de Dísz tér, on atteint l’ancien ministère de la Défense, bombardé au cours de la Seconde Guerre mondiale, puis cible potentielle de l’Otan pendant la guerre froide en cas d’attaque nucléaire. Une longue et laborieuse rénovation vient de s’achever.

6. Palais Sándor

Plus au sud, sur la gauche, le palais Sándor (Sándor palota), désormais restauré, abrite les bureaux de la présidence de la République. Une relève de la garde, plutôt modeste, a lieu juste devant toutes les heures, entre 9h et 18h.

7. Sikló

Entre le palais Sándor et l’escalier des Habsbourg, qui mène au Palais royal, se trouve l’accès haut du Sikló. Ce funiculaire permet de descendre jusqu’à I Clark Ádám tér, immédiatement à l’ouest du pont des Chaînes.


 

Une petite faim ?

Le quartier du Château, pittoresque et romantique, est idéal pour aller au restaurant. Cela dit, pour une halte un tantinet plus sucrée, faites un saut au minuscule Budavári Rétesvár (Château du strudel ; 06 70 314 2559 ; www.budavariretesvar.hu ; I Balta köz 4 ; strudel 299 Ft, menu 990 Ft ; 8h-19h ;  bus n°16, 16A, 116), où le strudel est décliné sous toutes ses formes – cerise, pomme…
 

2. Erzsébetváros et le quartier juif à Budapest

La portion d’Erzsébetváros, qui s’étend entre les boulevards circulaires intérieurs et extérieurs, a toujours été majoritairement occupée par la communauté hébraïque. C’est ici, en 1944, que les Juifs furent contraints de vivre derrière des palissades en bois durant l’occupation nazie. Les rues invitent à un voyage dans le temps.

Itinéraire dans le quartier juif à Budapest

Départ : VI Liszt Ferenc tér
Arrivée : VII Dohány utca
Distance et durée : 1 km, 1-2 heures

1. Académie de musique Franz Liszt 

Partez de VI Liszt Ferenc tér, une place aux nombreux cafés et restaurants, après avoir jeté un coup d’œil à l’intérieur de l’Académie de musique Franz Liszt, côté sud.

2. Église Sainte-Thérèse

En longeant la Király utca vers le sud-ouest, vous passerez devant l’église Sainte-Thérèse (1811), qui renferme un grand autel néoclassique conçu par Mihály Pollack en 1822.

3. Klauzál tér

Obliquez au sud-est dans la Csányi utca pour parvenir, une fois traversée la Dob utca, sur la Klauzál tér, cœur du quartier juif. La place et les rues environnantes exhalent un parfum du Budapest d’avant-guerre. La présence de la communauté juive est toujours prégnante, comme en témoignent la boulangerie Carimama, le café-pâtisserie Fröhlich Cukrászda ou la boucherie près de la synagogue orthodoxe.

4. Mur du ghetto

Revenez vers la Dob utca, prenez à droite dans l’Holló utca, puis tournez à gauche pour rejoindre la Király utca. Franchissez la porte du n°15 (on vous ouvrira gentiment si c’est fermé) et, au fond de la cour, découvrez un fragment du mur du ghetto, restauré en 2010. Des lampes votives et des pierres ont été déposées devant, en hommage aux victimes de l’Holocauste. 

5. Gozsdu udvar

En tournant tout de suite à gauche, on débouche dans Gozsdu udvar. Ce passage, construit en 1901 puis restauré en 2009, est en passe de devenir la principale destination des noctambules dans le quartier. Bordé de bars, de cafés et de restaurants, il vit le soir au rythme de la musique et de la fête.

6. Monument à Carl Lutz 

Au n°12 de la Dob utca se dresse une œuvre antifasciste peu commune, le monument à Carl Lutz, un consul suisse qui, comme Raoul Wallenberg, fournit des faux papiers à des citoyens juifs en 1944. Il figure un ange déroulant un long pan de tissu vers une victime à terre. 

7. Synagogue de la rue Rumbach

À quelques pas se dresse la synagogue de la rue Rumbach un édifice délabré de style mauresque, conçu en 1872 par l’architecte autrichien Otto Wagner. Le splendide intérieur bénéficie d’un ravalement très attendu.

8. Grande Synagogue

En revenant sur vos pas, admirez les tours jumelles de la Grande Synagogue qui s’élèvent au bout de la rue.


 

Une petite faim ?

Pourquoi ne pas tester la cuisine casher ? Le Carimama (www.carimama.hu ; VI Kazinczy utca 28 ; pizza 2 000-3 000 Ft ; 8h-20h dim-jeu, 7h-2 heures avant le shabbat ; station M2 Astoria), un petit café en face de la synagogue orthodoxe, sert pizzas, petits-déjeuners et pâtisseries. 
 
 


 

Paramètres des cookies