1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. 5 parcs méconnus dans l'Ouest canadien
Idées de voyage

5 parcs méconnus dans l'Ouest canadien

Mis à jour le : 30 octobre 2018

Carte

Certains parcs nationaux de l'ouest canadien, splendides mais situés dans des régions reculées ou peu visitées, restent méconnus. Pourtant, ils constituent pour les amoureux de la nature, et tous les voyageurs curieux, une nouvelle frontière à explorer absolument.

Prairies, le patrie d'espèces menacées 

En Saskatchewan, à vous l’immensité des prairies vallonnées, uniquement bornées par le ciel ! Un itinéraire de découverte à suivre en voiture en faisant étape dans les campings. Le parc national des Prairies est la patrie d’espèces menacées, tel le bison.

Mont-Revelstoke, un petit parc national qui a tout d'un grand

Dans ce parc petit mais splendide, caché entre pics et vallées montagneuses, vous aurez rendez-vous avec les wapitis et les forêts anciennes. À découvrir au gré de randonnées, notamment sur le Giant Cedars Boardwalk (sentier des Cèdres géants).

Wapusk, le territoire des ours polaires 

En langue crie, Wapusk signifie “ours blanc”, et ce parc, le long de la baie d’Hudson, aux confins de la forêt boréale et de la toundra, est le territoire des ours polaires, notamment des femelles qui viennent mettre bas aux portes de l’Arctique.

Pukaskwa, un parc national protégé des routes 

Une terre intacte sur les rives du lac Supérieur, en Ontario. Ce havre de paix pour les ours et les orignaux est un espace majestueux rarement troublé par la présence humaine : il n’existe que 4 km de route dans le parc (1 km en hiver !).

Prince-Albert, un joyau de la nature au Canada

Au cœur de vastes étendues de terre encore vierge, avec ses lacs, ses rivières et ses forêts, mais aussi la cabane de Grey Owl, Prince-Albert est un joyau naturel de la Saskatchewan.
 


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable dans l’Ouest canadien

Paramètres des cookies