Corse

  1. Accueil
  2. France
  3. Corse
  4. Comment s'y rendre

Corse : Comment s'y rendre

Voie aérienne

Aéroports et compagnies aériennes

L’île compte 4 aéroports récents et bien équipés : Bastia, Ajaccio, Calvi et Figari. Celui d’Ajaccio a été renommé récemment aéroport d’Ajaccio-Napoléon Bonaparte (mais il est encore souvent désigné sous son ancien nom de Campo dell’Oro). Les compagnies, Air France et Air Corsica et Hop!, assurent des dessertes régulières. Deux compagnies low cost, easyJet (pour Bastia et Ajaccio), Volotea (Ajaccio, Bastia, Calvi et Figari) et XL Airways (Bastia) viennent compléter cette offre, parfois enrichie ponctuellement par d’autres d’autres services.
Les tarifs indiqués ici correspondent aux prix annoncés par les compagnies et les voyagistes au moment de la rédaction de cet ouvrage. Ils ne doivent pas être considérés comme une recommandation en faveur de tel ou tel transporteur, mais comme un support informatif lors de vos recherches personnelles.

Depuis/vers la France continentale

Air France et Air Corsica proposent des vols directs en partage de code de Paris, de Lyon, de Marseille, de Nantes, de Nice ou de Toulouse vers Bastia, Ajaccio, Calvi et Figari. On compte de 2 à 8 vols par jour selon la ligne. Les tarifs sont extrêmement fluctuants selon la saison et la durée séparant la date de réservation de celle de départ. En ligne régulière, un aller-retour de Paris ou d’une grande ville de province vers la Corse pourra ainsi être facturé de 190 à plus de 300 € (durée de vol 1 heure 30). Les compagnies consentent diverses réductions, selon le profil du voyageur, les conditions d’achat du billet et les offres promotionnelles. Hop! assure la desserte des 4 aéroports corses au départ de nombreuses villes de province.
Les dessertes par les compagnies low cost sont essentiellement saisonnières. easyJet relie Ajaccio, Bastia et Figari à Paris et Lyon, Transavia Ajaccio à Lille et Nantes, Volotea les différents aéroports corses à de nombreuses villes de province et XL Airways Bastia à Paris.
Réservations et renseignements

Depuis/vers la Belgique

L’option la moins chère est de recourir à la compagnie low cost Ryanair, qui effectue des vols saisonniers directs entre Bruxelles et Figari. Les tarifs peuvent être très intéressants si vous réservez plusieurs mois à l’avance.
Air France propose des allers-retours Bruxelles-Corse avec une escale à Lyon, Nice ou Paris. Comptez 3 heures 30 pour le trajet Bruxelles-Ajaccio et 4 heures 40 vers Bastia. Le prix moyen dépasse souvent 400 €, à moins de réserver longtemps à l’avance. En haute saison, il existe des vols charters directs.

Réservations et renseignements

Depuis/vers la Suisse

Pour une solution bon marché, optez pour la compagnie low cost easyJet, qui relie du printemps à l’automne Genève et Ajaccio. Air France propose des vols vers la Corse au départ de Suisse (Genève), avec une ou deux escales. Comptez au moins 400 € pour un aller-retour sur un vol régulier, à moins de réserver longtemps à l’avance. En été, il existe également des liaisons charters et des vols directs, plus avantageux. 

Réservations et renseignements 

Surveillez également les propositions des compagnies low cost qui peuvent ouvrir des lignes entre Genève et la Corse, durant l’été.

Voie maritime

Six ports corses sont desservis par mer depuis le continent : Bastia et Porto-Vecchio sur la côte est ; L’Île-Rousse, Calvi, Ajaccio et Propriano sur la côte ouest. Les navires partent de France ou d’Italie. La Corse est la plus proche de cette dernière, tant en temps de trajet qu’en nombre de kilomètres (90 km séparent Piombino de Bastia). Le trajet Livourne/Bastia ne dure ainsi pas plus de 2 heures 30 en navire à grande vitesse (NGV). Second avantage, qui découle du premier, le prix de la traversée est souvent moins élevé, d’autant qu’il existe davantage de jours “basse saison” au départ des ports italiens. 
La tarification des transporteurs étant particulièrement complexe, choisissez bien votre date de départ et profitez au maximum des jours “basse saison”. En raison de la saisonnalité du tourisme en Corse, il est recommandé de réserver son billet plusieurs semaines à l’avance. La réservation est même impérative plusieurs mois à l’avance si vous décidez de partir avec votre véhicule au cœur de la haute saison. 
Les tarifs varient selon la période, à plus forte raison pour les véhicules. De nombreuses réductions (familles, enfants, etc.) et promotions sont régulièrement proposées. Renseignez-vous auprès de chaque transporteur. Tous les tarifs sont disponibles sur les sites Internet des compagnies maritimes.
Des taxes et droits de port, variables selon la destination, s’ajoutent au prix du billet, tant pour les passagers que pour les véhicules. Le tarif de la traversée est calculé sur la base d’un billet passager avec fauteuil. À cela peut s’ajouter une “installation” : cabine (1, 2 ou 4 passagers) ou fauteuil en salon confortable (pour les traversées nocturnes).
La durée de la traversée varie selon le type de navire (NGV ou car-ferry) et les ports d’embarquement et de débarquement. S’il faut 6 heures pour relier Bastia au port de Nice en car-ferry, 3 heures 30 suffisent pour faire le même trajet en NGV.
Trois principales compagnies desservent la Corse :

  • Corsica Ferries (www.corsicaferries.com). e Nice, de Savone et de Livourne, liaisons avec Bastia, L’Île-Rousse, Ajaccio et Calvi.
  • La Compagnie méridionale de navigation (www.lameridionale.fr). Au départ de Marseille, traversées de nuit vers Ajaccio, Bastia et Propriano. La CMN assure également des rotations estivales entre Propriano et Porto Torres, en Sardaigne.
  • Moby Lines (www.mobylines.fr). Liaisons avec Bastia depuis Gênes et Livourne, et avec Bonifacio depuis Santa Teresa di Gallura (Sardaigne).

Citons enfin la Saremar (www.saremar.it), qui assure des liaisons entre Santa Teresa di Gallura (Sardaigne) et Bonifacio.

Voyages organisés

L’Agence du tourisme de la Corse (ATC, www.visit-corsica.com) pourra vous fournir la liste des tour-opérateurs de l’île. 

 

Mis à jour le : 25 avril 2016

Articles récents