Toscane : Comment circuler

Se déplacer en Toscane

Depuis/vers l'aéroport

Bus et trains relient l'aéroport international de Pise avec Pise et Florence, et un bus circule quotidiennement entre l'aéroport de Pise et Sienne. Des bus relient l'aéroport de Florence et le centre-ville, sans oublier une navette privée entre l'aéroport et Sienne. Si vous atterrissez à Bologne, il vous faudra prendre une navette jusqu'à la gare ferroviaire Bologna Centrale, d'où un train vous conduira à Florence. De l'aéroport international d'Ombrie vous devrez prendre une navette pour Pérouse puis un bus ou un train jusqu'en Toscane.

Bateau

Des ferries relient régulièrement Piombino à Portoferraio, sur l'île d'elbe. De Livourne, d'autres desservent l'île de Capraia via Gorgona.

Bus

Si le train est le moyen de transport le plus pratique et le plus économique entre deux grandes villes, le bus reste souvent la meilleure façon d'accéder aux petites localités. Sur certains trajets, comme Florence-Sienne, le bus est préférable.
Des dizaines de compagnies différentes – vaguement reliées par le réseau Tiemme (www.lfi.it) – desservent la région. La plupart réduisent voire suppriment leurs services le week-end, surtout le dimanche. Les offices du tourisme disposent souvent des horaires de bus.
Les tickets s'achètent dans la plupart des tabacchi (bureaux de tabac) et stands de presse, ou aux billetteries et automates des stations de bus. Ils sont aussi vendus à bord pour un prix légèrement plus élevé. Dans les grandes villes, les billets sont vendus dans des bureaux spéciaux aux terminaux des bus, et certaines villes proposent des tickets touristiques à la journée intéressants.
Arrivez à l'heure : défiant les clichés, les bus sont presque toujours à l'heure.

Taxi

On trouve généralement des stations de taxis aux abords des gares ferroviaires et routières. Mieux vaut les prendre aux stations, car ils n'ont pas le droit de s'arrêter en pleine rue si on les hèle. On peut aussi les réserver par téléphone, mais rappelez-vous que le compteur s'enclenche au moment de votre appel et non de la prise en charge.

Train

Le réseau ferré est limité en Toscane. Les trains locaux regionale lents s'arrêtent dans presque toutes les gares, tandis que les plus rapides, comme l'Intercity (IC), Alta Velocità (AV ; grande vitesse) ou l'eurostar (ES) s'arrêtent dans les plus grandes agglomérations.
Trenitalia (800 892021 ; www.trenitalia.com), société nationale de chemins de fer partiellement privatisée, gère la plupart du trafic ferroviaire en Italie.
Il n'est pas absolument nécessaire de réserver à moins de voyager en Eurostar ou AV. Les billets s'achètent dans les billetteries ou aux machines en libre service à la gare.
Les voyageurs doivent composter leurs billets avant d'embarquer dans la plupart des trains : il suffit de les poinçonner dans les machines jaunes convalida installées à l'entrée des quais. Dans beaucoup de bus, on valide son billet à l'Intérieur du bus lui-même. Les personnes voyageant sans titre de transport ou avec un billet non composté s'exposent à une amende pouvant atteindre 50 €. Celle-ci se paie sur-le-champ à un contrôleur qui vous accompagnera gentiment à un DAB si vous n'avez pas de liquide. Inutile d'avancer des arguments du type « Ma sono turista », cela ne marche plus !
Les horaires de train indiquent en général les arrivi (arrivées) sur fond blanc et les partenze (départs) sur fond jaune.

Classes et tarifs

La plupart des trains italiens comportent une 1re et une 2e classe. Les billets de 1re coûtent un peu moins du double de la 2e. Des offres spéciales existent pour les familles et les groupes. Si vous n'effectuez qu'un trajet d'un ou deux arrêts, comparez les tarifs entre les trains regionale et IC/ES, car les premiers sont toujours considérablement moins chers – vous gagnerez peut-être 10 minutes avec un train IC ou ES, mais cela vous coûtera au moins 5 € de plus. Consultez les tarifs sur www.trenitalia.com.

Consigne

La plupart des gares ferroviaires italiennes possèdent une consigne surveillée ou des casiers en libre service. La consigne surveillée est généralement ouverte 24h/24, ou de 6h à minuit et coûte environ 3 € par bagage pour 12 heures. À Florence, comptez 4 € les 5 premières heures, puis 0,60 € par heure supplémentaire entre 6 et 12 heures.

Pass ferroviaires

Trenitalia propose de nombreux pass à tarifs réduits, notamment la Carta Verde pour les jeunes et la Carta d'argento pour les seniors, intéressants surtout pour les habitants ou les visiteurs longue durée car il faut les utiliser sur une longue période pour les rentabiliser. Si vous ne vous déplacez qu'en Toscane, ce n'est pas la peine d'en acheter.

Tramway

Florence possède un nouveau réseau de tramway, qui dessert davantage les zones résidentielles que touristiques.

Vélo

Le vélo est un passe-temps national en Italie. Il est interdit sur l'autostrada (autoroute), mais autorisés à peu près partout ailleurs.
On peut embarquer sa bicyclette à bord de tous les trains affichant le logo « vélo ». Le moyen le moins cher consiste à acheter un billet séparé pour son vélo (3,50 € pour les lignes regionale, 5 € les lignes intercités et 12 € à bord des services Eurostar et Euronight), disponible même aux bornes en libre service. Ce billet est valable 24 heures, ce qui est pratique pour les excursions d'une journée. Le vélo démonté et transporté dans un sac voyage gratuitement, même dans les trains de nuit. Le transport de bicyclette est gratuit dans tous les ferries.

Voiture et moto

Assurance

Ayez toujours sur vous la preuve que le véhicule vous appartient, et votre certificat d'assurance au tiers. Au volant d'un véhicule enregistré dans l'UE, l'assurance de votre pays d'origine suffit. Demandez à votre assureur de vous remettre un formulaire de constat européen : cela peut simplifier les choses en cas d'accident.

Carburant et pièces détachées

L'Italie est dotée d'un bon réseau de stations-sevice et de garages. Les pompes distribuent trois sortes d'essences : benzina (essence), benzina senza piombo (sans plomb) et gasolio (gazole).
De nombreux garages vendent des pièces détachées, ainsi que le service d'assistance 24h/24 ACI (803116).

Clubs automobiles

L'Automobile Club d'Italia (ACI ; www.aci.it) dispose d'une ligne téléphonique 24h/24 pour les étrangers nécessitant une assistance d'urgence. Pour joindre l'aCI composez le 80 31 16 depuis un poste fixe ou le 800 11 68 00 depuis un portable. Les étrangers ne sont pas obligés d'adhérer pour bénéficier de ses services, mais devront acquitter des frais en cas d'Incident.
Nous vous conseillons de souscrire une assurance avec service d'assistance. Vous pouvez vous renseigner auprès de l'automobile club de votre pays d'origine :

Code de la route

Le port de la ceinture (à l'avant et à l'arrière) est obligatoire sous peine d'amende immédiate. Les enfants de moins de 12 ans doivent être assis à l'arrière, et ceux de moins de 4 ans avoir un siège-auto.
En cas de panne, le recours à un triangle de sécurité est obligatoire, ainsi que le port d'un gilet jaune ou orange réfléchissant si vous sortez de votre véhicule. Il est recommandé de transporter une trousse de premiers secours, des ampoules de rechange et un extincteur.
La limite autorisée d'alcoolémie est de 0,05% en Italie. Des tests ont lieu de façon aléatoire. Si vous êtes impliqué dans un accident et que votre alcoolémie est supérieure à la limite autorisée, vous vous exposez à de très lourdes sanctions.
Les contraventions pour excès de vitesse suivent les standards de l'uE et sont proportionnelles au nombre de km/h dépassant la limite, jusqu'à 2 000 € et une éventuelle suspension de permis.
En deux-roues, le port du casque est obligatoire. La limite de vitesse pour les mobylettes est de 40km/h. L'allumage des feux est obligatoire de jour comme de nuit pour tous les véhicules sur l'autoroute, et recommandé pour les motos même sur les plus petites routes.

Location

Moto

Les agences toscanes louent toutes sortes de deux-roues, des petites Vespa aux grosses motos. Les prix débutent autour de 20/140 € par jour/semaine pour un scooter 50 cm3, ou au-delà de 80/400 € par jour/semaine pour une 650 cm3.
La plupart des agences refusent de louer aux moins de 18 ans et demandent une caution importante. En cas de vol, vous pouvez être tenu de rembourser en partie la machine.
La conduite des scooters de moins de 50 cm3 n'exige pas de permis de conduire. La vitesse maximale est de 40 km/h, il faut avoir 14 ans minimum et transporter des passagers est interdit. Pour les motos ou scooters entre 50 et 125 cm3, il faut avoir au moins 16 ans et un permis de conduire (le permis voiture suffit). Au-delà de 125 cm3, un permis moto est nécessaire. Le port du casque est obligatoire pour le conducteur et les passagers, quelle que soit la machine.
En moto, vous avez le droit de circuler librement au cœur des villes qui ont instauré une Zona a Traffico Limitato (ZTL ; zone à trafic limité), notamment à Florence.

Voiture

Pour louer une voiture, il faut être âgé de 25 ans minimum et posséder une carte de crédit. Les agences s'attendent à voir revenir la voiture avec le plein et vous le factureront au prix fort si vous ne le faites pas. Assurez-vous aussi que l'agence où vous rendrez votre véhicule sera ouverte à votre arrivée – beaucoup de voyageurs se sont plaints d'avoir dû acquitter des pénalités de retard quand l'agence était fermée au moment où ils voulaient rendre leur auto.
Demandez ce qui est compris dans le prix (kilométrage illimité, taxes, assurance, couverture des dégâts matériels, etc.) et apportez une attention particulière à la taille du véhicule que vous choisirez. Le prix élevé du carburant, les rues très étroites et la difficulté pour se garer suggèrent d'opter pour le véhicule le plus petit possible.
Voici quelques adresses d'agences internationales et italiennes parmi les plus compétitives :

Permis de conduire

Tous les permis de conduire délivrés par des membres de l'UE sont reconnus en Europe. Les conducteurs possédant un permis non-européen doivent obtenir un permis de conduire international (PCI) accompagnant leur permis national. Toutefois, nombre de témoignages attestent que cette règle est rarement appliquée.

Réseau routier

La Toscane dispose d'un excellent réseau routier, comprenant des autostradas et des nationales. La plupart sont gratuites, excepté l'A11 et l'A12 (FI-PI-LI) reliant Florence, Pise et Livourne ainsi que l'autostrada A1 reliant Milan et Rome via Florence et Arezzo. Pour des renseignements sur la durée des trajets et le prix des péages, consultez www.autostrade.it/en/.
Il existe plusieurs catégories de plus petites routes, citées ci-dessous par ordre décroissant d'Importance.

  • Strade statali (nationales) Signalées sur la carte par « S »ou « SS ». Elles vont de la quatre voies gratuite à la deux voies plus petite. Ces dernières peuvent être très lentes, surtout dans les régions montagneuses.
  • Strade regionali (routes régionales reliant de petits villages). Codées SR ou R.
  • Strade provinciali (routes provinciales). Codées SP ou P.
  • Strade locali Pas toujours bitumées ni signalées sur les cartes.

Stationnement

Les places de stationnement délimitées en bleu désignent des places payantes (cherchez l'horodateur).
Les démarcations blanches ou jaunes indiquent presque toujours un stationnement résidentiel (avec autorisation).

Zones à trafic limité (ZTL)

De nombreuses villes toscanes ont instauré une Zona a Traffico Limitato (ZTL ; zone à trafic limité) dans leur centre historique. Seuls les véhicules locaux dotés d'autorisations de stationnement ont le droit d'y entrer – les autres sont exclus de la zone s'Ils ne veulent pas acquitter une lourde amende. Une voiture de location ne vous exempt pas de suivre cette règle – nous recevons régulièrement des lettres de voyageurs qui ont involontairement enfreint une ZTL et se sont retrouvés avec une lourde contravention (augmentée des frais administratifs) débitée sur leur carte de crédit.

 

Articles récents