Lacs italiens : Comment s'y rendre

Comment se rendre dans la région des Lacs italiens

Voie aérienne

L’Italie est extrêmement bien reliée au reste du monde par voie aérienne, et aux pays voisins par la route et le rail. La Suisse est bien desservie aussi, mais offre moins de correspondances aériennes. Alitalia est la compagnie aérienne nationale italienne. Sa principale plateforme est l’aéroport Leonardo da Vinci-Fiumicino à Rome, et sa plateforme secondaire est l’aéroport Linate à Milan.

Aéroports

  • Malpensa (MXP ; 02 23 23 23 ; dMalpensa Express). À environ 50 km au nord-ouest de Milan, Malpensa est le principal aéroport international du nord de l’Italie. Il est composé de deux terminaux reliés par un système de navettes gratuites et le Malpensa Express.
  • Linate (LIN ; 02 23 23 23). Situé à 7 km à l’est de Milan, il dessert la plupart des destinations nationales et quelques villes européennes. C’est également la deuxième plateforme d’Alitalia, la compagnie aérienne nationale.
  • Orio al Serio (035 32 63 23). À 4 km au sud-est de Bergame et à 45 km au nord-est de Milan. Il est desservi par plusieurs compagnies aériennes à bas prix, comme Ryanair, et assure une liaison quotidienne avec le Royaume-Uni et d’autres villes européennes.
  • Verona Villafranca (045 809 56 66). Situé à 12 km au sud-ouest de Vérone et à 22 km au sud-est du lac de Garde. Il assure la liaison avec plusieurs villes du pays ainsi que des villes européennes comme Paris, Bruxelles, Amsterdam, Barcelone, Berlin ou Londres.

Depuis la France

Il faut environ 1 heure 30 pour aller à Milan depuis Paris. Sur une ligne régulière, il fallait compter, à l’heure où nous mettions sous presse, à partir de 90 euros pour un aller-retour. 

Les agences ou compagnies aériennes suivantes proposent des tarifs intéressants :

  • Air France (36 54, 0,34 euros/min ; Agence Opéra, 49 av. de l’Opéra, Paris 75002)
  • Ryanair Cette compagnie low cost propose des vols directs depuis Paris (Beauvais) pour Bergame (aéroport Orio al Serio) à partir de 43 euros l’allerretour.

Autres prestataires à considérer pour des vols secs :

Depuis la Belgique

Milan est à environ 1 heures 30 de Bruxelles. Comptez à partir de 120 euros l’aller-retour sur une ligne régulière. La compagnie à bas prix Ryanair propose des tarifs à partir de 26 euros pour un aller-retour Bruxelles - Bergame. 

  • Airstop (070 233 188 ; Bd E. Jacquemain 76, Bruxelles 1000). Plusieurs agences en Belgique.
  • Brussels Airlines (0902 51 600, 0,75 euros/min)
  • Connections (070 23 33 13) Bruxelles (02/550 01 30 ; 19-21 rue du Midi, 1000 Bruxelles) ; Gand (09/223 90 20 ; Hoogpoort 28, Gent 9000) ; Liège (04/223 03 75 ; 7 rue Soeurs-de- Hasque, Liège 4000). Plusieurs agences en Belgique.
  • Éole (070/22 44 32  ; 02/227 57 80 ; 39/41 Chaussée de Haecht, Bruxelles 1210). Plusieurs agences en Belgique.

Depuis la Suisse

Milan est à environ 50 minutes de Zurich (à partir de 250 CHF l’aller-retour). Vous pouvez contacter :

  • STA Travel Lausanne (058 450 49 20 ; Université Lausanne, Bâtiment l’Anthropole, 1015 Lausanne- Dorigny) ; Zurich (0900 450 402, 0,69 CHF/min  ; Eggbühlstrasse 28, Postfach, 8050 Zurich).
  • Swiss (0848 700 700)

Depuis le Canada

Il n’y a pas de vols directs entre le Canada et Milan. Comptez au moins une escale. Les premiers prix pour un aller-retour Montréal-Milan, avec une escale, se situent autour de 1 000 $C.

Vous pouvez contacter :

Voie terrestre

Passages de frontières

Les principaux passages pour entrer en Italie depuis la France sont, d’une part, la route de Nice qui devient l’autoroute A10 le long de la côte ligure (puis l’A7 du nord de Gênes à Milan) et, d’autre part, le tunnel du Mont-Blanc, près de Chamonix, qui rejoint l’A5 desservant Turin et Milan. Les lignes de chemin de fer empruntent à peu près les mêmes itinéraires.

Depuis la Suisse, le tunnel du Grand-Saint-Bernard rejoint aussi l’A5 et le tunnel du Simplon la SS33 conduisant au lac Majeur. La SS33 devient l’A26, autostrada (autoroute à péage) qui passe près de Stresa et du lac, avant de se fondre dans l’A8 en descendant vers Milan.

On peut aussi venir de Suisse par l’autoroute A2, qui descend vers le sud-est après Bâle et passe sous le tunnel du Saint-Gotthard (celui-ci sera bientôt doublé par un tunnel de chemin de fer, peut-être vers 2015). L’A2 rejoint le Tessin au sud via Bellinzona, puis le lac de Lugano. Les principales lignes ferroviaires à rejoindre cette partie de l’Italie depuis la Suisse passent par Domodossola, Lugano et Côme. Des lignes secondaires relient Locarno à Domodossola, Bellinzona à la rive est du lac Majeur et Saint-Moritz à Tirano (dans la Valtellina).

Depuis l’Autriche, le col du Brenner rejoint l’A22 et la ligne de chemin de fer parallèle qui descend vers Vérone au sud. D’autres autoroutes et lignes de chemin de fer convergent de l’Europe de l’Est en passant par Venise, et rejoignent Vérone et la Lombardie le long de l’A4 à 6 voies, une des autoroutes les plus fréquentées d’Italie.

Les principaux cols et tunnels sont ouverts toute l’année. D’autres cols de montagne sont sporadiquement fermés l’hiver, voire en automne et au printemps. Munissez-vous de pneus neige ou de chaînes.

Bus

Eurolines est un consortium de bus européen présent dans les principales villes d’Europe. Ses véhicules desservent Milan à partir des grandes villes européennes. La plupart des bus nationaux et internationaux ont pour point de départ et d’arrivée le terminal de bus de Lampugnano, à Milan, près de la station de métro Lampugnano (ligne 1 – la rouge), à l’ouest du centre-ville.

Depuis Paris, un aller simple pour Milan coûte environ 105 € en tarif standard (des promotions sont fréquentes) et dure entre 12 heures 45 et 15 heures 15 selon les horaires de départ. Le trajet Bruxelles-Milan dure 16 heures (à partir de 108 € en tarif standard). La majorité des liaisons nationales sont assurées par Autostradale (02 7200 1304), qui a une billetterie à l’office du tourisme principal. Cette compagnie vend aussi des billets Eurolines (055 328 99 39).

Voiture et moto

Milan est à 850 km de Paris en voiture, soit environ 8 heures de route en passant par l’A6, l’A40, le tunnel du Mont- Blanc, puis l’A5 jusqu’à Milan. Depuis Bruxelles, comptez 900 km et 9 heures de route, en passant par Luxembourg, Metz, Strasbourg, Lucerne et Lugano. Depuis Genève, il vous faudra 3 heures 30 (320 km) pour gagner Milan par le tunnel du Mont-Blanc.

Formalités

Dans toute l’Europe, il est impératif d’avoir les papiers du véhicule et la carte verte. Si vous conduisez un véhicule immatriculé et assuré en Europe ou en Suisse, votre assurance nationale est suffisante. Les véhicules étrangers pénétrant en Italie ou en Suisse doivent avoir une plaque d’immatriculation valide, un autocollant indiquant le pays d’immatriculation du véhicule (sauf s’il est déjà équipé de plaques d’immatriculation européennes normalisées, qui comportent déjà cette indication) et une carte grise en conformité.

Demandez à votre assureur un Constat européen d’accident (CEA), qui vous simplifiera la vie en cas de problème. Il peut être utile d’investir dans une assistance dépannage européenne. AA (0800 085 72 53 pour l’assurance dépannage européenne) propose une couverture complète en Europe. Si, pour une raison quelconque, vous ne possédez pas cette assurance, vous pouvez vous faire aider de l’Automobile Club d’Italia (ACI ; 80 31 16 ou 800 11 68 00 depuis un téléphone portable, en italien). Les ressortissants ne sont pas obligés d’y adhérer mais doivent acquitter une taxe par sinistre. Le standard est ouvert 24h/24. L’équivalent suisse de l’ACI est l’Automobil Club der Schweiz (+41 44 628 88 99).

Vous pouvez réserver un véhicule de location avant de partir, mais il est souvent plus avantageux de s’adresser directement aux agences sur place. Les paysages de la région des lacs se prêtent idéalement au voyage à moto. En outre, les motos sont généralement autorisées à pénétrer dans les zones à circulation réglementée, ce qui est un avantage non négligeable sur la voiture.

Permis de conduire

Tous les permis de conduire délivrés par des pays membres de l’UE sont reconnus en Europe. Les autres conducteurs doivent se procurer un permis de conduire international, délivrés par les automobile-clubs étrangers. Il est valide 12 mois et doit être présenté en même temps que le permis de conduire national.

Train

Milan est une importante plaque tournante ferroviaire. Des trains à grande vitesse y convergent même depuis Naples via Rome et Florence, ou depuis Venise via Vérone, depuis la France via Turin et depuis les grandes villes suisses comme Zurich et Genève. Il y a aussi un train de nuit au départ de Barcelone. Pour les plus longues distances (nord de l’Allemagne, Londres, Europe de l’Est), l’avion est généralement plus rapide et meilleur marché. Si vous avez le temps et souhaitez réduire votre empreinte écologique, préférez toutefois le train. Le même trajet effectué en train entraîne dix fois moins de pollution par voyageur qu’en avion. L’European Rail Timetable édité par Thomas Cook contient tous les horaires des trains. Ils sont mis à jour tous les mois et disponibles dans les agences Thomas Cook du monde entier ou en ligne moyennant 16,50 euros. Il est recommandé, et souvent obligatoire, de réserver sa place à bord des trains pour/au départ de Suisse et d’Italie. Certaines des principales lignes internationales transportent aussi les véhicules particuliers. Pensez à voyager la nuit, le supplément pour une couchette (environ 20 euros) coûtant beaucoup moins qu’une nuit à l’hôtel.

France et Suisse

Depuis Paris, le TGV au départ de la gare de Lyon rejoint la gare de Milano Centrale (à partir de 50 euros) en 7 heures à 7 heures 30. Les tarifs dépendent de la demande et de votre rapidité à réserver. On peut aussi prendre le TGV pour Lausanne, puis le Cisalpino. Le voyage dure environ 10 heures au total. Le train Cisalpino à grande vitesse rejoint Milan depuis Genève (via Lausanne, Brig et Domodossola) et Zurich (via le Tessin). Le trajet au départ de Genève ou Zurich dure 3 heures 50 (95 CHF aller simple).

Le Reste de l’Italie

Les trains Alta Velocità (trains à grande vitesse, connus sous le nom de AV, ou d’ ESA) mis en service fin 2009 sur la nouvelle ligne Turin-Milan-Bologne- Florence-Rome-Naples-Salerne ont révolutionné le voyage en train sur cet itinéraire. Les trains directs ne mettent que 3 heures entre Milan et Rome (contre 6 heures 15 pour les trains Intercity) !

Ceux qui s’arrêtent à Bologne et à Florence mettent 3 heures 30. En 2009, les trains à grande vitesse circulant sur des voies traditionnelles avaient déjà permis de réduire la durée du trajet (Milan-Rome en 3 heures 30 ou 4 heures respectivement pour les directs ou semi-directs). Les tarifs varient suivant la date du voyage et l’avance de la réservation.

C’est la compagnie Trenitalia (89 20 21, en italien), partiellement privatisée, qui assure la plupart des transports ferroviaires. Le train est relativement bon marché en Italie. Il existe plusieurs autres types de trains. Certains sont omnibus, comme les regionale ou interregionale. Les trains Intercity (IC), plus rapides, relient les grandes villes entre elles. Parmi les pendolini à grande vitesse et autres services rapides, regroupés sous le nom d’Eurostar Italia (ES), certains s’arrêtent plus souvent que d’autres. Des liaisons ES régulières desservent Milan sur la ligne est-ouest Venise-Turin. 

Mis à jour le : 14 juillet 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies