Lacs italiens : Comment circuler

Se déplacer dans la région des Lacs italiens

Le train peut vous conduire jusqu'aux principales villes lombardes et aux points stratégiques en bordure des lacs ou dans les environs. Ailleurs, le réseau de bus est assez dense. Vous pouvez vous rendre pratiquement partout en bus, même si la faible fréquence de passage sur certaines lignes et la nécessité de prendre des correspondances rendent parfois les trajets assez longs. Les ferrys sillonnant les lacs proposent non seulement des liaisons, mais des forfaits à la journée pour les amateurs d'excursions. Des ferrys rouliers bien commodes traversent les lacs Majeur, de Côme et de Garde en plusieurs points stratégiques.

Naturellement, posséder son propre moyen de transport procure une plus grande liberté. Sachez cependant que la circulation aux abords des lacs est plutôt dense. Les routes sont nombreuses, mais les voitures qui les fréquentent aussi. Le stationnement est souvent réglementé mais moins problématique dans les villes de moindre importance.

 

Bateau

Un service régulier de ferry dessert les trois grands lacs (Majeur, Côme et Garde) depuis 1826–1827. Naguère vital, ce service est désormais principalement orienté vers le tourisme. Des ferrys sillonnent aussi les lacs d'Orta, de Lugano et d'Iseo. Le service est moins fréquent en basse saison (de novembre à Pâques).

Les ferrys sont gérés par Gestione Navigazione Laghi (800 55 18 01), dont le site Internet indique les horaires et tarifs pour chacun des lacs. Les billetteries et offices du tourisme locaux ont aussi les horaires. Des précisions sur les itinéraires figurent dans les chapitres correspondants de ce guide. Le forfait illimité à la journée remporte un franc succès. Sur le lac de Garde, par exemple, ce forfait coûte
25,80 euros par adulte et
13,40 euros par enfant. Des forfaits moins chers existent aussi pour des zones plus restreintes. Renseignez-vous sur le circuit Lago Maggiore Express sur le lac du même nom. Si vous partez de l'extrémité suisse du lac Majeur, un forfait limité pour la journée coûte 13,80 CHF, ou 24 CHF pour tout le bassin suisse.

Depuis son appontement de la Piazza Motta, à Orta San Giulio, Navigazione Lago d'Orta (0322 84 48 62) envoie des bateaux un peu partout sur le lac, notamment à l'Isola San Giulio. L'aller-retour n'excède pas les
4 euros , où que vous alliez.    

Bus

Il est plus facile de se rendre en train dans les villes de la plaine et certains villages au sud des principaux lacs. Pour aller plus loin et explorer l'arrière-pays, le bus est souvent la seule solution (à moins d'être motorisé). Des services de bus gravitent autour des capitales de province (Bergame, Brescia, Côme, Crémone, Mantoue et Vérone, par exemple). Mais il est rarement possible d'aller directement d'un lac à l'autre en bus. Il est généralement plus facile de rejoindre le lac de son choix en train et d'utiliser le bus pour visiter les environs.

La majorité des liaisons en bus à partir de Milan partent de la gare routière principale. Certaines partent d'autres points, mais la plupart sont peu intéressantes pour le voyageur qui souhaite rejoindre les lacs. Dans les grandes villes, la gare routière est souvent à proximité de la gare ferroviaire. Les billets s'achètent tantôt au guichet (où les horaires sont affichés), tantôt à bord du bus. La plupart des sites Internet des compagnies de bus fournissent les horaires.

Les compagnies de bus suivantes desservent les lacs :

  • APAM (0376 23 01). Bus dans le secteur de Mantoue.
  • APTV (045 805 79 11). Bus depuis/vers le lac de Garde et entre les villes des deux rives du lac. Relie également Mantoue à Peschiera del Garda.
  • SAB (035 28 90 00). Les bus de cette compagnie basée à Bergame circulent dans la province de Bergame, à destination des lacs de Côme et d'Iseo et des montagnes.
  • SAF (0323 55 21 72 ). Bus au départ de Milan à destination du lac Majeur et ses environs.
  • SAIA TRASPORTI (800 88 39 99). Toutes destinations dans la province de Brescia et dans les provinces voisines.
  • SIA (030 377 42 37 ). Dessert la province de Brescia et relie Brescia à la rive ouest du lac de Garde.
  • SILA (199 153155 ). Liaison entre Milan et Pavie via la Certosa di Pavia.
  • SPT (031 24 72 47 ). Bus entre Côme et les environs du lac ou à destination de Lugano.
  • TRENTINO TRASPORTI (046 82 10 00). Bus entre Trente et Rovereto et l'extrémité nord du lac de Garde (y compris Riva del Garda et Arco).

Dans le Tessin, du côté suisse des lacs, le train est la solution aisée pour circuler entre les principales villes (Lugano, Locarno et Bellinzona). Bus locaux et trains privés desservent certaines villes en bord de lac. En dehors de cela, le réseau de CARS POSTAUX permet d'atteindre les vallées de l'arrière-pays au nord de Locarno et de Bellinzona. Renseignez-vous en ligne sur les tarifs et les lieux où se procurer les tickets. Les horaires sont généralement affichés aux arrêts.

Transports locaux

Taxis

On trouve généralement des têtes de taxi près des gares routières et ferroviaires. On peut aussi appeler un radio taxi. Il est préférable de prendre un taxi à sa station, prendre un client dans la rue étant illégal.

Les tarifs sont variables. À Milan, par exemple, la prise en charge minimum va de 5
 à 10 euros en fonction de l'heure.

Train

Trenitalia (89 20 21, en italien ou www.ferroviedellostato.it) gère la plupart des trains du côté italien de la région des lacs. On peut rejoindre en train toutes les grandes villes depuis Milan. Brescia, Vérone et les bourgades situées le long de la rive méridionale du lac de Garde se trouvent sur les lignes principales reliant Milan à Venise. D'autres lignes relient Milan à Bergame, Crémone, Mantoue et Pavie. Il existe aussi des liaisons directes entre Brescia, d'une part, et Bergame et Crémone d'autre part, de même qu'entre Mantoue et Vérone.

Des trains, suisses ou italiens, circulent régulièrement entre Milan (gare de Milano Centrale) et Lugano via Mendrisio et Côme (gare de San Giovanni). Des trains omnibus de la compagnie privée Ferrovie Nord Milano (FNM) partent de la Stazione Nord (Stazione Cadorna , en italien ; Piazza Luigi Cadorna) à Milan pour la gare de Como Nord Lago à Côme.

Des trains partent toutes les heures de Milano Centrale pour Stresa via Arona, sur la rive ouest du lac Majeur, puis poursuivent vers Domodossola et la Suisse. Des correspondances remontent la rive est du lac. Des trains moins rapides partent de la gare de Porta Garibaldi. C'est aussi de là que partent la majorité des trains pour Varèse. Des trains au départ de Milano Centrale rejoignent Lecco, remontent la rive orientale du lac de Côme et partent vers l'est en longeant la Valtellina jusqu'à Sondrio, avant de bifurquer vers Tirano, ville située sur une langue de terre lombarde entre la frontière suisse et la région du Trentin-Haut-Adige. Le tronçon Lecco-Tirano de ce trajet de 2 heures 30 est un régal.

De nombreux trains remontent la rive ouest du lac de Côme ou, depuis Brescia, le long de la rive orientale du lac d'Iseo, jusqu'à Edolo.

À l'exception des trains rapides en service sur la ligne Milan-Brescia-Vérone, et des trains Cisalpino un peu moins rapides circulant entre Milan et la Suisse via Stresa et Lugano, pratiquement tous les trains de ce secteur sont des trains regionali lents qui s'arrêtent dans presque toutes les gares.

Les billets sont en vente aux guichets ou aux distributeurs automatiques. Dans ce secteur, le trajet le plus cher est Vérone-Stresa (ou vice versa) en Eurostar City ou en Cisalpino (pour ce dernier, il faut souvent changer à Milano Centrale). Le voyage dure 2 heures 45 et coûte
24,20 € en 2e classe. Milan-Vérone en Eurostar City coûte
14,30 €. Les trajets entre Milan et Tirano ou Mantoue durent respectivement 2 heures 30 et 2 heures et coûtent
8,75 € aller simple. Le trajet en train rapide Cisalpino entre Milan et Stresa coûte
9 € et prend un peu moins de 1 heure. En Eurostar City ou en Cisalpino, la réservation est indispensable mais peut s'effectuer au moment de l'achat. Sur des trajets aussi courts, elle ne pose généralement pas de problème.

Vélo

Le cyclotourisme est prisé en Italie. Bien qu'il n'y ait pas de réglementation particulière, il est conseillé de s'équiper d'un casque et de phares. Pour des raisons évidentes, les autostrade sont interdites aux vélos. Si vous apportez votre propre vélo, consultez votre compagnie aérienne pour connaître le supplément appliqué. L'engin doit être démonté et emballé pour le voyage. N'oubliez pas d'emporter quelques outils, des pièces de rechange et une solide chaîne avec cadenas.

Vous pouvez embarquer votre vélo à bord des trains portant le logo idoine. Les billets de train pour vélo (
3,50 euros, ou de 6
 à 15 euros sur les trains Intercity, Euro­star et Euronight), disponibles même aux guichets automatiques, sont valables 24 heures, ce qui rend les excursions d'une journée assez bon marché.

Plusieurs grandes cités (dont Bergame et Brescia) et villes en bordure des lacs sont dotées d'un système de location de vélos. Comptez sur un coût moyen de
10 euros la journée. Les endroits où l'on peut emprunter un vélo sont mentionnés dans ce guide. Milan et Brescia ont aussi un service public de prêt de vélos.

Voiture et moto

L'Italie possède un vaste réseau d'autostrade privées, signalées sur les panneaux par un A blanc suivi d'un numéro sur fond vert. Une autostrada (l'A2, avec le chiffre 2 sur fond rouge) traverse le Tessin du nord au sud. Si vous avez l'intention d'emprunter cette route et d'autres situées en Suisse, vous devez acheter une vignette à 40 CHF en entrant en Suisse. Cet autocollant à placer sur le pare-brise est valable sur toutes les autoroutes suisses pour l'année en cours.

Plusieurs autoroutes convergent vers Milan (elles sont souvent bondées le dimanche soir). Pour visiter la Lombardie et la région des lacs, vous utiliserez principalement l'A4 (est-ouest) qui relie Milan à Bergame, à Brescia, au lac de Garde et à Vérone. L'A8 part de Milan vers le nord-ouest et, à l'issue d'un passage un peu compliqué, devient l'A8-A26 vers l'extrémité méridionale du lac Majeur. L'A26 longe la rive ouest via Arona et Stresa, avant de continuer sous une forme plus étroite vers Domodossola et la frontière suisse. Une branche de l'A8 rejoint Varèse. À environ 11 km après Milan sur l'A8, l'A9 part vers Côme au nord et traverse la frontière suisse, se prolonge sous le nom d'A2 jusqu'à Lugano, à Bellinzona et traverse le Tessin jusqu'au centre de la Suisse. On peut payer en espèces ou par carte bancaire en quittant l'autostrada.

La plupart de vos trajets emprunteront le réseau des strade statali (routes nationales, SS), strade regionali (routes régionales, SR) et strade provinciali (routes provinciales, SP). Ce réseau est particulièrement dense dans la plaine autour et au sud de Bergame, Brescia, Crémone et Vérone. Dans le secteur des lacs et en allant vers le nord, le réseau routier est moins développé en raison du relief montagneux. La circulation y est dense et parfois agaçante. Dans le secteur des lacs et les régions montagneuses comme la Valtellina, prendre la route les week-ends de printemps ou d'été est parfois une épreuve de patience, car les Milanais y affluent en masse.

Carburant

Le territoire italien possède un bon réseau de stations essence. Les prix y sont parmi les plus élevés d'Europe et varient d'une station (benzinaio, stazione di servizio) à l'autre. Le sans plomb (senza piombo ; 95 octane) peut coûter jusqu'à
1,55 euros/l et l'octane 98 jusqu'à
1,65/l. Le diesel (gasolio) est à
1,40 euros/l. Ces prix varient en fonction du cours du pétrole et sont un peu plus élevés sur les autostrade.

Location

La plupart des offices du tourisme et hôtels peuvent vous renseigner sur la location d'autos ou de motos. Pour louer une voiture en Italie, il faut être âgé de 25 ans au minimum et être en possession d'une carte bancaire. La plupart des entreprises de location acceptent le permis de conduire ou la carte nationale d'identité pour vous identifier. Préférez une petite voiture, qui peut s'avérer bien commode dans les rues étroites.

Voici quelques-unes des enseignes internationales de location de voitures :

Stationnement

Le stationnement est parfois une chose compliquée dans la plupart des villes de la région. Le centre historique de certaines villes (surtout Brescia) est interdit à la circulation, hormis certaines exceptions pour les clients des hôtels du centre (dans ce cas, vous êtes autorisé à pénétrer dans le centre le temps de décharger votre voiture, et vous recevez un permis de stationnement temporaire délivré par l'hôtel s'il n'a pas de parking privé). Milan a institué l'Ecopass, qui oblige les conducteurs à payer pour pénétrer dans le centre. En dehors de ce secteur, il est possible de se garer dans les rues (souvent même sur les trottoirs) où le stationnement est autorisé, ou sur les parkings. La réglementation (souvent compliquée) est différente dans les autres villes. Les véhicules autorisés à pénétrer dans le centre sont souvent contrôlés par des caméras (à Brescia en particulier). En règle générale, il est préférable de ne pas entrer en voiture dans les villes importantes. On peut presque toujours se garer dans la rue en dehors du centre, puis marcher : c'est la meilleure solution.

 

Code de la route

En Italie et en Suisse, on roule à droite, on double à gauche et l'on cède la priorité à droite. La ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers.

Le triangle de signalisation (à utiliser en cas de panne) est obligatoire dans tous les pays d'Europe. Il est recommandé d'emporter une trousse de premiers secours, une boîte d'ampoules de rechange et un extincteur. Si vous sortez de votre véhicule en raison d'une panne, n'oubliez pas d'enfiler le gilet fluorescent de sécurité, sous peine d'amende.

Des contrôles aléatoires de l'alcoolémie sont pratiqués en Italie et en Suisse. Être impliqué dans un accident sous l'emprise de l'alcool entraîne de lourdes pénalités. L'alcoolémie maximum autorisée est de 0,05%.

Il est obligatoire d'allumer ses veilleuses le jour sur les autostrade. Il est conseillé aux motos de faire de même, quelles que soient la route et les conditions météorologiques.

L'Italie et la Suisse sont également équipées de radars et ont de plus en plus tendance à acheminer les amendes dans le pays d'origine des chauffards. À bon entendeur…

 

 

 

Mis à jour le : 14 juillet 2019

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie

Paramètres des cookies