Croatie

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Croatie
  4. Comment circuler

Croatie : Comment circuler

Se déplacer en Croatie

Avion

Croatia Airlines (www.croatiaairlines.hr) est la seule compagnie à assurer des liaisons intérieures. Des vols quotidiens relient Zagreb à Dubrovnik, Pula, Split et Zadar. Attention : sachez que les piles et les batteries doivent être retirées de tous les appareils placés dans les bagages enregistrés.
La nouvelle compagnie Trade Air (www.trade-air.com) assure des vols intérieurs, avec pour destinations Split, Rijeka, Osijek, Dubrovnik et Zagreb. Également nouvelle, European Coastal Airlines (www.ec-air.eu) possède 
des hydravions reliant le continent et les îles.
Attention : sachez que les piles et les batteries doivent être retirées de tous les appareils placés dans les bagages enregistrés.

Bateau

Ferries Jadrolinija

La compagnie maritime nationale Jadrolinija (www.jadrolinija.hr) gère un vaste réseau de car-ferries(qui transportent passagers et véhicules) et de catamarans (réservés aux passagers) sur la côte adriatique. Les bateaux, beaucoup plus confortables que les bus, se révèlent en revanche plus onéreux.

  • Fréquence Toute l’année. Services moins fréquents en hiver.
  • Réservation Les cabines doivent être réservées une semaine à l’avance ; il reste presque toujours de la place sur le pont.
  • Billets  Les billets s’achètent à l’avance dans les agences et les bureaux Jadrolinija. Ils ne sont pas en vente à bord. Les billets pour certaines liaisons en catamaran peuvent désormais s’acheter en ligne.
  • Voiture Présentez-vous 2 heures avant le départ en été.
  • Restauration Des menus de qualité assez médiocre sont proposés à bord pour environ 100 Kn ; la cafétéria ne sert que des sandwichs jambon-fromage (30 Kn). Faites comme les Croates : apportez votre pique-nique.

Ferries locaux

Les ferries locaux effectuent la liaison entre les principales îles et entre les îles et le continent. Les services sont plus rares entre les îles elles-mêmes qu’avec le continent.

  • Fréquence Sur la plupart des lignes, les liaisons sont moins fréquentes entre octobre et avril. Des bateaux de passagers supplémentaires circulent en été ; ils sont généralement plus rapides et plus confortables, mais aussi plus chers.
  • Réservation Sur certaines traversées de courte durée (Jablanac-Mišnjak par exemple), les ferries effectuent des navettes permanentes en été ; il est alors inutile de réserver.
  • Billets En vente dans les agences Jadrolinija et aux guichets près de l’embarcadère (généralement ouverts 30 min avant l’appareillage) ; aucun billet n’est vendu à bord. L’été, arrivez 1 à 2 heures à l’avance, même si vous avez déjà votre billet.
  • Voiture Le prix, souvent très élevé, est calculé en fonction de la taille de la voiture. Réservez le plus tôt possible et enregistrez plusieurs heures à l’avance.
  • Vélo Petit supplément.
  • Restauration Aucun service de restauration n’est assuré, mais vous trouverez des boissons et des en-cas à bord. La plupart des Croates prévoient un pique-nique.

Bus

La Croatie offre d’excellents services de bus, bon marché. Plusieurs compagnies desservent souvent un même trajet, offrant une grande diversité de prix.
Les compartiments à bagages des bus sont payants (7 à 10 Kn/bagage, assurance comprise).

Compagnies de bus

Voici quelques-unes des principales compagnies :

  • Autotrans (www.autotrans.hr). Basée à Rijeka. Dessert l’Istrie, Zagreb, Varaždin et le Kvarner.
  • Brioni Pula (www.brioni.hr). Basée à Pula. Liaisons avec l’Istrie, Padoue, Trieste, Split et Zagreb.
  • Clissa (www.clissa-bus.hr). Liaisons Zagreb-Split uniquement. Prises électriques, Wi-Fi, journaux et eau à disposition des passagers.
  • Contus. Basée à Zadar. Services pour Split et Zagreb.
  • Croatiabus (www.croatiabus.hr). Relie Zagreb à des villes du Zagorje et de l’Istrie.
  • Samoborček (www.samoborcek.hr). Relie Zagreb à la Dalmatie.

Billets et horaires

Dans les grandes gares routières, les billets s’achètent au guichet et non auprès du chauffeur. Essayez de réserver, surtout en été. Au-dessus des guichets, des tableaux d’affichage indiquent les destinations pour lesquelles les billets sont en vente. Sur les horaires libellés en croate, “vozi svaki dan” signifie “tous les jours” et “ne vozi nedjeljom i blagdanom”, “pas de service le dimanche et les jours fériés”. Les bus de nuit permettent d’économiser une nuit d’hôtel – les lumières allumées en permanence et la musique ne promettent toutefois guère le repos. Prenez garde à ne pas rater le départ après les arrêts-repas et autres (toutes les 2 heures environ).

Circuits organisés locaux

  • Atlas (www.atlas-croatia.com). Cette agence de voyages propose une grande variété de circuits en bus, de formules vol et location de voiture et d’excursions dans toute la Croatie.
  • Huck Finn (www.huckfinncroatia.com). Ce spécialiste des voyages d’aventure offre toute une gamme de circuits, dans tout le pays : kayak de mer et de rivière, rafting, canoë, spéléologie, vélo, pêche, randonnée et voile.
  • Katarina Line (www.katarina-line.hr). Propose des croisières d’une semaine d’Opatija à Split, Mljet, Dubrovnik, Hvar, Brač, Korčula et Zadar, ainsi qu’aux îles Kornati, dans un joli bateau en bois.

Train

Les trains, moins fréquents que les bus, sont plus confortables. Les retards sont en revanche réguliers, parfois jusqu’à plusieurs heures. Pour connaître les horaires, tarifs et services, contactez les Chemins de fer croates (Hrvatske Željeznice ; www.hznet.hr).
Zagreb forme le cœur du maigre réseau ferroviaire national. Aucune ligne ne longe la côte et très peu de cités maritimes sont reliées à la capitale par le train. Concernant les classes et les tarifs :

  • Les trains nationaux sont appelés soit “trains express”, soit “trains de passagers” (locaux).
  • Les trains express ont des voitures de 1re et de 2e classe, ainsi que des espaces fumeurs et non-fumeurs.
  • Il est conseillé de réserver dans les trains express.
  • Les trains express sont plus chers que les trains de passagers.
  • Les tarifs indiqués ici correspondent à une place assise de 2e classe, sans réservation.
  • Les trains des lignes intérieures ne possèdent pas de couchettes.
  • Les liaisons de nuit entre Zagreb et Split comportent néanmoins des wagons-lits.
  • Le transport des bagages est gratuit ; la plupart des gares disposent de consignes facturant environ 15 Kn par bagage et par jour.
  • Pour les résidents de l’UE, les pass ferroviaires InterRail  (www.interrail.eu) fonctionnent en Croatie. Si c’est là votre unique destination, assurez-vous que vous allez effectuer suffisamment de trajets en train dans le pays pour permettre de rentabiliser le pass. Pour 3/4/6/8  jours de voyage sur une période de 1 mois , les prix s'échelonnent de 57 à 107 € pour les moins de 25 ans et de 121 à 231 € pour les plus de 26 ans.

Transports urbains

  • Les bus assurent l’essentiel du transport urbain (Zagreb et Osijek possèdent néanmoins des réseaux de tramway assez bien développés).
  • Dans les grandes villes comme Dubrovnik, Rijeka, Split et Zadar, les bus circulent toutes les 20 min environ (moins fréquemment le dimanche).
  • Le billet coûte en moyenne de 10 à 15 Kn, un peu moins si vous l’achetez dans un tisak (kiosque à journaux).
  • Les petites cités médiévales de la côte sont généralement fermées à la circulation et leurs abords sont mal desservis.
  • Dans les îles, les bus sont rares, car la plupart des habitants sont motorisés.

Vélo

On trouve facilement des vélos à louer sur la côte et dans les îles, et le vélo est un excellent moyen de locomotion pour explorer les îles. Celles qui sont relativement plates, comme Pag et Mali Lošinj, sont les moins fatigantes à sillonner. Sur les autres, de magnifiques panoramas récompenseront vos efforts sur les sentiers sinueux et vallonnés. Sur la côte comme dans les terres, soyez vigilant : le réseau routier se compose pour l’essentiel de routes à deux voies très fréquentées et dépourvues de pistes cyclables.
Certains offices du tourisme, notamment dans le golfe du Kvarner et en Istrie, distribuent des cartes proposant des itinéraires et vous indiqueront les loueurs locaux.
Si vous possédez quelques notions de croate, le site www.pedala.hr fournit des informations utiles sur le cyclotourisme en Croatie.

Voiture et moto

La Croatie a beaucoup investi ces dernières années dans l’infrastructure routière, avec, notamment, la construction de l’autoroute Zagreb-Split (A1), qui a réduit de manière substantielle certains temps de parcours. Zagreb et Rijeka sont reliées par l’autoroute (A1, A6), et une autoroute istrienne a considérablement réduit le temps de trajet vers l’Italie.
Les nouvelles routes sont en excellent état. En revanche, les stations-service et autres enseignes sont rares sur certains tronçons.

Assurance

Si vous venez avec votre propre véhicule, vous devrez vous munir de la carte grise et de la carte verte internationale d’assurance automobile. Celle-ci doit porter le sigle HR, attestant que le véhicule est assuré en Croatie. À défaut, vous devrez souscrire une assurance complémentaire à la frontière. En cas de doute, renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance.
La loi impose aux compagnies de location de voiture d’inclure une assurance au tiers, mais veillez à ce que le prix affiché en Croatie comprenne bien aussi une assurance tierce collision (ou assurance dommage collision, sans franchise si possible), sans quoi tout dommage survenu sur le véhicule vous sera facturé au prorata de sa valeur, avec un minimum d’environ 2 000 Kn.
Sachez que, si vous louez une voiture en Italie, de nombreuses compagnies d’assurance ne vous couvriront pas en cas de voyage en Croatie. Les douaniers connaissent le problème et peuvent vous interdire d’entrer, sauf si les attestations de l’assurance indiquent clairement que vous êtes couvert en Croatie. La plupart des agences de location de Trieste et de Venise sont avisées de cette obligation et vous fourniront le tampon nécessaire. Sinon, renseignez-vous.

Code de la route

  • En Croatie, on roule à droite et le port de la ceinture est obligatoire.
  • Sauf indication contraire, la vitesse des voitures et des motos est limitée à : 50 km/h en agglomération, 90 km/h sur les nationales, 130 km/h sur autoroute.
  • Sur les routes à deux voies, il est illégal de doubler un convoi militaire ou encore une file de voitures coincées derrière un camion poussif.
  • Le taux d’alcool autorisé au volant est fixé à 0,5 g/L en cas de contrôle inopiné, et à 0 g/L en cas d’accident.
  • L’usage des phares est obligatoire, même de jour.
  • Tous les véhicules étrangers doivent avoir un autocollant du pays de provenance, même si votre plaque d’immatriculation europénne l’indique.

Location

Pour louer une voiture, il faut :

  • Avoir 21 ans au minimum.
  • Posséder un permis en cours de validité.
  • Produire une carte bancaire connue.

Les loueurs locaux indépendants sont souvent meilleur marché que les chaînes internationales, mais ces dernières permettent de rendre le véhicule dans une autre ville. On peut parfois bénéficier de tarifs intéressants en réservant depuis l’étranger, ou en optant pour une formule vol et location de voiture.

Permis de conduire

Un permis valide émis dans votre pays d’origine suffit pour conduire une voiture en Croatie et louer un véhicule ; un permis de conduire international n’est pas nécessaire.
Le Hrvatski Autoklub (HAK ; Club automobile croate ; www.hak.hr ; Avenija Dubrovnik 44, Zagreb) dispense aide et conseils. Sur la route, contactez l’assistance routière HAK (Vučna Služba ; 987).

Sur la route

Les stations-service ouvrent en général de 7h à 19h ; beaucoup fonctionnent jusqu’à 22h en été. Pour connaître les tarifs des carburants – Eurosuper 95, Super 98 ou ordinaire et gazole –, connectez-vous sur www.ina.hr.
Toutes les autoroutes sont payantes, de même que le tunnel d’Učka entre Rijeka et l’Istrie, le pont de l’île de Krk et la route reliant Rijeka à Delnice. Le site www.hac.hr délivre des renseignements sur les autoroutes et les péages de Croatie. De juillet à début septembre, la radio HR2 émet toutes les heures à l’heure pile des bulletins d’information en anglais sur les conditions de circulation.

Mis à jour le : 6 mai 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet s’est associé à easyJet pour publier ce guide atypique couvrant deux destinations pour vous accompagner tout…