Philippines

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Philippines
  4. Environs de Manille

Environs de Manille

Pourquoi y aller

Une fois lassé des plaisirs urbains de Manille, vous éprouverez sans doute le besoin de prendre un bon bol d’air. Vous n’aurez que l’embarras du choix dans les régions vallonnées des environs de la capitale.
Au sud de Manille, vous trouverez des sites militaires historiques et un environnement peu banal, à base de reliefs volcaniques et de paysages marins, parmi les plus spectaculaires du pays.
Au nord, dans les monts Zambalès, injustement sous-estimés, le tristement célèbre volcan Pinatubo domine les anciennes bases militaires de Subic et de Clark, qui tentent péniblement de se reconvertir en pôles touristiques.
S’il est possible de découvrir ces sites à l’occasion d’une excursion d’une journée, il est préférable de leur accorder au moins deux jours, car quitter Manille en transport en commun, ou avec son véhicule, peut prendre une bonne partie de la matinée.

Quand partir

  • Déc-fév Les mois les plus frais, particulièrement bienvenus.
  • Mai En pleine saison chaude, les habitants se réfugient en montagne.
  • Août-oct Pour aller surfer sur la côte de Zambalès, à proximité de Subic.

phillipines-manilla-crm-cc_1

À ne pas manquer

  1. L’ascension de l’inquiétant volcan Pinatubo
  2. Un dîner à Tagaytay, après avoir admiré le majestueux volcan Taal
  3. Un épisode sombre de la Seconde Guerre mondiale à Corregidor
  4. En canoë, le long d’une gorge cernée de falaises à Pagsanjan
  5. Le contraste entre les forêts vierges et les épaves de la baie de Subic
  6. Un week-end à Anilao, pour faire de la plongée, à proximité de la capitale
  7. Les rues décontractées de Taal, bordées de demeures historiques
Mis à jour le : 9 juillet 2018

À voir à faire aux Philippines

  • Musée de Clark

    musée

    À la lisière de l’ancien champ de manœuvre américain, cet intéressant musée retrace l’histoire...

    Lire la suite
  • Volcan Taal

    randonnée, volcan

    Après avoir admiré de loin le volcan Taal émergeant de la brume, il est possible d’aller le...

    Lire la suite
  • Taal Lake Yacht Club

    activités nautiques

    Loue des catamarans Hobie 16 (3 800 P/jour), des bateaux Topper à une seule voile (1 800 P/jour)...

    Lire la suite
  • People’s Park in the Sky

    point de vue

    Étonnamment perchée sur un tumulus à l’extrémité est de Tagaytay, la résidence d’été...

    Lire la suite
  • Parc national du mont Arayat

    randonnée

    P Bien que le parc en lui-même ne fasse pas forte impression, le cône volcanique du mont Arayat...

    Lire la suite
  • Angeles City Flying Club

    ulm

    Pour une vue sublime des rizières verdoyantes des environs du mont Arayat, offrez-vous un survol en ULM...

    Lire la suite
  • Sanctuaire national de Capas

    mémorial

    L’ancien camp de prisonniers de guerre O’Donnell était la destination finale de la terrible marche...

    Lire la suite
  • Mont Pinatubo

    randonnée, volcan

    Le point de ralliement pour l’ascension se trouve à Santa Juliana, près de la base de la face nord...

    Lire la suite
  • Galleria Taal

    architecture

    Impressionnante, la Galleria Taal est un parfait exemple de demeure historique bien conservée. Elle a...

    Lire la suite
  • Tunnel de Malinta

    bunker

    Achevé en 1932 après 10 ans de travaux, le tunnel de Malinta a été creusé à flanc de colline et a...

    Lire la suite
  • Basilique Saint-Martin-de-Tours

    église

    Construite à l’origine en 1759, puis reconstruite entre 1849 et 1865 après avoir été détruite,...

    Lire la suite
  • Mémorial de la guerre du Pacifique

    mémorial

    Construit par les Américains sur le point culminant de l’île (210 m), ce mémorial est un...

    Lire la suite

Plongée

La plongée sur épave est l’autre grand attrait de Subic. Parmi les 7 épaves qui intéressent les plongeurs, celle de l’USS New York (à une profondeur de 28 m) est sans doute la plus spectaculaire. Ce croiseur de combat, construit en 1891, a été sabordé par les Américains en 1941 pour éviter que les Japonais ne s’en emparent. On peut pénétrer à l’intérieur, mais il s’agit d’un grand bâtiment sillonné de coursives et de passages interminables où l’on s’égare facilement. Cette plongée requiert de l’entraînement et un guide expérimenté.

El Capitan (20 m) a la faveur des photographes pour son bon état de conservation, sa pénétration aisée et sa vie marine, tandis que le San Quintin (16 m) abrite de plus gros poissons, tels que labridés, poissons chirurgiens, priacanthes et plectorhinques. El Capitan et le San Quintin conviennent tous deux aux débutants. Les plongeurs expérimentés pourront tenter le LST (Landing Ship Tank), une barge de débarquement américaine longue de 37 m.

L’Oryuku Maru (20 m), ou “Vaisseau de l’Enfer”, à bord duquel 1 600 prisonniers américains furent tués par erreur lors d’une attaque aérienne, était interdit d’accès lors de notre passage.

Il n’y a pas la même visibilité qu’ailleurs dans le pays : c’est entre février et avril que l’eau est la plus limpide. Les tarifs s’avèrent plutôt intéressants, soit 1 000-1 500 P pour une plongée, et 16 000-18 000 P pour un brevet Open Water.

Brian Homan est un plongeur sur épave expérimenté et une véritable mine d’informations pour les plongeurs chevronnés. Vous le trouverez au bar-restaurant Vasco’s.

  • Subic Scuba 719

    plongée

    Un endroit sympathique et décontracté qui pratique des tarifs avantageux et en connaît un rayon sur...

    Lire la suite
  • Boardwalk Dive Center

    plongée

    Un centre professionnel avec une section consacrée à la plongée technique.

    Lire la suite

Écotourisme

Pendant la présence américaine, la Freeport Zone n’a pas souffert d’abattage illégal, et la jungle vierge qui couvre la région réserve de superbes randonnées. Le Subic Bay Tourism Department(047-252 4123 ; www.sbma.com ; à l’étage, Subic Bay Exhibition & Convention Center, Efficiency Rd, SBFZ ; 8h-17h) vous indiquera les marches possibles dans l’immense forêt tropicale au sud de la SBFZ (véhicule individuel indispensable).

Le secteur offre la possibilité de s’essayer à une activité peu répandue : apprendre à survivre dans la jungle avec des Aeta (“aeta” désigne les Négritos de la région), comme ils l’enseignaient jadis aux officiers américains.

Le quartier de Cubi (près de l’aéroport de Subic) accueille une colonie des plus grandes chauves-souris au monde : chauves-souris frugivores et roussettes des Philippines. Véritable “royaume des chauves-souris” (Bat Kingdom), le site change chaque année, mais se repère aisément au vacarme que fait la colonie. Quand la nuit tombe, des centaines de ces mammifères s’envolent.

  • Sentier forestier de Pamulaklakin

    écotour, randonnée

    Une option moins commerciale que le JEST Camp voisin. Louez les services d’un guide aeta au point de...

    Lire la suite
  • Jungle Environment Survival Training (JEST) Camp

    écotour

    Si vous pouvez réunir un groupe de 5 personnes, le JEST Camp peut organiser un certain nombre...

    Lire la suite
  • Tree Top Adventure

    sports aventure

    L’ensemble des activités proposées par cette organisation, comme les courses d’obstacles, la...

    Lire la suite

Balades à cheval

  • El Kabayo Stables

    randonnées équestres

    On vient ici de Manille pour les nombreux chevaux à disposition et les formules de randonnée autour de...

    Lire la suite
Paramètres des cookies