Martinique : Environnement

Géographie

Baignée à l'ouest par la mer des Antilles et à l'est par l'océan Atlantique, la Martinique est, en superficie, la deuxième île des Antilles françaises, après la Guadeloupe. Dans le Nord de l'île se détache un massif montagneux dominé par la fameuse montagne Pelée (1 397 m), volcan en activité. Le Centre est dominé par un paysage de plaines, tandis que des collines s'étirent dans le Sud. La côte dentelée se découpe en baies profondes et en criques. Les amateurs de forêt tropicale humide trouveront leur bonheur sur un gros tiers de la Martinique.

Faune et flore

Des marais à mangrove à la forêt d'altitude, la végétation en Martinique est un lieu d'exploration extraordinaire. Les pentes montagneuses du nord sont recouvertes de fougères arborescentes, de bambous et de gommiers, d'acajous, de caroubiers, de palissandres et de palétuviers. En descendant vers la plaine, le chou-palmiste domine. Dans les zones basses, inondées par la mer, la mangrove est reine. Le climat plus sec des régions méridionales de l'île est plutôt propice aux cactées, frangipaniers, aumiers, campêches et acacias. Quant aux fleurs des Antilles, hibiscus, balisiers ou jasmin-boiselles, elles sont de toute beauté.
Comparativement, la faune est relativement pauvre. Néanmoins, le chant et le plumage des colibris (ou oiseaux-mouches), des quiscales (merles), des cicis, des siffleurs de la montagne sont un véritable enchantement.
Dans l'eau, barracudas, requins bleus, dormeurs et marteaux, marlins et espadons se partagent les fonds sous-marins, tandis que près des côtes, dauphins, marsouins et lamantins sont prospèrent.

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir la Martinique le temps d'un petit voyage