Marrakech : Comment circuler

Se déplacer à Marrakech

Marrakech se découvre avant tout à pied, à plus forte raison dans la médina. Conduire dans la ville s’apparente à un sport extrême : les scooters zigzaguent en tous sens et sortir d’un rond-point relève parfois de l’exploit. Mieux vaut donc s’en remettre au savoir-faire des chauffeurs de taxi lorsque vous aurez besoin d’un véhicule…

Visiter Marrakech à pied 

C’est le principal mode de locomotion entre les grands centres d’attraction de la ville, et presque le seul dans la médina, quasiment interdite à la circulation automobile. La foule, les charrettes et les mobylettes imposent de respecter quelques règles dans cette dernière : gardez votre droite, laissez passer les deux-roues et charrettes plus rapides (et/ou gros !). Faites également attention à éviter les marchandises vendues à même le sol.

Prendre le taxi

Ils sont utiles pour certains trajets, notamment dans la ville nouvelle, vers le jardin Majorelle et les jardins de la Ménara. En ville, préférez les “petits taxis”. 

Petits taxis

Les petits taxis de couleur beige, équipés de compteurs, facturent entre 10 et 20 Dh les courses en journée dans Marrakech, avec un supplément de 10 Dh le soir. En journée, vérifiez que le compteur est allumé et qu’il a été mis à zéro. Si le compteur est cassé, mettez-vous d’accord avec le chauffeur sur le prix de la course. Si vous êtes plus de trois, vous devez prendre un grand taxi, où il vous faudra négocier la course.

Grands taxis

Ce sont les Mercedes que vous verrez à proximité des stations de petits taxis et des grands hôtels. Ils ne possèdent pas de compteur et, même après un marchandage serré, se révèlent plus chers que les petits taxis, mais ils peuvent accueillir jusqu’à 6 personnes et vous conduire en dehors de la ville. Vous pourrez par exemple les louer pour vous rendre à Essaouira (environ 1 000 Dh aller-retour) ou dans la vallée de l’Ourika (environ 700 Dh pour une journée).

Se déplacer en bus à Marrakech 

Ils sont peu utilisés par les visiteurs du fait de la facilité de circuler à pied et du faible coût des taxis. Quelques lignes à destination de la ville nouvelle, qui partent de la place de Foucauld à intervalles plus ou moins réguliers, peuvent cependant être utiles (les billets coûtent 4 Dh) :
N° 1 Le long de l’av. Mohammed V vers Guéliz
N° 3 et 10 Médina - Gare routière
N° 11 et 18 Médina - Jardins de la Ménara
N° 4 et 12 Jardin Majorelle - Médina
Pour une visite de la ville, les bus à impériale rouges de Marrakech-Tour (adulte/enfant 130/65 Dh ; htoutes les 30 min aux arrêts signalés) font le tour des principaux monuments de Marrakech en suivant deux itinéraires : “Marrakech monumental”, dans la médina et le Guéliz, et “Marrakech romantique”, dans la Palmeraie. Il est possible de monter et descendre n’importe où ; les billets sont valables 24 heures.  

Calèches 

Des calèches à vocation touristique, tirées par des chevaux, attendent leurs clients sur la place de Foucauld, à côté de la place Jemaa el-Fna. Elles appliquent un tarif de 100 Dh par heure, hormis pour les courtes courses dans la médina, facturées 20 Dh. Comptez 1 heure 30 pour faire le tour des remparts et 3 heures pour le circuit de la Palmeraie. Dans le quartier de l’Hivernage, elles patientent aux abords des principaux hôtels, le long de l’av. el-Qadissia et de la rue Echouhada. 

Location de voitures

Les tarifs de location de voitures débutent entre 300 et 500 Dh par jour pour une Dacia Logan dans les agences locales, et montent bien au-delà dans les agences des grandes chaînes internationales. Pour un 4x4, comptez environ 1 000 Dh par jour, assurance minimum incluse. Vous pouvez louer les services d’un chauffeur en supplément.

Mis à jour le : 12 juillet 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Maroc

Paramètres des cookies