Éthiopie : Gay et lesbien

Homosexualité en Éthiopie

En Éthiopie comme dans le reste de la Corne de l’Afrique, l’homosexualité reste taboue et peut faire l’objet de poursuites pénales. L’homophobie est très répandue (selon une étude de 2007, 97% des Éthiopiens considèrent que l’homosexualité est inacceptable) et il convient de ne pas prendre le sujet à la légère ; il n’est pas rare que des gays se fassent rouer de coups ou pire. En amharique, le mot bushti (homosexuel) est très injurieux et a une connotation d’immoralité et de dépravation. Un voyageur soupçonné d’être gay raconte avoir été expulsé d’un hôtel et avoir subi des menaces. Si vous choisissez une chambre avec un lit double (et non des lits jumeaux), il se peut que l’on vous refuse l’accès à l’hôtel.

Les femmes rencontrent en principe moins de difficultés, l’idée même d’une relation lesbienne étant inconcevable pour de nombreux Éthiopiens. Restez discrètes et l’on vous prendra pour de simples amies. Notez que le code pénal éthiopien interdit officiellement les relations homosexuelles, les peines allant de 10 jours à 10 ans d’emprisonnement pour “crimes” divers. S’il existe de toute évidence des gays en Éthiopie, ils font preuve d’une discrétion et d’une prudence extrêmes. Nous conseillons aux voyageurs homosexuels de faire de même.

Sources d’information

Les informations sur l’homosexualité dans la Corne de l’Afrique sont rares, même dans les publications gays bien connues. Renseignez-vous auprès de Global Gayz (africa/ethiopia) ou de l’International Lesbian & Gay Association.

Mis à jour le : 6 février 2018

Articles récents

Guide de voyage

Un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Éthiopie

Paramètres des cookies