1. Accueil
  2. Magazine
  3. Cuisine
  4. Vevey : les plaisirs de la table au bord du lac Léman
Cuisine

Vevey : les plaisirs de la table au bord du lac Léman

Texte par

Kerry Christiani (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 8 avril 2019

Carte

S’il y a une ville pour vous donner envie d’ouvrir une bouteille rare, c’est bien Vevey, qui s’étend béatement sur la rive nord du lac Léman, face aux rides d’eau bleue avec, au-delà, les Alpes couronnées de neige. Un simple regard et vous comprendrez la raison d’être de Vevey : les vignobles en terrasse qui couvrent les pentes environnantes vous donneront un premier indice (le vin, bien sûr) et la fourchette géante émergeant du lac vous donnera le second (la gastronomie, oh oui !)

En 2019, Vevey attire plus que jamais car la séduisante ville suisse se prépare à accueillir la fête des Vignerons, grand festival des viticulteurs qui n’a lieu qu’une fois tous les vingt ans, comme le veut la tradition. Si vous projetez d’y aller, prenez vos billets dès maintenant.

Célébrez la fête des Vignerons

Vignerons (et amateurs de vin) viennent de loin pour cet énorme festival de trois semaines, qui aura lieu, en 2019, du 18 juillet au 11 août. Chants et danses y célèbrent récoltes fructueuses, culture viticole et cépages de grands crus. C’est l’un des plus grands et des plus anciens festivals du genre au monde, et tout le monde semble y participer : musiciens, fanfares, artistes de rue, acteurs en costumes historiques, danseurs traditionnels et même… vaches, parées de guirlandes de fleurs et de clochettes. Les habitants prennent aussi part aux festivités, en tant que figurants.
La première incarnation de cette fête remonte au XVIIe siècle, lorsque la confrérie des Vignerons termina sa réunion par une parade jusqu’au bord du lac, suivie d’un petit banquet. Mais au XVIIIe siècle, après ces débuts modestes, celle-ci gagna rapidement de l’importance et en 1797, on organisa une grande fête pour honorer les meilleurs vignerons de la région et leurs vins. L’usage n’a pas faibli et en 2016, la fête fut ajoutée au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, en tant que “tradition bien vivante”.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Si vous avez la chance d’obtenir des billets, vous assisterez à une vraie fête traditionnelle, avec des défilés à thèmes et des spectacles qui mettent l’accent sur les saisons et les traditions viticoles, des défilés de drapeaux, des concerts de cor des Alpes, des chorales et des dégustations. Chaque jour est dévolu aux traditions pastorales d’un canton différent. Les spectacles s’organisent autour de la scène centrale de l’auditorium en forme d’ellipse, sur la place du Marché. La scène est grande comme une piscine olympique, le lieu peut accueillir jusqu’à 20 000 festivaliers. Et on n’a pas encore parlé du vin : rendez-vous dans les restaurants éphémères et dans les caves qui ouvrent leurs portes, pour avoir l’occasion rare de déguster quelques-uns des meilleurs pinots (rouges) et chasselas (blancs) de la région.

vevey-lake-geneva2-172a38caa04b.jpg

Fourchette géante émergeant du lac Léman à Vevey, ville de gastronomie.


Visiter Lavaux

Si vous n’avez de billet pour la fête ou que vous préférez simplement découvrir par vous-même la région à une autre période, les vignobles environnants de Lavaux, classés au Patrimoine mondial, sont un paradis terrestre pour les œnophiles. Ce sont les vignobles les plus pentus du monde, avec plus de 40 niveaux de terrasses qui s’accrochent aux pentes spectaculaires dominant le lac Léman, et une vue de rêve sur le lac et les montagnes. Vous ne les connaissez pas ? C’est parce que ces vins vendangés à la main, exclusifs, particuliers, n’existent qu’en très petites quantités, que les Suisses en gardent presque toute la production et en exportent très peu de bouteilles.
Avant d’aller visiter les caveaux (caves) pour une petite dégustation, voici un peu d’histoire et de savoir sur le vin local.

Amateurs de vin, les Romains plantèrent les premières vignes dans la région, mais ce sont les moines bénédictins et cisterciens qui au XIe siècle entreprirent vraiment de déboiser les pentes pour étancher leur soif de vin. On dit que ces raisins – parmi les meilleurs du pays –, profitent de trois soleils : celui qui est dans le ciel, celui que réfléchit le lac et celui que réverbèrent les murs de pierre sèche sous forme de chaleur radiante. Quant aux raisins même, le principal cépage à goûter est le chasselas, variété très ancienne qui donne des blancs gouleyants aux arômes de silex, avec un nez d’agrumes frais. Les rouges, fruités, (gamay, pinot noir et salvagnin) ne représentent que 20 % de la production.

train-lavaux-vineyards-swizterland2-3387f3d11cb4.jpg

Trains et sentiers de randonnées traversent les pittoresques vignobles de Lavaux.

Vous pouvez suivre les routes qui serpentent sur 40 km le long du lac ou prendre le train Lavaux-Panoramic, mais le mieux pour découvrir vraiment Lavaux est de partir à pied. De petits sentiers plongent partout entre les vignes mais un itinéraire chaudement recommandé mène en 11 km de St-Saphorin à Lutry, avec des points de vue superbes, de jolis villages et des caves à vin accueillantes en chemin. Vinorama, à Rivaz, est un bon point de départ pour découvrir les vins de Lavaux. Dans un bunker transformé ultra-moderne, ce centre, sur les berges du lac, vous présente la culture de la vigne au gré des saisons, et vous pourrez déguster des dizaines de vins différents à l’espace Dégustation. On y trouve aussi un calendrier pratique avec des renseignements sur les autres caves proposant des dégustations.

Tout cela vous aura peut-être donné faim et là, vous aurez mis dans le mille avec les auberges rustiques de la région. Allez par exemple à l’Auberge de la Gare, qui propose des plats de saison (essayez la perche locale), appariés avec des vins de Lavaux, sur une terrasse donnant sur le lac, ombragée de grimpantes. Pour une atmosphère plus brasserie, essayez l’Auberge de Lavaux à Lutry, avec sa jolie terrasse, ses vins soigneusement sélectionnés, de délicieux produits de la mer et d’excellentes viandes grillées.

wine-press-lavaux-vineyards-swizterland2-c2e914971c50.jpg

Pressoir traditionnel, dans les vignes de la célèbre région de Lavaux.

Dîner à Vevey

De retour dans le centre sillonné de ruelles de Vevey, laissez-vous une fois de plus tenter. Le lac Léman brille de plus d’étoiles au Michelin que toute autre région de Suisse, et Vevey n’est pas en reste. Si vous ne regardez pas à la dépense, rien de mieux que l’un des cinq restaurants étoilés de la ville, comme le fantastique Denis Martin. Le maître de la cuisine moléculaire qui lui a donné son nom abasourdit avec son menu-dégustation de 20 plats avant-gardiste, plein de mini-œuvres d’art comestibles et de saveurs inédites. Plus haut de gamme encore, vous pouvez aller à Crissier, à une demi-heure à l’ouest de Vevey, au Restaurant de l'Hôtel de Ville dirigé par le génie de la gastronomie Franck Giovannini, auréolé de trois étoiles au Michelin.

Vevey offre aussi d’excellents choix plus simples. Le Tandem, une des tables les plus courues du moment, est un lieu rétro, au cadre épuré, qui vous emmènera du brunch gourmand à l’heure du cocktail. Le chef s’enorgueillit de choisir des produits locaux (ingrédients, mais vins également). Pour une cuisine plus traditionnelle, Le Mazot est un bistrot douillet et familial (fondue et steaks y sont très bons).
S’il vous reste un peu de place pour le fromage afin d’accompagner le vin, ou si vous préférez commencer directement par le fromage, allez jusqu’à Châtel-St-Denis, 13 km au nord-est de Vevey, célèbre pour sa fondue moitié-moitié, mélange de gruyère et de vacherin fribourgeois. On y trouve deux restaurants dignes d’intérêt, le familial et très traditionnel Café Tivoli et, plus décontractée avec son ambiance de cafétéria, La Crémerie, avec sa laiterie adjacente.




Vizeat
Guide de voyage

Lonely Planet : un guide tout en couleurs illustré par des centaines de photos pour découvrir le meilleur de la Suisse

Paramètres des cookies