-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. USA : road trip autour du parc de Yellowstone
Idées de voyage

USA : road trip autour du parc de Yellowstone

Texte par

Bradley Mayhew

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

La rivière Madison, dans le parc national de Yellowstone. Cette rivière, qui finit par se jeter dans le Mississippi, est un paradis de la pêche à la mouche grâce à l’abondance de truites brunes et arc-en-ciel et de ménominis des montagnes.
Les célèbres paysages de Yellowstone ne s’arrêtent pas brutalement à la frontière du parc. Tout autour, on découvre un environnement protecteur composé de forêts nationales et de réserves naturelles : des panoramas presque aussi impressionnants que le parc lui-même, mais sans la foule et sans les droits d’entrée. Vous comptez visiter Yellowstone ? Admirez les sites majeurs, mais prévoyez du temps pour explorer ces secteurs époustouflants, à l’entrée, à la sortie et autour du premier parc national du monde.

Route de Beartooth

L’époustouflante Beartooth Highway (US 212), qui relie Red Lodge à Cooke City et à l’entrée nord-est de Yellowstone, est une route vertigineuse de 110 km, construite en 1932. Prouesse d’ingénierie considérée comme le “plus beau trajet d’Amérique” par le regretté journaliste Charles Kuralt, cette route est une destination en elle-même et constitue de loin l’itinéraire le plus impressionnant pour arriver au parc national de Yellowstone.
Elle traverse la réserve naturelle Absaroka-Beartooth, qui s’étend le long de la frontière entre le Montana et le Wyoming et englobe une partie des forêts nationales de Gallatin, Custer et Shoshone. La route franchit également deux massifs montagneux : les vallées boisées de l’Absaroka et le plateau de Beartooth, où se trouvent certaines des plus anciennes pierres d’Amérique du Nord. Pour profiter au mieux de ces paysages féériques, vous devrez sortir de votre véhicule et marcher un peu, ne serait-ce que quelques minutes. La route est généralement fermée de mi-octobre à fin mai.

Route panoramique de Chief Joseph

La tumultueuse Clarks Fork, affluent de la rivière Yellowstone, longe une grande partie de la route panoramique de Chief Joseph (Highway 296), qui relie Cody (via la Highway 120 au nord) à la Beartooth Highway et à l’entrée nord-est du parc national de Yellowstone, à 100 km. Cette route doit son nom au Chef Joseph, de la tribu des Nez-Percés, qui échappa à l’armée américaine et pris la fuite en traversant la Clarks Fork dans ce secteur, en 1877.
La route goudronnée est ouverte toute l’année entre Cody et la Beartooth Highway. L’itinéraire de 75 km commence à 25 km au nord de Cody, pénètre dans la forêt nationale de Shoshone après 13 km et atteint un point de vue spectaculaire au col de l’Indien mort (Dead Indian Pass, 2 4053 m).
Si vous décidez de faire une halte et de marcher, vous pourrez gagner le Clarks Fork Canyon, qui renferme une cascade époustouflante et une gorge en granite de 365 m de profondeur. La route forestière 101 finit par bifurquer direction sud-ouest pour déboucher dans le magnifique Sunlight Basin, dont la partie supérieure forme un massif montagneux qui marque la frontière est du parc national de Yellowstone.

Route panoramique de Buffalo Bill

Theodore Roosevelt affirmait que la route panoramique de Buffalo Bill comptait les “83 plus beaux kilomètres des États-Unis”. La Buffalo Bill Scenic Byway (US 14/16/20) longe la Wapiti Valley et la branche nord de la rivière Shoshone de Cody jusqu’à l’entrée est du parc national de Yellowstone. Vous resterez bouche bée devant la chaîne volcanique d’Absaroka, un canyon accidenté composé de terres argileuses ravinées, qui cède peu à peu la place à de majestueux paysages alpins.
Sur ces vastes étendues sauvages évoluent des grizzlis, des ours noirs, des cerfs, des élans, des wapitis, des mouflons et quelques bisons. Grâce au réseau ferroviaire étendu, à la facilité d’accès au secteur des lacs du parc national de Yellowstone et à la présence de certains des meilleurs ranchs proposant des activités touristiques dans la région, la vallée constitue une excellente étape avant ou après la visite du parc.
Trois kilomètres avant l’entrée est de Yellowstone, le complexe de Pahaska Tepee comporte une station-essence, un magasin, un restaurant et des corrals de chevaux. Le personnel organise des visites guidées du lodge original, une cabane de chasse construite par Buffalo Bill en 1904. Des sentiers de randonnées sont aménagés dans les environs.

Route de la vallée de la Gallatin

Large ruban serpentant à travers des vallées profondes, la rivière Gallatin prend sa source dans le coin nord-ouest du parc national de Yellowstone puis coule dans la vallée de la Gallatin, étroite et escarpée.
Avis aux cinéphiles : certaines scènes du film Et au milieu coule une rivière ont été tournées autour de la Gallatin, particulièrement photogénique. La route 191 longe la Gallatin, qui finit par se mêler aux rivières Madison, Jefferson et Missouri à Three Forks. Cet axe, construit par Lewis et Clark, est pris en sandwich entre les impressionnants chaînons montagneux de Madison et Gallatin.
Par beau temps, repérez le groupe de pics dépassant 3 000 m d’altitude qui se détache nettement au-dessus du chaînon Gallatin, à l’ouest de la route 191 : il s’agit des Spanish Peaks, la principale destination de la vallée pour la randonnée et le ski hors-piste. Les “pics espagnols” font partie de la réserve naturelle Lee Metcalf. Après avoir franchi le Gallatin Canyon, la route 191 passe brièvement par l’extrémité nord-ouest du parc national de Yellowstone (il n’y a pas de guichet d’entrée). La route goudronnée se prête à une fantastique balade en vélo ; elle est beaucoup moins fréquentée que les principaux circuits du parc.

Route de la vallée du Paradis

La route 89 longe la rivière Yellowstone à travers cette large vallée, flanquée par le chaînon Gallatin à l’ouest et par les pics de la chaîne Absaroka à l’est. Si vous avez du temps, la route de l’East River est une alternative beaucoup plus sereine, car la route 89 est très fréquentée. Dans les années 1960, un projet prévoyait de construire un barrage sur la rivière Yellowstone et d’immerger la majeure partie de cette jolie vallée, ce qui, avec du recul, semble hallucinant. Au sud de la bifurcation de Tom Miner, la route 89 serpente à travers le Yankee Jim Canyon, une gorge étroite creusée dans des strates de roche extrêmement ancienne (en majorité du gneiss), qui ressemble à un gâteau marbré. Au XIXe siècle, Yankee Jim George creusa une route à péage à travers le canyon et les diligences à destination de Yellowstone lui permirent de gagner sa vie. Plus tard, l’arrivée du chemin de fer fit couler son affaire. Ce tronçon de la rivière Yellowstone est le site le plus prisé de la vallée pour le rafting.
 
Photo : La rivière Yellostone passe par la splendide Hayden Valley. © Matt Munro / Lonely Planet Traveller