1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Un road trip américain à peu de frais
Astuces voyage

Un road trip américain à peu de frais

Texte par

Stuart Schuffman (traduit et adapté de lonelyplanet.com)

Mis à jour le : 5 décembre 2016

Carte

Un jour, quelqu’un a dit : “L’hiver le plus froid que j’ai jamais passé, c’était un été à San Francisco.” Certains affirment que cette phrase est de Mark Twain mais c’est faux. En fait, personne ne sait vraiment qui en est l’auteur (même si j’aurais bien aimé que ce soit moi).
Une autre chose que j’aimerais bien, c’est une satanée voiture. Cela dit, San Francisco est l’une de mes vraies passions et j’ai vraiment besoin d’un bon bain de soleil. Je vais donc me contenter de rester ici et d’imaginer que je m’offre un “road trip” aux États-Unis, tout en vous donnant quelques tuyaux pour dépenser peu.

1. En vérité, vous n’avez pas besoin d’une voiture

Je sais, je viens de dire que j’aimerais en avoir une.... Vous voulez partir sur la route mais vous n’avez que vos jambes pour seul véhicule ? Il vous suffit de recourir au covoiturage. Consultez http://ridejoy.com ou craigslist.org et trouvez un véhicule pour la destination de votre choix. Dans le cas où vous voudriez vous arrêter à plusieurs reprises, prévoyez des covoiturages entre les différentes étapes de votre itinéraire. Votre unique dépense se résumera au partage des frais d’essence avec vos compagnons de voyage.

2. Voitures de location bon marché

Si vous n’avez pas de véhicule mais rechignez à l’idée de voyager avec des inconnus, vous pouvez toujours louer une voiture. Commencez par comparer les prix sur quelques sites Internet de comparaison et sélectionnez les tarifs les plus intéressants. On peut louer une voiture dans une ville et la déposer dans une autre parfois sans frais supplémentaires.

3. Autopartage

Pour poursuivre sur la thématique automobile, l’utilisation de Zipcar, ou de l’une de ses innombrables variantes locales et plus modestes, permet de louer un véhicule pendant plusieurs jours d’affilée. Il vous en coûtera environ 60 $, une somme qui comprend néanmoins l’essence et l’assurance. Cependant, la location est généralement limitée à 3 jours, d’où la nécessité d’un périple relativement court. Le principe de l’autopartage commence à bien fonctionner dans certaines villes. Consultez donc les prestataires de services comme getaround.com ou www.relayrides.com pour accéder à des offres probablement plus intéressantes que dans une société de location lambda.

4. Emportez vos provisions

Vous ne voulez pas dépenser trop d’argent en nourriture pendant votre voyage ? Emportez vos propres victuailles. Sélectionnez des produits d’une durée de vie honorable et prévoyez une glacière. Non seulement vous économiserez de l’argent, mais cela vous permettra probablement de manger plus sain. Sauf, bien entendu, si vous n’emportez que des repas préparés. Dans ce cas, autant manger au McDonalds.

5. Camping, auberges de jeunesse et couchsurfing

Vous qui lisez Lonely Planet, vous connaissez la méthode. Au cas où, laissez-moi vous rafraîchir la mémoire. Pour faire des économies, ne dormez pas à l’hôtel. Les nuits sont chaudes ? Dormez donc à l’extérieur. Vous détestez ces bestioles qui s’invitent dans votre sac de couchage ? Allez dans une auberge de jeunesse. C’est encore trop cher ? Alors intéressez-vous au couchsurfing et trouvez la bonne âme qui voudra bien vous laisser dormir sur son canapé.

6. Prévoir des activités gratuites

Si vous voulez que votre “road trip” ne vous coûte pas trop cher, n’allez pas à Disneyland - ni dans aucun autre parc d’attractions d’ailleurs. Choisissez des activités gratuites, comme la plage ou la randonnée. Si vous faites partie de ces touristes qui ont absolument besoin d’une destination, visitez un parc national. Il y a quantité de richesses naturelles à y découvrir.

7. Nourriture gratuite au moment de l’happy hour

Si votre périple vous conduit en territoire urbain, pensez à effectuer une petite recherche prélable. Chaque ville américaine compte des bars qui servent à manger gratuitement pendant l’happy hour. Il suffit de savoir où les trouver. Consultez yelp.com ou chowhound.com et effectuez une recherche de mots clés du style “free food happy hour”.

8. Sites Internet spécialisés dans les activités gratuites ou bon marché

Pour les divertissements à petits prix, la même chose vaut pour la ville où vous vous rendez. Imaginons que vous alliez à Chicago. Faites une recherche Internet comme "Chicago gratuit" et fouillez un peu. Vous trouverez forcément des sites couvrant l’ensemble des événements gratuits et bon marché de la ville. Voici déjà quelques informations sur New-York gratuit.
 


Paramètres des cookies