-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Astuces voyage
  4. Pourquoi n’y a-t-il pas de parachutes pour les passagers dans les avions ?
Astuces voyage

Pourquoi n’y a-t-il pas de parachutes pour les passagers dans les avions ?

Texte par

Elisabeth Blanchet

Mis à jour le : 4 juin 2021

Carte

Pourquoi les avions de ligne ne sont-ils pas équipés de parachutes pour les passagers ? On s’est tous posé la question à un moment donné sans avoir jamais vraiment osé demander une fois à bord. Voici les réponses dont le bon sens vous feront réaliser que sauter en parachute d’un avion de ligne en difficultés ne vous sauverait sans doute pas la vie, au contraire.

N’importe qui ne peut pas sauter en parachute

Imaginons que chaque siège d’un avion de ligne soit équipé d’un parachute, il faudrait donc que tout passager sache pratiquer cette discipline qui ne s’improvise pas, loin de là. Imaginons que ce soit le cas et que chaque passager soit un as de la chute libre en parachute, reste à enfiler son équipement vite et bien. Et dans le stress et la panique causés par un avion en difficultés, on voit mal les passagers enfiler leur parachute en toute sérénité…

mario-majer-4vfzumag1nq-unsplash.jpg

Faut-il être un pro pour sauter d'un avion en parachute ?

Les facteurs temps, risques et coûts

… D’autant plus que dans une situation d’urgence le temps est plus que compté. Si, dans un scénario où la panique et le stress étaient absents et où tous les passagers étaient des parachutistes avertis, il leur faudrait toutefois un temps d’une seconde minimum entre chaque saut pour éviter les collisions entre eux. Tout le monde n’aurait donc sans doute pas le temps de sauter avant l’éventuel destin tragique de l’avion. Côté risque, outre la collision entre parachutistes s’ajoute le danger de heurter une aile ou un réacteur. Quant à l’aspect pécuniaire, il est aussi à prendre en compte puisqu’équiper tous les sièges d’un avion de ligne d’un parachute coûterait une fortune sachant qu’un parachute neuf vaut entre 5 000 et 6 000¤

Trop haut et trop vite pour sauter

Autre obstacle au saut en parachute du passager quidam : l’altitude. Les avions de ligne volent trop haut pour permettre un saut en parachute en toute quiétude. A l’extérieur, la température de - 60° C a de grandes chances de bloquer le système respiratoire du passager. La vitesse de croisière d’un avion de ligne - environ 800 km/h - est, quant à elle, bien trop élevée pour se lancer dans le vide à l’horizontale, les bras en croix et les jambes écartées. Les violentes contraintes de l’air sur le corps pourraient conduire à la perte de connaissance.

matthew-huang-yhgl8q5teeg-unsplash.jpg

La température extérieure d'un avion est de - 60°C ...

Quid du siège éjectable ?

Reste la possibilité du siège éjectable. Les avions de chasse en sont bien équipés alors pourquoi pas les avions de ligne ? Mais les ingénieurs aéronautiques sont formels : l’ouverture du toit de l’avion sur toute sa surface pour permettre l’éjection entrainerait la désintégration immédiate de la carlingue et celle de ses passagers avant qu’ils aient eu l’opportunité de se faire éjecter.

Enfin, sachez que 80% des accidents aériens ont lieu pendant les trois premières minutes et pendant les huit dernières du vol, des laps de temps pendant lesquels sauter en parachute n’aurait pas de sens car la toile du parachute s’ouvrirait probablement trop tard.


Maintenant, si vous avez peur en avion, nous avons quelques conseils pour vous aider à rester calme

A lire aussi :