1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Pérou : les plus beaux sites naturels
Idées de voyage

Pérou : les plus beaux sites naturels

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Avec son relief tout en courbes et en plissements et ses vallées fluviales encaissées, le Pérou abrite quantité d’écosystèmes au climat, à l’altitude et aux sols très variés. Du désert à la forêt tropicale, en passant par les chaînes de montagnes, il en résulte une faune et une flore d’une incroyable diversité. La découverte des espèces animales et végétales fait ainsi partie des expériences à vivre absolument au Pérou. Vivez l'aventure en parcourant les 5 meilleurs sites d'observation.

1. Parque Nacional de Manú, le plus sauvage du Pérou

Jaguars, tapirs, singes et perroquets vivent dans ce vaste parc, l’un des plus sauvages du continent, au plus profond de la forêt amazonienne. Son exceptionnelle biodiversité est due à la variété de ses habitats, des versants orientaux des Andes au bassin amazonien, de la forêt de nuages à la jungle. La protection scrupuleuse du parc, une rareté sur la planète, ajoute à ses attraits naturels. 

 

2. Cañón del Colca, site d'observation idéal

Les condors des Andes planent au-dessus de ce canyon escarpé, le second plus profond au monde. Outre son immensité et sa profondeur, le Cañón del Colca fascine par la diversité des paysages qu’il décline sur 100 km, de la steppe aride de Sibayo aux anciennes cultures en terrasses de Yanque et de Chivay jusqu’à la gorge abrupte située après Cabanaconde, laquelle ne fut pas entièrement explorée avant les années 1980.

3. Islas Ballestas, le plus riche écosystème du Pérou

Un circuit en bateau, proposé par de nombreux tour-opérateurs, est le seul moyen de découvrir les îles Ballestas. Le bateau navigue une heure autour des arches et des grottes des îles, offrant la vue sur des hardes d’otaries à crinière (aussi appelées lions de mer) qui se prélassent sur les rochers. Les principaux producteurs de guano sont le cormoran de Bougainville, le fou varié et le pélican thage, qui vivent en colonies de plusieurs milliers d’individus. Vous verrez aussi des cormorans, des manchots de Humboldt et, avec de la chance, des dauphins.

4. Parque Nacional Huascarán, refuge des espèces menacées

Ce parc de 3 400 km2 englobe pratiquement toute la Cordillera Blanca au-dessus de 4 000 m, incluant plus de 600 glaciers et près de 300 lacs, et protège des espèces extraordinaires et menacées, telles que la Puya raimondii, l’ours à lunettes et le condor des Andes. Les visiteurs doivent présenter leur passeport pour s’inscrire au bureau du parc à Huaraz et payer un droit d’entrée. On peut aussi accomplir ces formalités au poste de contrôle.

5. Tumbes et ses étonnantes réserves naturelles

Sur la côte nord, une rare forêt de mangrove abrite crocodiles, oiseaux de mer, flamants roses et crabes. Tumbes se situe dans l’unique section verdoyante de la côte péruvienne. Les mangroves remplacent le désert comme par magie et des réserves naturelles s’étendent dans toutes les directions. Tumbes constitue aussi une bonne base pour découvrir les superbes plages de Máncora, à 2 heures de route au sud.


Paramètres des cookies