1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Où remplir sa cave à vin ?
France

Où remplir sa cave à vin ?

Mis à jour le : 9 janvier 2017

Carte

Eh non, ces noms ne sont pas que des appellations sur des bouteilles ! Ils sont liés à de grandes régions françaises qui ont aussi d'autres choses à vous offrir. Adeptes de Bacchus, partez à la source même de votre nectar favori.
 

1. Beaujolais (Saône-et-Loire, Rhône)

Entre Lyon et Mâcon, les coteaux escarpés du Beaujolais ne produisent pas seulement le célébrissime breuvage célébré le troisième jeudi du mois de novembre. Dix crus se partagent ce terroir, dont les hauts lieux évoquent généralement de bons souvenirs de dégustation, à l'image des villages de Chiroubles et de Juliénas, de la côte du Py à Villié-Morgon, de la chapelle de la Madone de Fleurie, du moulin à vent dominant le vignoble… Plus au sud, le pays des Pierres dorées concentre des villages de caractère comme Oingt, classé parmi les plus beaux villages de France.
Chaque année, près de 40 000 vendangeurs viennent prêter main forte aux vignerons pour ramasser le raisin.


 
 

2. Routes des vins de Jurançon et du Madiran (Pyrénées-Atlantiques)

Quoi de plus agréable que de se balader au cœur des vignobles béarnais tout en dégustant, au gré des châteaux, clos et domaines, des vins dont la réputation n'est plus à faire ? À l'ouest de Pau, la route des vins de Jurançon se hisse sur des coteaux pentus, tapissés de vignes très hautes se déployant face à la chaîne des Pyrénées. Vous y goûterez des blancs ambrés, secs ou moelleux. Pour les amateurs de rouge bien charpenté, le vignoble du Madiran, au nord-est de Pau, est tout indiqué, loin des grands axes routiers, entre Béarn, Bigorre et Gascogne.
Cave des producteurs de jurançon de Gan : www.cavedejurancon.com ; Maison des vins et du terroir de Jurançon, www.vins-jurancon.fr ; Maison des vins à Madiran, 05 62 31 90 67.
 
 

3. Routes du cognac (Charente, Charente-Maritime)

Étape obligée, la Maison de Cognac Martell, à Cognac. C'est la plus ancienne de la place, fondée en 1715 par le Jersiais Jean Martell. Vous y verrez les alambics et les fûts de chêne utilisés pour l'élaboration et le vieillissement de cette eau-de-vie fine. Après, à vous de faire un doux mélange entre les quatre routes labellisées sur 50 km autour de Cognac. D'Angoulême à Saintes et de Segonzac à Matha, c'est l'occasion de visiter caves et distilleries, de rencontrer les producteurs de cognac et de pineau des Charentes, un vin cuit, et d'admirer le patrimoine roman du Saintongeais.
Consultez les itinéraires sur www.cognacetapes.com. Et pour vous initier aux arômes du nectar charentais, l'École des Cognacs propose des ateliers sympas : www.ecole-des-cognacs.com


 
 

4. Pays sancerrois (Cher)

Traversé par la Loire, le Sancerrois est un pays merveilleux pour tous les amateurs de vins et de fromages. Dans cette région du Berry tapissée de vignes, on trouve toutes sortes de localités pittoresques, comme Chavignol, un petit village situé dans une cuvette et qui a donné son nom au fromage, le fameux « crottin » au lait de chèvre. Il se déguste naturellement avec un vin blanc, le fameux sancerre. Hissé sur une colline à plus de 150 m au-dessus de la Loire, Sancerre offre une très belle vue sur la région.
Empruntez en voiture la route qui longe le canal latéral à la Loire pour découvrir un ouvrage rythmé par les écluses.


 
 

5. De Châteauneuf-du-Pape aux Dentelles de Montmirail (Vaucluse)

De Châteauneuf-du-Pape aux Dentelles de Montmirail, la culture viticole est, plus qu'un art de vivre, un caractère. Balades œnologiques, visites de caves et dégustation au milieu des cépages se font en compagnie de vignerons passionnés. Mondialement réputés, les vins de Châteauneuf, à la charpente intense et fruitée, bénéficient de conditions climatiques et géologiques privilégiées : un ensoleillement optimal uni au mistral et un sol fait d'alluvions, de sable et de galets. À l'est, Vacqueyras et Gigondas prolongent le plaisir dans un cadre idyllique. Plus au sud, Beaumes-de-Venise est aussi prisé des connaisseurs pour son cru de muscat (vin doux naturel).
Documents de qualité à l'office du tourisme Vaucluse Tourisme (www.provenceguide.com). À Châteauneuf, visitez le musée du Vin (www.brotte.com).


 
 

6. Route des vins d'Alsace

Cette route de 170 km, qui emprunte les collines sous-vosgiennes, traverse des villages cossus cernés de vignes. Mais la vue, si belle soit-elle, n'a pas autant d'attraits que le breuvage. En Alsace, les viticulteurs ont cave ouverte du lundi au samedi et la dégustation est gratuite pour les particuliers. Goûtez le riesling, le roi des vins d'Alsace, le pinot noir (unique alsace rouge), le pinot blanc, le muscat d'Alsace, le gewurztraminer, le pétillant crémant et surtout quelques-uns des 51 grands crus, vins à fort caractère liés à des terroirs délimités.
La route est particulièrement belle de Rosheim à Andlau et de Ribeauvillé à Gueberschwihr.


 
 

7. Route du champagne (Marne, Haute-Marne)

Rien de mieux pour découvrir le secret de fabrication du « saute-bouchon » (ancien surnom du champagne) que de le déguster sur place ! Les principaux circuits balisés vous permettent de traverser les coteaux couverts de vignobles et de découvrir les merveilleux paysages champenois : le massif de Saint-Thierry, la côte des Blancs, la Montagne de Reims et la vallée de la Marne. Les vignerons vous expliqueront les différentes étapes de la vinification, des vendanges à la fermentation. Sans oublier la dégustation !
Vous pourrez faire une halte au musée de la Vigne et du Vin à Mesnil-sur-Oger. Il est consacré au travail de la vigne d'autrefois.


 
 

8. Route du Médoc (Gironde)

C'est la voie sacrée des vins de Bordeaux. Les 60 km de la D2, via Pauillac, sont jalonnés de châteaux viticoles et d'appellations prestigieuses : Margaux, Saint-Julien et Saint-Estèphe. Au départ, n'hésitez pas à faire halte dans la Winery, vitrine contemporaine des grands crus médocains. Le long d'un parcours sinueux se succèdent manoirs, parcs à l'anglaise, et des chais high tech signés Bofill ou Portzamparc. Mouton Rotschild reste l'étape fétiche. À plus de 500 € la bouteille, on peut se contenter de goûter avec les yeux. Avant de pousser jusqu'au château Cos d'Estournel, entre pagode chinoise et palais de maharadjah. Une « folie » qui avait déjà tapé dans l'œil de Stendhal.
Variante à découvrir, au sud de Pessac : la route des Graves et le joyau des sauternes, Château d'Yquem.


 
 

9. Route des Vins de Loire

De Sancerre jusqu'à l'Atlantique, le long de la majestueuse Loire ou de ses affluents, ce n'est qu'une mosaïque de terroirs et de microclimats propices à l'élaboration d'une extraordinaire palette de vins. Troisième région viticole française, le Val de Loire compte 69 appellations, dont le sancerre et le pouilly fumé dans le centre, le chinon et le bourgueil en Touraine, le saumur rouge et les vins de fines bulles en Saumurois, de sublimes blancs liquoreux, quarts-de-chaume et bonnezeaux dans le Layon, des blancs secs et vifs, muscadet et gros-plant, dans le pays nantais. C'est la plus longue route des vignobles de France (800 km), jalonnée de châteaux, d'églises, de jardins et de sites troglodytiques.
Un fil conducteur sur Internet : le site www.vinsdeloire.fr
 
 

10. Côte de Beaune et côte de Nuits (Côte-d'Or)

Bien qu'elle ne représente que 3% de la production viticole française, la Bourgogne est célèbre pour ses vins à cépages uniques. Pinot noir pour le rouge, chardonnay pour les blancs : tout est dans le terroir et la vinification. Les crus célèbres de la côte de Beaune sont plutôt blancs – Puligny-Montrachet, Meursault – alors que la côte de Nuits (Nuits-Saint-Georges) possède les rouges les plus fameux (Romanée-Conti, Clos-Vougeot, Chambertin). À Beaune, centre mondial du vin, visitez les caves Bouchard père et fils, Patriarche, Reine Pédauque.
L'Imaginarium, à Nuits (à la sortie A31), vous permet de connaître le vin et d'acheter à bon prix (www.imaginarium-bourgogne.com).


Paramètres des cookies