1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Népal : Jomsom, le trek idéal des débutants
Randonnée

Népal : Jomsom, le trek idéal des débutants

Mis à jour le : 20 décembre 2016

Carte

Loin d’être réservé aux marcheurs les plus expérimentés, le trek de Jomsom, à l’ouest de l’Annapurna offre aux débutants de fabuleux sentiers de randonnée.

Le meilleur moyen de découvrir le népal

Le mot trek fait parfois peur aux jambes les moins aiguisées. C’est pourtant le meilleur moyen de découvrir le Népal, l’un des pays les plus hauts perchés du monde.
Accessible aux débutants, le parcours de Jomsom permet notamment de contourner par l’ouest le mythique Annapurna. Tous les marcheurs se donnent rendez-vous dans la ville de Pokhara, située à quelques heures de bus de Katmandou. C’est là que vous préparerez votre trek avant de partir pour 12 à 15 jours de randonnée. Deux journées ne sont pas de trop pour se remettre du voyage, préparer son équipement et choisir son guide si l’on souhaite être accompagné. Si ce n’est pas le cas, il suffit de laisser ses bagages superflus dans l’une des guesthouses de la ville, habituées à garder les sacs des trekkers durant une à 2 semaines.
Le départ de la marche peut s’effectuer de deux villages, accessibles en bus : Birethanti et Béni. La majorité des voyageurs préfèrent la première option et se dirigent vers les marches de la montagne, qui s’élèvent jusqu’à Ghorapani, où le spectacle de l’aurore sur le Poon Hill (3210 m) est inoubliable, pour redescendre ensuite. Les moins expérimentés préféreront partir de Béni : moins fréquenté, le chemin est aussi moins raide et permet de vous mettre en jambes si vous n’êtes pas habitués à marcher. Après 2 à 3 jours, à raison de 4 à 5 heures de marche quotidienne, les deux itinéraires se rejoignent à Tatopani, petite ville réputée pour ses sources d’eau chaude. Vous vous dirigerez alors sur l’unique sentier, où le paysage alterne entre rizières et végétation alpine jusqu’à Marpha, ville des vergers. Ne manquez pas de goûter les pommes de la région et l’alcool qui en est extrait : sensations fortes garanties ! Passée Marpha, la montagne change de physionomie et laisse place à de grands plateaux désertiques, jusqu’à Jomsom, étape ultime de l’itinéraire.
Les plus courageux pourront continuer vers Muktinath, lieu de pèlerinage bouddhiste, dans la région de culture tibétaine, mais il leur faudra 3 jours de marche aller-retour sur un chemin plus difficile (environ 1000 m de dénivelé). Si vous êtes pressés, il est possible de prendre l’avion pour retourner à Pokhara et vous reposer quelques jours au bord de son lac. Histoire de ne pas revenir exténué au bureau.

Quelques conseils pratiques

Se loger

Les guesthouses sont très nombreuses tout au long du chemin et vous n’aurez aucun problème pour vous loger, à condition de prévoir vos étapes de manière à arriver dans un village avant la tombée de la nuit.

S’équiper

Emportez le sac le plus léger possible. Le trek Jomsom ne nécessite pas d’équipement particulier, si ce n’est de bonnes chaussures de marche et des vêtements chauds pour le soir. N’oubliez pas d’acheter une carte à Pokhara, car il est parfois difficile de s’en procurer dans les autres villes qui jalonnent le parcours.


Paramètres des cookies