1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les dix plus beaux sites naturels du Portugal
Idées de voyage

Les dix plus beaux sites naturels du Portugal

Texte par

lonelyplanet.com (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 8 septembre 2020

Carte

Entre falaises déchiquetées bordant l’océan, plages dorées et lacs qui se cachent au cœur des forêts, les paysages du Portugal soulèvent des "oh !" d’admiration à chaque virage. Que vous aimiez les activités sportives ou planter vos pieds dans le sable, voici dix merveilles naturelles que vous devriez aller voir – même si vous ne savez pas encore quand vous partirez.

Note de la rédaction : Renseignez-vous sur les restrictions de déplacement en vigueur avant de projeter tout voyage, et suivez toujours les avis de votre gouvernement.
 

Sete Cidades 

Les Açores regorgent de lieux où le visiteur se fige sur place pour lâcher un soupir involontaire. Mais voir pour la première fois cette immense caldeira avec ses deux lacs jumeaux qui scintillent est peut-être le plus stupéfiant de tous ces instants. Sete Cidades est sillonnée de superbes sentiers de randonnée, dont un circuit de 12 km (7,5 miles) qui fait le tour de l’ancien cratère, bordé d’hydrangéas, avec plusieurs sentiers qui descendent jusqu’au rivage.

Entouré de falaises couvertes d’épaisses forêts, l’endroit est digne d’un conte de fées et il n’est pas étonnant que Sete Cidades soit à la source d’une légende des Açores. Selon elle, les lacs, l’un bleu, l’autre vert, sont formés des larmes d’un berger et d’une princesse dont l’amour était interdit. Vous verserez peut-être quelques larmes (de joie) devant ce paysage.

Mont Pico

Le plus haut sommet du Portugal s’élève au-dessus de l’océan Atlantique à une altitude de 2 351 m (7 713 pieds). Cône presque parfait, le mont Pico n’est pas qu’un sujet de carte postale : l’ascension de ce stratovolcan endormi est la plus belle randonnée à faire dans l’archipel.

Les grimpeurs doivent s’inscrire à l’office du tourisme au départ du sentier, à Cabeço das Cabras. De là, un chemin balisé long et difficile mène jusqu’au cratère, avant une courte ascension assez raide jusqu’au sommet même, d’où on a une vue superbe sur les îles voisines.

La montée au sommet demande de deux à quatre heures, selon votre niveau de forme et d’expérience. On peut conquérir seul le Pico, mais il est recommandé d’embaucher un guide, surtout si l’on veut partir dans la nuit pour assister au lever du soleil depuis le sommet.

istock-510627754.jpg

Le volcan Pico, aux Açores

Cabo de São Vicente 

Il y a quelque chose d’excitant à se tenir à l’extrêmité sud-ouest de l’Europe, sur ce promontoire de falaises désolées auquel les marins portugais faisaient nerveusement leurs adieux lorsqu’ils le doublaient pour s’élancer vers l’inconnu, durant l’âge d’or de l’exploration maritime portugaise. Ce cap battu par les vents évoque si bien l’histoire qu’en plissant (très fort) les yeux, on pourrait apercevoir le fantôme de Vasco da Gama faire voile au large. Aujourd’hui, un fort et un phare dominent le cap, et un musée met joliment en lumière l’histoire maritime du Portugal.

istock-481242610.jpg

Admirez les superbes falaises marines du Cabo de São Vicente

Grutas e Centro do Vulcanismo 

Ces deux attractions en une, juste au sud de São Vicente, constituent un des plus grands atouts de la côte nord de Madère. La première vous offre une visite guidée des grottes locales – des tunnels de lave vieux de 900 000 ans, étudiés par le géologue anglais James Johnson autour de 1850. La seconde est le Centro do Vulcanismo – une découverte interactive et en 3D de la naissance volcanique de Madère et des volcans en général. Le tout est très apprécié des enfants, et offre une activité géniale, les jours de pluie.

Plage de Porto Santo

C’est surtout pour la plage de sable de Porto Santo, longue de 7,5 km (4,6 miles) qu’on vient sur cette petite sœur de Madère. Le sable est en fait constitué de fragments de corail, et descend doucement dans les vagues fraîches de l’Atlantique. La plage est plutôt épargnée par les promoteurs immobiliers et garde une atmosphère sauvage, notamment en hiver quand on peut l’avoir à soi seul.

istock-688607828.jpg

La plage de Porto Santo est relativement méconnue

Parque Natural da Ria Formosa

Cet endroit particulier donne la sensation d’être au milieu de nulle part, et pourtant il est tout proche de la côte de l'Algarve. Comprenant une grande étendue de sapais (marais), de salinas (salars), de ruisseaux et d’îles de sable, cet ensemble lagunaire protégé s’étend sur pas moins de 60 km (37 miles) et recouvre 18 000 hectares. C’est un haut lieu des amateurs d’ornithologie car il constitue une étape importante de la migration des oiseaux entre Europe et Afrique. On peut y accéder depuis différents endroits : faites-vous déposer par un bateau sur une plage déserte ou promenez-vous sur un sentier de découverte, parmi la précieuse avifaune de cette zone humide.

istock-935971862.jpg

Vue aérienne de l'unique Ria Formosa

Fisgas de Ermelo

Just au nord de la ville d’Ermelo, sur la N304 entre Vila Real et Mondim de Basto, on trouve l’embranchement vers une spectaculaire cascade : Fisgas de Ermelo. Du carrefour, la route monte sur 4 km (2,5 miles) jusqu’à un belvédère donnant une vue parfaite sur la cascade et sur le paysage accidenté qui l’entoure.

Pour voir la cascade d’en-haut, revenez sur la route principale jusqu’au carrefour en T indiquant “Varzigueto” sur la droite. Prenez cette route vers Varzigueto sur une courte distance et cherchez deux routes non goudronnées, sur la droite, indiquant “Piocas de Cima”. La première, annonçant “1,5 km”, est moins bosselée et plus facile en voiture que la seconde, annonçant “600 m”. Les deux vous mènent au départ d’un sentier qui s’enfonce plus loin dans la gorge de la rivière, où vous trouverez non seulement une vue fantastique sur la cascade qui plonge depuis une paroi à pic mais aussi (un peu plus haut) un toboggan aquatique et une série de bassins naturels parfaits pour se rafraîchir les jours de chaleur.

Grottes de Benagil 

C’est un des lieux les plus connus de l’Algarve et du Portugal, une immense grotte naturelle au bord de la mer, avec un trou dans le “plafond” permettant au soleil d’illuminer le grès et la plage au-dessous. On ne peut accéder à la grotte que par la mer. De nombreux opérateurs de la côte, tels que Taruga Tours, proposent des excursions en bateau ou louent kayaks et stand-up paddles pour y aller par soi-même à la rame. Il est déconseillé de nager jusqu’à la grotte, à cause des marées, des forts courants et du grand nombre de bateaux qui s’y rendent.

istock-1021867844.jpg

Un des lieux les plus connus de l’Algarve et du Portugal

Ponta da Piedade

S’avançant dans la mer, à 2,5 km (1,6 mile) au sud de Lagos, Ponta da Piedade est un promontoire déchiqueté spectaculaire, fait de falaises de grès polychromes accidentées, surmonté d’un phare, où nichent au printemps des centaines d’aigrettes, face à une eau turquoise transparente. Au printemps toujours, les orchidées sauvages font flamboyer les environs. Quand le temps est dégagé, on peut voir à l’est jusqu’à Carvoeiro et à l’ouest jusqu’à Sagres. On n’y accède qu’à pied ou en voiture.

istock-157609227.jpg

Difficile de faire plus pittoresque que Ponta da Piedade

Ilha de Tavira 

L’Ilha de Tavira offre tout ce que les amateurs de soleil, de plage, de nature (et de naturisme) peuvent désirer : des kilomètres et des kilomètres de sable doré à perte de vue, une section réservée aux naturistes, le transport par train miniature, des restaurants animés et un camping. Pour couronner le tout, elle fait partie du Parque Natural da Ria Formosa, protégé. Hors saison, l’île semble merveilleusement vide et isolée, mais soyez prévenus, en haute saison (juillet et août), les hordes de touristes l’envahissent.
 


Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Portugal

Paramètres des cookies