1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Kanagawa, le Japon grandiose et légendaire à deux pas de Tokyo
Idées de voyage

Kanagawa, le Japon grandiose et légendaire à deux pas de Tokyo

Mis à jour le : 23 janvier 2019

Carte

Même lors d’un court séjour au Japon, il est possible de faire l’expérience des trésors grandioses de culture et de nature de l’empire du soleil levant. Une région située à moins d’une heure de Tokyo permet en effet de se plonger dans l’héritage des samouraïs, de mesurer la magnificence du bouddhisme zen japonais, de jouir de la tradition des Onsen et des Ryokan dans le cadre le plus enchanteur qui soit, ou encore de vivre au rythme du port le plus fascinant du Japon : cette région, c’est la préfecture de Kanagawa… qui jouera également un rôle de premier plan lors de la coupe du monde de rugby de cette année et des Jeux Olympiques de l’an prochain.

Kamakura, l’héritage époustouflant des samouraïs et du bouddhisme zen au bord de la mer

La première capitale féodale du Japon, fondée au XIIè siècle, est devenue une destination touristique courue. Il faut dire qu’elle a tout pour elle : située sur la côte du Shonan, accessible en une heure de Tokyo, Kamakura est autant une station balnéaire jeune et sportive, avec ses restaurants bio, ses baraques de plage et ses surfeurs en été… qu’une fascinante page vivante de l’histoire religieuse et politique du pays. Une dizaine de temples, remarquablement conservés, rappellent que l’essor de Kamakura coïncide en effet avec celui du bouddhisme zen au Japon. Le Daibutsu, une statue de bronze du bouddha Amida de 11,4 mètres de haut, est le clou du spectacle, incontournable et inamovible ! La statue du XIIIè siècle a en effet survécu à deux tsunamis, qui n’ont pas épargné les murs du temps qui abritait autrefois la statue.

8_kamakura_buddha.jpg

Le Daibutsu, statue de bronze du bouddha Amida
Depuis Kamakura, vous pouvez facilement gagner Eno-shima, une charmante petite île rocailleuse à laquelle on accède par un pont, depuis la plage. Impossible de trouver au Japon une île sans temple, et celui d’Eno-shima est dédié à Benzaiten, l’une des sept divinités du bonheur. L’île accueillera les compétitions nautiques et de surf au cours des Jeux Olympiques de 2020.
 

Hakone, l’art de vivre japonais, comme dans un tableau de Hokusai

Les Japonais ont érigé les soins thermaux en art national, et Hakone est le meilleur endroit de la région pour découvrir la culture des onsen. Sis dans un parc national, au cœur des bois et des montagnes, cette petite ville concentre 17 spas, des musées d’art réputés (dont ceux d’Okada, riche de collections japonaises, coréennes et chinoises, et de plein air de Hokone, avec ses Rodin, ses Miro et ses Picasso), et des paysages rien moins qu’extraordinaires : Hakone est en effet situé au pied du mont Fuji, qui se reflète sur les eaux du lac Ashi. Le torii du sanctuaire de Hakone est tout aussi pittoresque, immergé dans le lac. A partir de Hakone, un voyage en télécabine vous permet d’aller contempler la spectaculaire vallée volcanique fumante d’Owakudani.

14_lake_ashi_and_mount_fuji.jpg

Le lac Ashi avec vue sur le mont Fuji
Vous pourrez d’autant mieux profiter de cette ambiance mystérieuse et relaxante, dans un environnement digne d’un tableau d’Hokusaï – qui a de fait immortalisé beaucoup de vues de la région ! – dans l’un des typiques Ryokan de Hakone, particulièrement réputés : ces auberges traditionnelles, aux cloisons de papier et dans lesquelles on dort sur des futons.


Yokohama, le Japon portuaire tourné vers l’avenir, l’international et le sport

La capitale de la préfecture de Kanagawa est aussi proche géographiquement de Tokyo (40 km séparent les deux villes), qu’elle en est éloignée en termes d’ambiance et d’esprit. Résolument tournée vers l’océan, elle doit son développement à l’ouverture au commerce au milieu du XIXè siècle : le petit village de pêcheurs devint d’un coup un port international.

4_yokohama_night_view.jpg

Yokohama, Japon
C’est une destination incontournable pour jouir d’une atmosphère portuaire typiquement japonaise, et vivante : les anciens docks de Yokohama sont devenus Minato Mirai 21, convertissant les entrepôts en brique rouge d’Akarenga Soko en cœur vibrant de la vie artistique et évènementielle de la ville. Sur le front de mer, le parc paysager de Yamishita-Koen permet de se promener en observant les bateaux, non loin de galeries d’art et de musées. Yokohama accueillera cette année sept matchs de la coupe du monde de rugby, dont la demi-finale et la finale.

5_yokohama_night_life_noge_district.jpg

Vie nocturne à Yokohama, Japon


 

Paramètres des cookies