1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Comment choisir son centre de plongée en Polynésie ?
Sports et activités

Comment choisir son centre de plongée en Polynésie ?

Mis à jour le : 16 décembre 2016

Carte

La Polynésie est une destination de rêve pour pratiquer la plongée. Pour une expérience inoubliable, voici un petit guide de ce qu'il faut savoir avant de réserver votre sortie plongée à Tahiti ou dans une autre île de Polynésie.

Plongée en Polynésie : organisation et fonctionnement

Environ 25 centres de plongée professionnels exercent en Polynésie. Ils emploient des moniteurs diplômés et expérimentés et possèdent un matériel en bon état. Tous sont ouverts à l’année et la plupart fonctionnent tous les jours. Ils proposent de 2 à 4 sorties quotidiennes en moyenne, généralement vers 8h-9h et vers 14h. La plupart des centres n’ont pas de programme de sorties bien défini mais tiennent compte, pour le choix des sites de la journée, des conditions météo et des niveaux des plongeurs inscrits. Quelle que soit l’époque, il est préférable de réserver ses plongées au moins un jour à l’avance.
La plupart des centres assurent un service de ramassage gratuit sur l’île ou sur un secteur de l’île avant tout départ en plongée pour les personnes ayant réservé.

Prestations de plongée en polynésie

Les centres de plongée de Polynésie offrent une gamme complète de prestations : baptême, plongée exploration, plongée de nuit, passage de brevet et forfaits de plusieurs plongées à tarif réduit. Certains centres pratiquent la formule “two-tank” (deux plongées successives). Il s’agit d’une seule sortie en mer, avec deux plongées sur deux sites différents, entrecoupées d’une pause d’une heure environ.
Pour les formations, seul est indiqué le tarif du niveau 1, le plus couramment demandé, et le premier niveau du cursus d’enseignement PADI (l’Open Water, ou OW). Les centres les plus importants proposent également la plongée au Nitrox, sans supplément. Quasi tous les centres acceptent la carte de crédit.
Les centres installés dans les hôtels sont tous ouverts aux visiteurs extérieurs.

Tarifs de plongée en polynésie

Les tarifs varient selon les îles (les moins chers à Tahiti, les plus chers à Bora Bora) et les centres. Pour un baptême, comptez entre 60 et 80 €, matériel inclus. Pour une plongée à l’unité, vous paierez entre 50 et 70 €. On peut faire baisser la note d’environ 10% en achetant un forfait plongée (généralement 4, 5 ou 10 plongées). Une formation débutant (PADI Open Water ou niveau 1) coûte entre 350 et 450 €.
Les tarifs incluent la location de l’équipement. Ne vous encombrez donc pas inutilement, d’autant plus que vous êtes limité à 15 kg sur les vols d’Air Tahiti (soit, pour les plongeurs, 5 kg de plus que pour les autres passagers, sur présentation du brevet de plongée) si vous achetez vos billets en Polynésie.

Pass inter-îles pour la plongée en polynésie

Il existe un pass de 10 plongées vendu à 65 000 CFP, appelé Pass Te Moana (www.temoanadiving.com), valable dans 16 centres sur 11 îles, utilisable par une ou deux personnes pendant un an. Les centres de l’enseigne Topdive (Tahiti, Moorea, Bora Bora, Tikehau et Fakarava) ont leur propre pass inter-îles de 6, 10 et 20 plongées.

Quel centre pour la plongée en polynésie ?

Au même titre qu’un hôtel ou un restaurant, un centre de plongée a sa personnalité, son style. Petite structure décontractée où n’exerce qu’un seul moniteur ou “usine à bulles”, il y en a pour tous les goûts. Sur les îles où il existe plusieurs centres, n’hésitez pas à rendre une petite visite à chacun d’entre eux pour estimer la qualité de l’accueil, la disponibilité des moniteurs, l’organisation, la sensibilisation au respect de l’environnement, la bonne tenue des locaux et sentir l’ambiance, avant de vous décider. Le bouche-à-oreille est à double tranchant, car chaque centre a ses détracteurs et ses inconditionnels.

Formalités pour la plongée en polynésie

Pour un baptême, aucune formalité n’est requise. Seule une autorisation parentale est nécessaire pour les mineurs. Si vous êtes déjà breveté, on vous demandera
de produire votre attestation de niveau et votre carnet de plongée.
Tous les plongeurs sont acceptés, quel que soit l’organisme qui les a formés (PADI, CMAS, NAUI, etc.). Tout au plus vous demandera-t-on d’effectuer une plongée de réadaptation pour évaluer votre aisance et vérifier vos compétences. Un certificat médical – que l’on peut se faire délivrer sur place s’il y a un médecin sur l’île – est obligatoire pour une formation. Quelques clubs l’exigent également si vous effectuez plusieurs plongées exploration.
En matière d’assurance, tous les clubs possèdent une assurance professionnelle en responsabilité civile couvrant leurs clients. Cependant, il peut être judicieux de contracter une police complémentaire, dans son pays ou auprès des clubs, couvrant les risques spécifiques à la plongée, et notamment la prise en charge et un rapatriement en cas d’accident.
 
À LIRE AUSSI :
>> LES PLUS BELLES PLONGÉE DU MONDE
>> PREMIER VOYAGE EN POLYNESIE, NOS CONSEILS
>> COMMENT VISITER TAHITI A PETITS PRIX


Paramètres des cookies