1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. 2020 : l’occasion ou jamais de faire du camping sauvage
Randonnée

2020 : l’occasion ou jamais de faire du camping sauvage

Texte par

Caterina Hrysomallis (traduit de l'anglais par Maud Combier-Perben)

Mis à jour le : 25 mai 2020

Carte

Quand j’étais enfant, ma famille ne partait jamais camper… l’idée même de dormir sous une tente lui paraissait complètement loufoque. J’ai enfilé mes premières chaussures de randonnée à l’occasion d’un bivouac de deux nuits organisé par l’école. Pendant bien longtemps, le camping sauvage fut donc pour moi un concept complètement étranger, et monter une tente me semblait être un casse-tête chinois. Mais il n’est jamais trop tard (ou trop tôt) pour apprendre à apprécier les choses !

Bien sûr, rencontrer un passionné aide beaucoup. Or, il s’avère que mon compagnon, aventurier infatigable originaire de Nouvelle-Zélande, a passé, enfant, tous ses week-ends ou presque à randonner, pêcher et camper au beau milieu des sublimes espaces naturels que comptent son pays. C’est lui qui m’a initiée aux joies du camping et aujourd’hui, je peux crier haut et fort à quel point j’aime ça ! Le contraste apaisant avec le rythme effréné de ma vie urbaine est ce que j’apprécie le plus je crois, dans ce type d’escapade. Peu d’activités vous forcent à ralentir à ce point et à recharger autant les batteries.
En ces temps de covid-19 fortement perturbés, partir camper est un moyen de satisfaire nos envies d’aventure sans pour autant avoir besoin de partir bien loin, ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises. De plus, c’est à la portée de toutes les bourses. Que vous soyez un novice total du camping ou un campeur chevronné vantant sans cesse les bienfaits du plein air, voici les raisons pour lesquelles le camping sauvage semble être la meilleure option qui soit pour vos prochaines vacances.

peter-thomas-crp8wvgw2cq-unsplash.jpg

La sylvothérapie aurait des effets thérapeutiques sur le système immunitaire, cardiovasculaire et respiratoire

Camper améliore le bien-être physique et psychologique

Selon certaines études, le camping améliorerait notre sommeil ainsi que notre rythme circadien (c’est-à-dire notre horloge interne) – sous réserve d’être équipé du bon matériel, bien entendu, soit, en premier lieu, d’une tente de bonne qualité résistant aux intempéries. Rien de tel par ailleurs qu’une virée en pleine nature pour vous faire lâcher prise avec la technologie. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’aime tant camper. Passer du temps loin des écrans et se déconnecter des gadgets électroniques en tous genres permet en effet de rompre avec ces shoots de dopamine artificiels.
De plus, le camping s’accompagne souvent d’activités sportives comme la randonnée, la baignade ou encore la pêche, ce qui permet de profiter à 100 % du plein air, d’accélérer son rythme cardiaque et, si le soleil est au rendez-vous, de faire le plein de vitamine D. D’après une étude de santé publique menée en 2017, la sylvothérapie (ces « bains de forêt » qui consistent à se ressourcer et à méditer au milieu des arbres) aurait des effets thérapeutiques sur le système immunitaire, cardiovasculaire et respiratoire. Cette méthode de relaxation aurait également des bienfaits sur l’anxiété et sur les troubles de l’humeur, et permettrait d’accroître le sentiment d’émerveillement.

patrick-hendry-edguygu93yw-unsplash.jpg

Le camping sauvage a pour effet d’inciter ses adeptes à laisser aussi peu de traces que possible de leur passage

C’est un mode de voyage durable

Depuis quelques mois, nous sommes nombreux à avoir été contraints de ralentir la course folle de nos quotidiens et à prendre conscience des répercussions de nos modes de vie tant pour notre entourage que pour la planète. Or, passer du temps dehors, observer l’état à la fois brut et fragile de la nature nous permet d’apprécier encore davantage notre environnement ainsi que les conséquences de nos actions à l’échelle du globe. Le camping sauvage a donc pour effet d’inciter ses adeptes à laisser aussi peu de traces que possible de leur passage, et ainsi à protéger la faune et la flore.
Je dois admettre que je fais partie de cette catégorie de personnes qui planifient volontiers des voyages à l’étranger avant même d’explorer les possibilités de vacances dans leur propre pays. Pourtant, le camping a cet incroyable avantage d’alléger à la fois nos dépenses et notre empreinte environnementale ! Alors, avant de sauter dans un avion, un bateau ou un bus, nous devrions peut-être commencer par nous demander si nos besoins d’escapade ne pourraient pas être satisfaits à seulement une heure ou deux de chez nous

yann-allegre-f4dgvi1g8rq-unsplash.jpg

Les voyages à l’international étant actuellement soumis à des changements constants, projeter des vacances dans son propre pays cette année paraît être l’une des solutions les plus raisonnables.

Camper près de chez soi permet d’éviter de se retrouver bloqué(e) par d’éventuelles restrictions de voyage  

Une chose est certaine : personne ne sait à quoi ressemblera le monde après la pandémie. Ces incertitudes concernent tout particulièrement les voyages, qui plus est à l’étranger, chaque pays essayant d’endiguer la propagation du covid-19 à l’intérieur de ses propres frontières. Envisager des vacances locales cet été vous évitera donc de faire face à d’éventuelles nouvelles restrictions de déplacement, et ainsi à l’immense stress que ces dernières peuvent provoquer chez les voyageurs concernés.

heaphy_track_new_zealand_credit_to_tristan_balme.jpg

Quel plaisir de profiter d’un feu sur la plage en famille (Heaphy Track, Nouvelle-Zélande)

Le camping permet de tisser de nouveaux liens avec ses proches

On dit qu’on ne connaît pas vraiment les gens tant qu’on n’a pas vécu avec eux. Camper avec vos proches vous permettra ainsi de découvrir certains aspects de leur personnalité que vous ne connaissiez peut-être pas encore. C’est une occasion de passer du temps de qualité avec sa famille et ses amis sans pression horaire ni distractions inutiles, de tisser des liens plus forts et de mieux connaître les personnes qui vous entourent. Vivre des moments authentiques avec elles dans un cadre naturel parsemé d’étoiles et bordé par l’océan, les forêts ou les montagnes fera naître des souvenirs inoubliables. Pour résumer, partir faire du camping sauvage, c’est s’émerveiller, se recentrer sur l’essentiel et découvrir des formes de liberté sans pareilles. Impossible de ne pas aimer ça !


Le camping sauvage et le bivouac sont soumis à des règles, en France comme ailleurs. Pensez à vous renseigner sur les lieux et les conditions avant de vous lancer ! Il est aussi promordial de penser à respecter votre environnement et à ne pas laisser de traces de votre passage. 



Guide de voyage

Du camping au bateau stop en passant par l'échange de maison, un guide Lonely Planet avec des centaines de conseils pour préparer son départ de façon astucieuse, économique et novatrice

Paramètres des cookies