1. Accueil
  2. Magazine
  3. Où partir ?
  4. 7 raisons pour lesquelles le staycation va nous sauver en 2020
Où partir ?

7 raisons pour lesquelles le staycation va nous sauver en 2020

Texte par

Imogen Hall (traduit de l'anglais par Vincent Guilluy)

Mis à jour le : 25 mai 2020

Carte

Pour les non initiés, les vacances sédentaires ("staycation" : de l'anglais "stay" (rester) et "vacation" (vacances)) sont des vacances que l’on prend “à la maison”, ou tout au moins sans quitter son pays de résidence. Ce terme s’est popularisé durant la crise financière de la fin des années 2000, quand beaucoup de gens durent réduire leurs vacances onéreuses à l'étranger. Il renvoie en général aux vacanciers qui séjournent dans une maison ou un appartement de location plutôt qu’à l’hôtel. Les voyages à l’étranger étant actuellement limités à cause des restrictions gouvernementales et de la distanciation sociale à respecter, à l’heure où les confinements commencent à être moins sévères, il est temps de se remettre à penser aux vacances sédentaires. Voici sept bonnes raisons de le faire. 

1. Les choix sont limités

À l’heure où nous écrivons, les voyages non impératifs sont extrêmement limités partout dans le monde. Si nous espérons tous que la situation va s’améliorer et que ces restrictions vont être levées le plus rapidement possible, les voyages internationaux vont probablement rester très compliqués pendant au moins un an, voire plus. Files d’attentes plus longues aux aéroports, limitation du nombre de visiteurs sur les grands sites touristiques, tout va changer radicalement. Voyager sans quitter son pays de résidence par des moyens privés, une fois que les gouvernements nationaux l’auront autorisé, sera une solution plus facile.

nathan-bingle-2l1b6kbkd6a-unsplash_1.jpg

Des aventures vous attendent près de chez vous

2. Nous avons besoin de projets d’évasion

Avant l’urgence du COVID-19, nous étions nombreux à considérer les voyages comme une nécessité et non un luxe. S’il nous faudra rapidement repenser le voyage, il reste bien ancré dans notre psyché que pouvoir fuir la vie quotidienne et découvrir des choses nouvelles, différentes, sont des choses très positives, sinon essentielles. Prendre des vacances sédentaires nous donne un but à espérer, un objectif à attendre avec impatience. Qu’il s’agisse de retourner à un endroit qu’on aime ou d’en découvrir un nouveau, il suffit qu’il soit en dehors des quatre murs de notre vie confinée.

3. Les voyages doivent être aussi peu stressants que possible

La vie ordinaire est suffisamment stressante et si on peut avoir envie de changer de décor, ce changement doit être relativement simple et facile à organiser. Des vacances sédentaires en location devraient vous permettre de respecter les règles sanitaires tout en vous offrant de l’évasion. Les moyens de transport privés, les lieux où on peut facilement pratiquer des activités (telle que la marche) à l’écart des autres, et les locations de logements privés vous permettront de respecter la distanciation sociale tout en vous changeant de votre routine. Avec un peu d’organisation avant le départ, vous pourrez réduire vos sorties achats au minimum et arriver sur place avec une liste des choses à faire en toute sécurité.

simon-rae-jjylr6h1clm-unsplash.jpg

Découvrez de nouveaux lieux pour vous détendre en famille sans manquer d’espace

4. Il y aura moins de touristes étrangers

Si la réduction du nombre de touristes étrangers n’est pas une bonne nouvelle du point de vue fiscal, cela signifie aussi que les sites les plus célèbres seront moins fréquentés. Avec la levée progressive des restrictions partout dans le monde, c’est l’occasion de découvrir des lieux passionnants et uniques sans avoir à jouer des coudes. Bien sûr, il faudra parfois faire la queue en respectant des distances de sécurité, mais l’endroit étant moins visité, il sera plus facile de l’admirer et de l’apprécier. Sa découverte prendra plus de temps mais aussi plus de sens, et le souvenir n’en sera que plus durable.
 

5. Nous sommes habitués à en voir et à en faire moins

Toutes les vacances prises dans les mois qui viennent seront moins axées sur les visites de sites, avec moins d’activités nécessitant une certaine proximité et moins de temps passé dans les bars et les restaurants qu’auparavant. Mais ça n’est pas un problème. Nous maîtrisons désormais très bien l’art de rester chez soi plutôt que d’être toujours dehors. Nous pouvons très bien conserver cette maîtrise en prenant nos vacances, où notre nouveau cadre nous stimulera tout en préservant le rythme de vie moins frénétique auquel nous sommes désormais habitués. Si vos vacances sédentaires consistent à rester chez vous tout en vous comportant comme si vous étiez partis, imaginez le plaisir que vous aurez à enfin aller voir dans la journée l’attraction locale que vous n’avez jamais eu le temps de visiter.

johanna-dahlberg-knj8ualdj7m-unsplash.jpg

Les vacances sédentaires peuvent être l’occasion de passer de bons moments avec vos proches en toute sécurité

6. Vous pourrez dire bonjour à vos proches

Si certains de vos proches restent à l’isolement, des vacances sédentaires peuvent être l’occasion de passer les voir tout en préservant la distanciation sociale. S’il n’est pas aussi satisfaisant qu’un vrai séjour chez des grands-parents ou des amis, le contact visuel direct reste important. Et disons-le, c’est sûrement mieux que ne pas les voir du tout ? En prime, on se rend dans un endroit familier pour rendre visite à ceux qu’on aime tout en séjournant dans un hébergement inconnu, ce qui peut ouvrir de nouvelles perspectives sur cette localité qu’on pensait bien connaître.

7. Vous soutiendrez l’économie locale

Vous pensez peut-être qu’il ne vaut pas la peine de voyager pour l’instant si vous ne pouvez pas faire du tourisme comme avant, mais si toutes les raisons ci-dessus ne vous ont pas convaincu, pourquoi ne pas faire appel à votre altruisme ? Visiter une autre région du pays signifie que vous contribuerez à l’économie d’une communauté différente. Pensez à tous les petits commerces que le tourisme soutient et aux difficultés qu’ils traversent. La distanciation sociale implique peut-être une contribution moindre qu’auparavant (vous fréquenterez moins de cafés, de centres d’activité, de petits musées ou de monuments) mais vous pouvez quand même contribuer, et c’est mieux que de ne rien faire du tout.



Guide de voyage

50 microvoyages à expérimenter près de chez soi

Paramètres des cookies